Reconnaissance signée France-Québec : Architectes

C'est le 9 avril 2009 que les représentants du Québec et de la France ont signé un arrangement de reconnaissance mutuelle entre l’Ordre des architectes du Québec et le Conseil national de l’Ordre des architectes de France. Cette signature devrait diminuer la lourdeur administrative et donner davantage de mobilité pour les achitectes québécois et français en sol étranger.

L’architecture est la première profession à concrétiser l’engagement pris le 17 octobre dernier entre le premier ministre du Québec, Jean Charest, et le président de la République française, Nicolas Sarkozy lors de la signature de l'Entente cadre France-Québec en vue de la reconnaissance des qualifications professionnelles.

Les architectes ne se sont pas contentés de répondre à la commande politique et sont allés au-delà de ce que recommandait l’entente cadre. Les ordres des architectes français et québécois ont décidé de couvrir non seulement les personnes inscrites et déjà membres dans leur registre respectif, mais aussi celles qui sont simplement admissibles ou dont les exigences d’études et de stages ne sont pas totalement complétées. Pour ce faire, ils ont signé un deuxième accord le 9 avril dernier.

Une fois les changements réglementaires mis en oeuvre, dans les mois qui viennent, tous les individus concernés devraient voir leurs démarches facilitées et accélérées. Les frais seront également allégés. Bien entendu, les principes d’équité vis-à-vis des professionnels en place dans le pays d’accueil et les objectifs de protection du public sont entièrement respectés.

Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
https://www.immigrer.com
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>