Projet de loi adopté, les 18 000 dossiers non traités peuvent être supprimés

Projet de loi adopté, les 18 000 dossiers non traités peuvent être supprimés

C’est un peu après 4 heures de matin que le gouvernement a finalement terminé l’adoption sous bâillon de son projet de loi 9 sur l’immigration. Rappelons que c’était l’une des promesses de ce nouveau gouvernement lors de leur campagne, ils voulaient revoir les critères et le processus de sélection des candidats à l’immigration au Québec pour les arrimer davantage sur la réalité du marché du travail, d’où le nom ARRIMA de la nouvelle plateforme d’inscription en ligne.

Devant l’impossibilité de traiter 18 000 candidatures déposées avant le 2 août 2018, le nouveau parti au pouvoir avait tout simplement décidé de les supprimer et a invité les candidats à reformuler une demande sur ARRIMA. Cela avait soulevé un tollé et engendré une poursuite en cour du Québec, la justice a alors ordonné au gouvernement de reprendre le traitement des dossiers antérieurs qui avaient été reçu sur l’ancien système, Mon Projet Québec. Le gouvernement avait accepté cette décision en précisant qu’il allait reprendre le traitement des dossiers en attente jusqu’à l’adoption de la loi 9 sur l’immigration. Dans les faits, ils n’ont traité qu’une infime portion des 18 000 dossiers, ce qui a engendré une nouvelle vague d’indignation parmi les candidats présents dans notre communauté.

Aujourd’hui, une page est tournée dans ce feuilleton à rebondissements, un nouvel épisode douloureux pour tout ceux qui avaient déposé leur candidature avant le mois d’août 2018. À présent, le traitement des dossiers sous la nouvelle plateforme ARRIMA devrait lui aussi reprendre, et le ministre Simon Jolin-Barrette a promis une réduction significative des délais d’immigration.

Et pour finir sur une bonne nouvelle, rappelons-nous que les objectifs du nombre de nouveaux arrivants au Québec a été revu à la hausse pour les prochaines années, ce qui va offrir plus de chances aux futurs candidats à l’immigration pour le Québec.

Avatar
Laurent Gigon
Cofondateur du site Immigrer.com
http://immigrer.com

Commentaires sur “Projet de loi adopté, les 18 000 dossiers non traités peuvent être supprimés

  1. Le titre de cet article est faux !

    3700 dossiers seront traités en priorité car ce sont des candidats déjà présents au Québec et occupant un emploi.

    De plus pour les autres dossiers (14,300 dossiers) , le gouvernement demande aux candidats de verser à nouveau et cela gratuitement leur demande dans le nouveau système Arrima en mettant à jour leurs informations qui ont évoluées.
    De plus les candidats des 14, 300 dossiers seront remboursés pour leur inscription passée.

    Voilà !

  2. Pourquoi les 18 000 dossiers ont-ils été supprimés et non pas transférés automatiquement dans leur nouveau système ARRIMA?? Qu’en-est-il des frais qui ont été payés alors que les dossiers n’ont pas été traités?

    1. Vous serez remboursée pour vos frais d’inscription .

      Vous devez vous réinscrire vous-même dans le nouveau système pour leur signifier que vous voulez encore immigrer et aussi en profiter pour mettre à jour vos informations qui ont peut-être changées !

  3. Je pense que c est une bonne nouvelle deja d’avoir surtout le gré de trancher sur cette affaire de loi 9 pour arrêter ce mécontentement .

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada