La Mauricie et les « trois soeurs » - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > La Mauricie et les « trois soeurs »

La Mauricie et les « trois soeurs »

En Mauricie, les femmes travaillent main dans la main. La solidarité entre les femmes est remarquable. Dans la foulé de la marche mondiale des femmes qui s’est tenue octobre 2015 où plus de 15000 femmes du Québec se sont rassemblées à Trois-Rivières, la table de concertation du mouvement des femmes a continué sa fort belle mission d’être la voix des femmes au Québec.
Trois-Rivières capitale de la Mauricie avait été choisie pour ce rassemblement parce que « c’est un lieu de confluent de cours d’eau, mais aussi d’énergies et de vitalité. Le mouvement des femmes ici dans la région est d’une très grande force et a toutes les qualités pour accueillir autant de personnes de partout au Québec. Et la ville comme telle est magnifique», avait indiqué Alexa Conradi, porte-parole nationale de la Coordination du Québec de la Marche mondiale des femmes.

C’est donc dans cet esprit de force commune que les femmes de la Mauricie autour de la table de concertation, mènent des actions concrètes pour garder le fort et surtout faire rayonner les femmes dans la région. L’esprit des « TROIS SOEURS » cette belle image on aurait dit de la « trinité bienheureuse » pour ceux qui en savent un peu des écritures saintes démontre dans les faits cette volonté plus qu’active des femmes de faire UNE et travailler ensemble. Unité, complémentarité et action commune sont autant de valeurs que laisse transparaitre l’action des femmes en Mauricie.

Les « Trois soeurs » pour ceux qui l’ignorent encore sont les femmes autochtones, les allochtones et les femmes issues de l’immigration dans toute leur diversité. Cette mosaïque de femmes dans un esprit féministe, n’ayons pas peur de le souligner puisque la cause des femmes, leurs droits et devoirs sont le combat permanent de ces « veilleuses ». Oui elles veillent à conserver sinon à acquérir davantage de réalisations et de droits pour les femmes dans toutes les sphères décisionnelles de la vie politique, sociale, professionnelles dans la région et au Québec.

Ce rayonnement est souligné depuis quelques années par « Mauriciennes d’influence » une plate-forme qui crée un réseau de femmes qui se distingue par leur volonté à s’impliquer activement dans les lieux de pouvoir de leur communauté. Avec pour mission d’accroitre la représentation féminine là oû les décisions se prennent. Les femmes et Mauriciennes d’influence ont la conviction que les instances dirigeantes ne peuvent que bénéficier de l’apport des femmes de leur territoire. Leurs connaissances et leurs compétences, ainsi que leur vision du développement, font des Québécoises des femmes depuis toujours engagées dans le développement de leur communauté. Dans la conduite des affaires publiques, elles portent souvent à l’agenda des préoccupations relatives à un authentique progrès humain, intégrant la dimension sociale, culturelle ou environnementale à l’aspect économique de ces questions.

Pour l’édition 2017, les « Trois Soeurs » se retrouvent encore autour de ce noble projet avec le thème: « Femme du Monde, Femme d’ici » une façon de démontrer encore une fois cette mosaïque d’action commune, de rayonnement commun et de solidarité.

Le regroupement des Amazones d’Afrique et du Monde qui est l’organisme dédié et actif par et pour les femmes issues de l’immigration en Mauricie, est partenaire avec la Table de concertation pour cette édition. Les femmes immigrées pourront donc présenter des candidatures de plusieurs parmi elles qui s’impliquent dans la communauté. Les lieux et catégories d’implications étant les Milieux scolaire (conseil d’établissement, commission scolaire, conseil étudiant), de travail (conseil d’administration, comité), des affaires, de la politique, de la santé et services sociaux (CSSS, CHSLD, hôpitaux), etc.

On ne le dira jamais assez, ce sont nos différences qui nous rendent fortes; mises ensemble, tout cela devient une force dynamique de réussite, d’expression, de liberté et d’intégration pour toutes les femmes sans distinction et ça les femmes l’ont compris à

Trois-Rivières. Les « Trois-Soeurs » l’assimilent et le vivent en Mauricie.

Les Mauriciennes

Les Amazones d’Afrique et du monde

Elvire

Originaire d’Abidjan en Côte d’Ivoire, Elvire a débarqué au Québec il y a 10 ans par les voies de l’amour et du parrainage (regroupement familial). Cette immigrante d’Afrique de l’ouest s’est mariée à un Québécois de souche et habite maintenant avec lui et leurs enfants dans la ville de Trois-Rivières.

Femme d’action, elle nous parle de parrainage, de l’Afrique au Québec et aussi d’entreprenariat.

http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada