J'veux d'la Visite. Recevoir de... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > J’veux d’la Visite. Recevoir de…

J’veux d’la Visite. Recevoir de…

J’veux d’la Visite.

Recevoir de la famille est souvent l’occasion de manger plus et mieux. Non pas que nous préparions habituellement du Kraft Dinner (Sortes de pâtes industrielles toutes précuites et un peu caoutchouteuses fabriquées par le sponsor officiel des étudiants montréalais!) à tous les repas de midi, mais on ne prend pas tous les jours 30 a 45 minutes pour se mitonner des bons petits plats.

Donc, mon père ayant fait le grand saut par-dessus l’Atlantique, j’avais à coeur que nous lui offrions de bons moments au Québec, avec pleins de petits souvenirs à ramener en France, notamment gastronomiques.

Via des collègues de bureau, j’ai commandé 3 énormes homards fraîchement cuits, directement de Gaspésie. De sacrées bêtes avec des pinces comme ça ! Et qu’elle fumet de crustacé frais ! Heureusement que je ne prenais pas le bus et le métro vendredi après-midi !! Mais lorsque je suis allé à l’aéroport accueillir mon père, le chauffeur de taxi en aurait volontiers pris un pour lui. Dans le hall d’arrivée, les gens se demandaient ce que je faisais avec cette sorte de glaciaire ! Je n’aurais pas eu l’air fin si l’agent de sécurité m’avait demandé d’ouvrir ma grosse boite isolante.

Toujours est-il qu’ils sont revenus en bonne santé à la maison. Je dois même dire qu’ils étaient encore coriaces le samedi midi. J’ai mis presque 1 heure pour finir de trier le mien. On a du attaquer les pinces avec le marteau. Je m’y suis repris à plusieurs fois. Vous auriez vu l’épaisseur de la coque! Un petit peu de vin blanc d’Alsace nous a quand même permis de digérer ce festin et de faire de la place en prévision du lendemain.

Dimanche, histoire de le changer des Pyrénées, on a amené mon père a la montagne ! Pour contraster avec la petite station de mon enfance, nous avons choisi Mont-Tremblant, la station kitch et chic de la région. C’est un peu la Rue Principale de Disneyland au milieu des sapins. Des maisons très neuves et très colorées, façon cartons pâtes. Ca a du cachet. Au milieu du village, on a déniché un Pub-Restaurant qui brasse sa propre bière. On en a goûté 2, une rousse et une noire, pour arroser des saucisses aux gibiers. La petite marche dans le Parc nous a ensuite fait le plus grand bien !

Sur notre lancé, on est allé visiter lundi l’Abbaye de Saint-Benoît du
Lac, au sud-est de Montréal. Les moines y fabriquent leurs fromages et pressent leur cidre. De plus, le site au bord du lac est enchanteur. Un vrai tableau. Je vous recommande d’aller un jour dans le petit village de North-Hatley. Dans mon imagination, ça a quelque chose de Tintin et L’Ile Noire. Nous avons à nouveau apprivoisé le Pub-Restaurant local. La salle à manger affleurait un canal d’eau sombre avec de l’autre coté des petites maisons style Bed & Breakfast au charme fou. La, nous avons découvert une bière blanche crémeuse et une bière au blé et à l’abricot qui ont satisfait au plus haut point nos papilles fatiguées.

Mais ce n’est pas fini. Mardi soir après une journée de tourisme bien
remplie, mon père nous a préparé, pendant plus de 2h30, SA paella
royale, arrosée d’un petit vin blanc sec. La recette est secrète alors
je n’en dirais hélas pas plus. Enfin, mercredi soir, au Stade Olympique, on a commencé le régime. Dans les gradins des Expos, ça a été Hot dog (mayonnaise-ketchup) et limonade !

P.S : Merci a Linda Lemay pour m’avoir inspiré le titre de ma chronique.

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada