Parce que j'ai choisi le Québec et il m'a accueillie - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Parce que j’ai choisi le Québec et il m’a accueillie

Parce que j’ai choisi le Québec et il m’a accueillie

« Ce qui effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons.”
C’est cette citation de Martin Luther King que m’inspire cette image ou encore la vidéo de Radio Canada qui circule
sur cette controverse. À chacun maintenant de choisir son camp entre celui des oppresseurs et celui des bons.
Tout ceci pour simplement dire que l’heure n’est plus aux justifications sans dessus-dessous mais à la réflexion et
une sincère réflexion profonde et intelligente pour et avec le Québec.

Je regarde cette photo avec un regard des plus objectif, calme et positif en cherchant à comprendre ce qui peut
motiver un tel tableau. J’observe encore… je vois des femmes Blanches habillées d’un blanc immaculé plus que
neige, je vois la belle chanteuse Blanche aux cheveux Blond resplendissante dans une robe d’un magnifique bleu
royale…je me serais arrêtée à cette description et compléter mes lignes avec des vers faisants l’éloge de ce
Québec que j’aime, Mon Québec, Terre d’accueil drapée de sa cape protectrice aux couleurs du Monde, Mosaïque
de sa couronne de générosité, magnifique province de la langue de Molière et j’en passe.

Cependant je me heurte à une image qui sur le coup choque ma mémoire historique, celle de mon peuple, oui je
suis issue de ce peuple NOIR, tu sais celui qui a vécu 400 ans d’esclavage, une tentative voir un génocide réel
d’extermination de la race après avoir été utilisé, usé, violé, marqué dans sa chair par la lame du couteau de la
méchanceté de l’envahisseur Blanc.(…) Et, justement le brillant directeur artistique m’impose juste par un coup
d’oeil de laisser jaillir de mon cœur outré, ces vers du célèbre poème « Afrique, mon Afrique » de David Diop et je
cite :

«Mais mon regard est plein de ton sang
Ton beau sang noir à travers les champs répandu
Le sang de ta sueur
La sueur de ton travail
Le travail de I’esclavage
L’esclavage de tes enfants
Afrique dis-moi Afrique
Est-ce donc toi ce dos qui se courbe
Et se couche sous le poids de l’humilité
Ce dos tremblant à zébrures rouges
Qui dit oui au fouet sur les routes de midi»

La tenue de ces jeunes de l’équipe de Football dans cette mise en scène est celle que portaient les esclaves dans
les champs de canne à sucre…il n’y a t-il plus de jeunes Blancs capable de faire avancer le char transportant la
belle à la robe bleu? Bêh il y en a dans la police. Tu sais le paquet de testostérone dans son uniforme de police qui
justement le 23 juin veille de la fête nationale du Québec, m’arrête alors que je n’avais commis aucune infraction; Il
m’a arrêtée pour une vérification de routine soit-disant que mon « profil ne collait pas avec mon auto ». « Mon
profil, Monsieur l’agent, Femme Noire, cheveux crépus style touffe excentrique ça ne peut pas être au volant d’une
Volt? Bonne journée Monsieur l’agent et surtout bonne St Jean! Lui ai-je répondu»

Et ce n’est pas la première fois que cela m’arrive ici CHEZ MOI à Trois-Rivières. (…) Mais j’aime d’avantage mon
nouveau chez-moi parce que j’ai justement la possibilité de l’exprimer, de le dire… J’ai aussi la chance d’avoir du
discernement et comprendre que l’erreur d’un groupuscule de citoyens n’est pas nationale puisque je fais partie de
cette nation aussi avec tout plein de gens brillants, éduqués, ouverts à la diversité et à la différence comme force
de la Nation québécoise.

Milan Kundera disait et je cite : «Si l’on était responsable que des choses dont on a conscience, les imbéciles seraient d’avance absous de toute faute. L’homme est tenu de savoir, l’homme est responsable de son ignorance. L’ignorance est une faute.» L’ignorance est le meilleur des mépris.

Ma réflexion ne se veut pas un ajout de feu aux poutres, non je souhaiterais partager une page historique à tant
d’ignorance ou simplement à tant d’hypocrisie trahie par des faits.
Le thème de ce défilé cette année était l’inclusion, montrer l’image d’un Québec riche de sa diversité. Et la voilà
cette richesse de la diversité du Québec; En tant que femme Afro-Québécoise, je me permets sans prétention de
partager ma réflexion sur cette Nième gaffe de trop après celle du 375 ième de Montréal.

« Le principal fléau de l’humanité n’est pas l’ignorance, mais le refus de savoir. » disait Simone de Beauvoir

L’heure n’est pas à balbutier avec des arguments sans têtes ni queues ou faire passer à la télé un pauvre Noir
ignorant de son histoire identitaire. Je pense très sérieusement que de tels incidents sont la preuve d’un problème
réel de société, une sorte de carence dans l’éducation; « L’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le
monde » insistait Mandela et Heinstein de compléter : « L’éducation est ce qui reste après qu’on ait oublié ce qu’on
a appris à l’école. » C’est l’éducation qui va faire du Québec le nationalisme souhaité; apprenons vraiment le
Québec à travers l’histoire.

Voilà sur un conseil que m’a toujours donné mon père et que je vous partage : Lis ma fille, lis des livres, lis ton
histoire, Lis l’histoire des autres, la lecture construit, elle est le refus d’être de ceux qui suivent la masse sans
objectivité. La lecture rend plus intelligent et guérit de l’ignorance.

Les organisateurs n’ont pas vu venir la polémique et l’éviter pour une seule raison : Ils ne connaissent pas l’histoire
des Noirs… et même pas celle de la mosaïque culturelle du Québec.

Je terminerai ma réflexion comme je l’ai commencée :
« Ce qui effraie, ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons.”

Elvire B. Toffa Afro-Québécoise Trifluvienne et fière de l’être

Elvire
Originaire d'Abidjan en Côte d'Ivoire, Elvire a débarqué au Québec il y a 10 ans par les voies de l'amour et du parrainage (regroupement familial). Cette immigrante d'Afrique de l'ouest s'est mariée à un Québécois de souche et habite maintenant avec lui et leurs enfants dans la ville de Trois-Rivières. Femme d'action, elle nous parle de parrainage, de l'Afrique au Québec et aussi d'entreprenariat.
http://www.immigrer.com
Haut

Bienvenue au Canada