Les étapes de notre installation au Québec - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Les étapes de notre installation au Québec

Les étapes de notre installation au Québec

Je vais partager avec vous aujourd’hui les étapes de notre voyage et installation, de la préparation théorique de la chose (à des milliers de kilomètres du Canada) à la situation actuelle.

La première question qui s’est posée dès la réception de nos visas, c’était d’informer nos employeurs, prévoir les périodes de préavis en cas de démission. Personnellement on a été un peu pris au dépourvu, je les ai informé dès le lendemain de la réception sachant qu’on attendait une réponse beaucoup plus tardive. Les délais sur le site et sur le forum prévoyaient plusieurs mois, pour certains cela a même dépassé les 12 mois, du coup on a été surpris de recevoir une réponse à peine deux mois et demi après la validation de la visite médicale ! On a pris alors la décision de partir le plus tôt possible pour régler toutes les démarches avant la rentrée scolaire pour ne pas perturber notre enfant.

J’étais comme une folle à consulter mon compte CLE GC vingt fois par jour, comme beaucoup d’entre vous je présume  ce que je peux vous donner comme conseil c’est justement d’utiliser ce temps pour préparer votre voyage et future installation, récoltez le maximum d’informations, créez votre réseau avant votre arrivée, perfectionnez votre Anglais, nous avons la chance d’avoir de nos jours les réseaux sociaux et une technologie qui réduit les distances.

Nous considérons que nous avons eu beaucoup de chance parce qu’on a été très bien conseillé et entouré c’est très important de bien commencer son immigration, le projet en lui-même n’est pas facile, le déchirement, la séparation avec les proches, arriver sur un sol où on a aucun repère, c’est pour cela qu’il est important de s’y préparer avant d’arriver et d’établir une sorte de plan d’action et d’avoir les idées claires sur ce qu’on doit faire.

Etape 1 : l’achat des billets

On avait opté pour un vol avec escale sur Casablanca, c’était la meilleure option qu’on avait trouvé à un prix très attractif. Nous n’avons pas regretté notre choix nous avons fait un excellent vol et la petite aussi. 

Etape 2 : Prévoir comment vous déplacer à partir de l’aéroport et où loger la première nuit si vous n’avez personne pour venir vous chercher, nous on a la chance d’avoir des amis sur place qui sont venus nous chercher, nous avions passé la première nuit chez eux. Les jours suivants nous avons logé chez un second ami qui nous a libéré son appartement alors qu’il était en vacances. 

Etape 3 : un numéro de téléphone 

Il est important avant d’entamer quoi que se soit comme procédure d’installation de prendre un numéro de cellulaire local, on vous le demandera dans toutes les institutions. Vous pouvez faire votre choix d’opérateur sur internet il existe des sites comparateurs, à vous de définir selon vos besoins et votre budget le forfait qui vous convient. Nous trouvons que la téléphonie est très cher par apport à ce qu’on avait avant donc faut consulter les prix avant de venir et prévoir un budget en conséquence.

Etape 4 : l’administration 

Numéro d’Assurance Social, (le fameux NAS), l’assurance maladie, l’ouverture des comptes bancaires, la carte de transport OPUS. Nous avions défini avec l’aide d’un ami établi ici les adresses des institutions les plus proches de notre adresse temporaire et avec l’application internet Google map qui nous définissait le trajet à prendre soit par voiture, métro ou bus avec les numéros et les horaires de passage de lignes de bus et des stations de métro. Les adresses et numéros de téléphones des institutions gouvernementales vous seront fournis au service de l’immigration à l’aéroport dès votre arrivée.

Etape 5 : Trouver un logement 

On y arrive ! Je sais que ce sujet intéresse nombre d’entre vous, pas vrai ? Nous nous somme tous poser cette question : dans quel quartier habiter ? Pourquoi ? A quel prix ? Les endroits à éviter ? Ce sujet revient très souvent sur le forum, je vais vous raconter comment nous on a procédé mais cela ne veux pas dire que c’est la meilleure manière, je vous dirais écoutez les conseils mais prenez en considération votre situation d’abord. Ce qui est bien ou fonctionne pour l’un peut ne pas convenir forcément à quelqu’un d’autre. On vous dira évitez Montréal Nord, Verdun et Hochelaga, la Gang des rue, délinquance etc… mais vous allez rencontrer des gens qui y habitent depuis des années et qui n’ont jamais eu de problèmes en d’autre termes fiez vous à votre instinct !

Nous on a commencé à consulter les annonces avant notre arrivée sur le journal local (consultable sur le site du dit journal) , sites d’annonces mais aussi sur les réseaux sociaux, j’avais aussi lu que beaucoup de logements à louer ne figurait sur aucun support média et qu’il fallait faire le tour des quartiers convoités et faire attention aux pancartes, ce que nous avons fait, mais certains ont refusé de louer vu notre statut de nouveaux arrivants et d’autres ont refusé carrément que l’on fasse la visite du bien, certains vont payer plusieurs mois à l’avance pour rassurer le propriétaire, ce qui est interdit, renseignez vous sur le site de la régie du logement sur vos droits et devoirs pour être certain de respecter les lois locales.

Notre logement actuel nous l’avons trouvé sur un groupe de cession de bail sur Facebook. Comme beaucoup le savent au Québec la plupart des baux de location arrivent à terme le 1 juillet et certaines personnes souhaitent déménager en cours d’année et donc céder leur bail mais pour cela ils ont pour obligation de trouver une personne qui veuille le reprendre sous réserve de l’accord du propriétaire. Cela a été notre cas et nous en sommes très contents (pour le moment ).

Comment j’ai procédé pour le choix du quartier ? J’ai consulté la liste du palmarès des meilleures écoles sur Montréal et j’ai établie un périmètre de recherche, notre premier choix de cartier était au dessus de notre budget, et finalement c’est un pur hasard que l’on se retrouve dans ce cartier même s’il faisait parti de la liste. 

On avait mis en place un tableau sur Excel avant notre arrivée pour simuler le budget alloué aux meubles, vêtements d’hiver, cartes OPUS, Epicerie etc…

Etape 6 : Si vous avez des enfants, la commission scolaire

On vous communiquera le numéro sur une liste que l’on vous remettra à l’aéroport dès votre arrivée, vous devrez appeler et prendre rendez-vous pour un test selon l’âge de votre enfant, à l’issue de ce test, la commission décidera de mettre votre enfant en classe régulière ou en classe d’accueil.

Etape 7 : La Bibliothèque 

Dès que vous aurez une preuve de votre résidence (autre que le bail ; facture de téléphone ou encore d’hydro Québec) rendez vous à la bibliothèque de votre quartier et inscrivez vous, au-delà du fait de pouvoir emprunter des livres, magazines, films, et même des instruments de musique depuis quelques semaines, la bibliothèque vous orientera efficacement vers des organismes locaux qui vous aideront dans le processus d’installation et d’intégration avec des services spécialement mis en place pour les nouveaux arrivants. Le pôle culturel de la bibliothèque organise divers évènements pour petits et grands ainsi que des conférences intéressantes, un moyen efficace de se faire de nouvelles relations et de faciliter son intégration.

Etape 8 : Le permis de conduire

Je vous conseille de prendre rendez-vous rapidement, les dates sont assez espacées vous aurez donc assez de temps pour apprendre le code de la route québécois, en tant qu’Algérienne ayant déjà un permis de conduire, j’ai traduis le mien au niveau du consulat Algérien pour faire reconnaitre mes années d’expérience en conduite. Je ne sais pas ce qu’il en est des autres nationalités n’hésitez pas à aller sur le site de la SAAQ pour vous renseigner.

La plupart des institutions se trouve au centre ville, on en a profité pour faire du tourisme, joindre l’utile à l’agréable. On a été au lac aux castors au parc Mont-royal, le vieux port, le vieux Montréal, mangé de la poutine, des queues de castors, bref on a fait les touristes pour découvrir notre nouvelle ville.    

Voilà en gros pour ce qui est des étapes que l’on a suivi, j’espère que cela vous sera utile, j’insiste encore sur le faite d’écouter les conseils mais de ne pas les appliquer aveuglement, utilisez ce temps interminable d’attente à planifier efficacement votre installation, faire le maximum de recherches. C’est cette préparation qui vous aidera à surmonter vos moments de blues, de doutes et de regrets parce qu’évidemment qu’il y en aura ! Je vous en parlerai plus en détail une prochaine fois.

Vos recherches:

  • que vaut un diplôme de médecin algérien en Canada
Nassima
Née au début des années 80 près d'Alger, Nassima est arrivée en juillet 2017 à Montréal avec son conjoint comptable et sa fille. Elle a oeuvré dans le monde des blogs et de la communication en assurance dans son pays d'origine. Clochette pour ses intimes, elle a ouvert les "Cahier de Clochette" où elle partage expériences culinaires et de tourisme local.

Commentaires sur “Les étapes de notre installation au Québec

  1. merci pour ces infos simples. merci pour ton partage. si possible peux tu plus nous informer sur les inscriptions à l’école et la recherche d’emploi?

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada