Bilan 8 mois après notre retour en Europe

Bilan 8 mois après notre retour en Europe

Bonjour à tous, je n’ai pas publié depuis longtemps et pour cause nous n’habitons plus au Québec depuis juin 2018. Tout est allé très vite. Notre décision n’a pas été faite de longues tergiversations.

Pourquoi nous sommes partis du Québec ?

Pour rappel : mon mari Vincent Hauuy a gagné le prix VSD du meilleur thriller en 2017 et il a eu la chance que son premier livre soit un véritable best-seller. Le tricycle rouge a fait un carton avec plus de 120000 livres vendus.

Nous nous sentions bien au Québec, on avait trouvé des amis, de la famille et le sentiment que tout était possible !

Mon époux qui travaillait dans le monde du jeux vidéo sur Montréal, s’est demandé s’il n’était pas préférable de se rapprocher de la France pour avoir accès aux salons du livre et rencontrer ses lecteurs. D’un commun accord nous avons suivi cette voie.

Parfois, il faut savoir faire des choix, même s’ils vous arrachent le coeur.

Pour nous, qui avons adoré notre nouvelle vie au Québec ( même si les hivers sont longs ) nous ne voulions pas retourner en France. Cela aurait été vécu comme un échec.

On voulait trouver un pays avec la même sécurité que le Canada et le même système scolaire, et un accès facile à des vols vers la France. C’est pourquoi nous avons posé nos valises dans le Sud du Portugal en Algarve. Cette fois-ci nous avons décidé de prendre un déménageur pour retrouver nos marques avec nos affaires. La facture pour un 20 mètres cubes de Montréal vers l’Algarve au Portugal avec 2 mois de stockage sur place (car nous avons trouvé un logement disponible seulement en septembre et au Québec les baux vont du 1er juillet au 30 juin ) est aux alentours de 7000 euros.

Pour les gens qui se demandent comment on a fait ? Nous avons d’abord été au consulat Portugais pour connaître les modalités et réaliser un certificado de bagagem, avec la liste des affaires qu’on amenait. Nous n’avions pas d’adresse au Portugal alors nous avons donné l’adresse de notre premier airbnb quand on arrivait sur place.

Une fois en Algarve nous avons fait les petites annonces pour trouver un logement. Et en une visite nous avons trouvé ce que nous recherchions. En passant par une agence immobilière on nous a même fait visiter la garderie pour notre petit et nous avons pu l’inscrire tout aussi facilement.

Bref sans trop de difficultés nous avons changé de pays. Par contre nous ne parlions pas portugais…Nous avons eu la chance d’avoir une avocate francophone qui a géré notre bail et qui nous a inscrit à tous les gestionnaires de services électricité eau gaz et aussi à la mairie de notre ville.

Au bout d’un mois on s’est fait des amis franco portugais, qui nous ont énormément aidé pour les inscriptions de notre grand aux activités scolaires et qui nous ont apporté un grand soutien.

Bref, on est un peu fous. L’expérience nous a fait douter du sens à donner à ce déménagement. Pas un jour ne passe sans qu’on se dise qu’on a malgré tout fait une belle connerie.

On envisage de retourner vivre au Québec d’ici deux ans.

Pourquoi ?

Car nous remarquons que nous avons changé en 6 ans de vie au Québec, nous nous sommes tellement imprégnés de la culture Américaine qu’il est difficile de retourner à nos origines européennes. Nos enfants sont plus Canadiens qu’ Européens. Nous ressentons un manque.

Nous allons attendre deux ans afin de finaliser une fois pour toute notre résidence permanente, et nous retournerons au Canada.

A côté de cela, j’ai décidé d’écrire avec ma belle-mère une comédie romantique saupoudrée de mes différentes aventures Québécoises,  parce qu’il fallait bien que je m’en souvienne On est tombé en amour des gens et de cette belle province. Je vous invite à la découvrir, Un parfum entre nous est en promo à 0.99 euros et est resté pendant deux mois dans le top 100 d’Amazon. Lien Amazon :

Voici la 4e de couverture :

Quand Charles-Henry de la Ravinière accepte une mission au Québec en vue d’une promotion, il s’attend à un accueil à la hauteur de son rang. Mais, monsieur Collmann, le PDG de la firme de cosmétiques qui l’emploie, a omis de lui préciser quelques détails :  

1 – La directrice  de l’agence de Montréal est belle à couper le souffle. 
2 – Elle est acérée comme une lame de bistouri. 
3 – Elle est aussi inabordable que la banquise. 

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires amazon  

Bonne journée

De gaffes en maladresses, saura-t-il découvrir ce que cache Brenda Blanchard ?

Vos recherches:

  • que signifie post-secondaire ?
Avatar
Aloane
Née en 1981 et originaire de Lorraine, cet infirmière française arrivée au Québec en 2012 dans la région de Saguenay, s'est réorientée quelques années après son installation. Avec son mari travailleur de l'industrie des jeux vidéo, la famille habite maintenant dans la région de Québec.
http://www.immigrer.com

1 commentaire sur “Bilan 8 mois après notre retour en Europe

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada