A bicyclette…ou à pied… - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > A bicyclette…ou à pied…

A bicyclette…ou à pied…

Il n’y a pas de meilleure façon de sentir une ville bouger, connaître ses gens, sa culture, rien qu’en marchant….
C’est ce que j’ai fait durant ma première année à Toronto. J’allais en classe d’anglais le matin puis je marchais toute l’après-midi. Grâce à cela, j’ai pu apprécier la gentillesse des gens toujours prêts à vous aider et parcourir des quartiers bien sympas.

En décembre 2001, j’ai commencé à faire du bénévolat dans un studio d’art situé dans un quartier qui s’appelle ‘Kensington Market’. Je faisais du bénévolat pour le « Festival des Lumières » (événement dont je parlerai en décembre 2007….). C’est au studio d’art que j’ai rencontré plusieurs personnes dont Shamez Amlani, le responsable du restaurant ‘La Palette’ dans Kensington (très bon restaurant, d’ailleurs, pour ceux en mal de cuisine française). M. Amlani et quelques uns de ses amis ont essayé de créer un quartier sans voiture durant l’été. C’est avec bien du mal qu’ils ont réussi à imposer leurs idées lors des réunions de la communauté. Bien entendu qui dit « interdit aux voitures » dit également « interdit de livraisons » et pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore Kensington Market, c’est le marché des épices et des saveurs, composé de multiples petits vendeurs de fruits et légumes, des épices de tout pays, des produits organiques, de fromages, petits cafés…Bref, difficile de les convaincre de ne pas recevoir de livraisons ces jours là. Il y a quelques années Kensington faisait le « Harvest Festival »début septembre, où durant ce week-end là, les voitures n’étaient pas de la fête. Donc Shamez et ses amis voulaient faire revivre cela chaque dimanche…Voilà maintenant 4 ans que ça se déroule le dernier dimanche du mois ( Mai à Octobre ). Il y a forcément beaucoup de monde ce jour là. Kensington se transforme, et c’est vraiment agréable. Il y a des artistes dans la rue, de la musique, à manger….et si en plus le soleil brille, c’est que du bonheur….

Pourquoi j’écris une chronique à propos de cela, parce que cet été, d’autres quartiers vont également devenir piétons le dimanche. Tout d’abord, « Mirvish village » à l’ouest de la rue Bloor et Bathurst, ainsi que « Baldwin village », au nord de l’avenue Spadina et à l’ouest de la rue Dundas. Une bonne occasion pour découvrir de nouveaux quartiers, sans la nuisance des voitures.

La bicyclette est également un bon moyen de découvrir des quartiers un peu plus éloignés mais également un bon moyen pour combattre la pollution des grandes villes. Malheureusement Toronto manque de pistes cyclables, ce n’est pas comme Montréal qui compte des kilomètres de pistes. Quoiqu’il en soit, beaucoup de personnes vont au travail à bicyclette. Mais la voiture reste « reine » sur la route, et il est difficile de s’imposer en deux roues. D’ailleurs, Toronto enregistre un nombre important d’accidents mortels (identifiés par une bicyclette peinte en blanc accroché à un poteau, non, ce n’est pas de l’art, c’est un cycliste qui a trouvé la mort !). Il ne faut pas l’oublier, mais il faut également sensibiliser les automobilistes. Pour cela, quelques organisations aident à sensibiliser les automobilistes à lever le pied. Shamez en fait partie. Petit à petit, on peut changer certaines choses et faire de notre ville un coin encore plus sympa à vivre.

Voilà, pour ceux qui cherchent une petite bicyclette à acheter, il y a une boutique qui recycle les bicyclettes : Bike pirate, 457 Bathrust Street à Toronto.

Et pour les curieux, Kensington se situe au sud de la rue College et une rue à l’ouest de Spadina.
Enfin, si vous croisez une bicyclette dans Kensington avec trois roues et une petite banquette à l’arrière comme pour promener des gens, c’est certainement la bicyclette de M.Amlani. Si en plus elle est attachée devant « la Palette », il n’y a plus de doute. Allez à sa rencontre, lui dire bonjour, il est francophone et son restaurant est sympa….

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada