Visa temporaire de travail - S'expatrier, étudier et travailler au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Immigrer > Autres visas et procédures > Visa temporaire de travail

Visa temporaire de travail

Il est possible de travailler temporairement au Canada grâce au visa de séjour temporaire. Mais il vous faut une offre d’embauche d’un employeur canadien pour obtenir ce visa. En deux mots, avoir déjà la promesse d’un patron canadien avant de pouvoir y travailler et par la suite faire des démarches administratives pour faire valider votre entente.

Une fois l’emploi trouvé, votre futur employeur canadien doit effectuer des démarches auprès du Services Canada de sa région pour faire approuver l’offre de travail. Si l’employeur est au Québec, passez par ce lien. Mais attention, d’avoir trouvé un employeur prêt à vous engager n’est pas encore la garantie d’obtenir cet emploi. En effet, l’employeur doit faire les démarches à ses frais (1000$ CAN) pour prouver que vous ne prenez pas la place d’un autre Canadien ou résident permanent au pays. Il doit donner le détail de l’offre d’emploi au centre de ressources local et celui-ci vérifie si votre emploi satisfait aux normes de travail canadiennes et s’assure qu’aucun autre résident du Canada n’a les compétences nécessaires pour occuper ce poste. L’emploi est ainsi affiché dans tous les centres de ressources du Canada. Après cette étude d’impact sur le marché du travail (EIMT), le ministère de l’emploi canadien Emploi et Développement social Canada (EDSC) approuve ou non votre offre. Si l’étude est positive, votre potentiel employeur vous fournit EIMT pour que vous puissiez effectuer votre demande de permis de travail.

Depuis le 1er juin 2016, afin d’encourager l’immigration francophones dans les milieux minoritaires au Canada, les employeurs souhaitant recruter des travailleurs francophones en dehors du Québec peuvent être exemptés d’une EIMT mais seulement sous certaines conditions.

Dans de certains cas, si vos compétences sont très très recherchées, on peut vous donner beaucoup plus rapidement l’autorisation de travailler au Canada. Voir ci-bas “Travailleurs temporaires spécialisés (en demande)”

Si vous trouvez un emploi au Canada et qu’on vous remet une autorisation de travail et un visa de séjour temporaire, vous devrez les présenter dès votre arrivée au Canada à un agent d’immigration. Celui-ci vous remettra des formulaires à remplir vous permettant d’obtenir un numéro d’assurance sociale (NAS). C’est une carte d’identité dont vous devrez communiquer les numéros à votre employeur. En cas de difficultés à remplir les formulaires, vous pouvez trouver de l’aide auprès d’un agent au Emploi et Développement social Canada (EDSC).

Votre employeur doit également vous inscrire à la Commission de la santé et de la sécurité du travail ou à la Commission des accidents du travail ainsi qu’au régime d’assurance-maladie à votre arrivée au Canada.

Votre autorisation d’emploi n’est pas un contrat. Vous ou votre employeur pouvez mettre fin à votre emploi à n’importe quel moment. Si vos fonctions changent ou si votre emploi est prolongé, vous devez communiquer avec un centre d’immigration Canada, avant la date d’expiration de votre visa actuel.

Ne manquez pas notre FAQ sur les Emplois temporaires et sur la recherche de travail de l’étranger et le PVT où vous trouverez de nombreuses réponses à vos questions.

Les démarches à suivre

La marche à suivre pour embaucher un travailleur pour le Québec

Au Canada, voir le site d’Emploi et Développement social Canada (EDSC), et les démarches pour savoir si vous avez besoin d’une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT, anciennement nommé AMT).

Demande de certificat d’acceptation (CAQ) du Québec pour travail temporaire
traitement d’une Demande de certificat d’acceptation (DCA)

Témoignage du forum d’un récit de PTT (permis de travail temporaire)

Travailleurs temporaires spécialisés (en demande) et occupations n’ayant pas besoin de visa

Au Québec, il existe des procédures simplifiées pour quelques catégories d’emplois en demande dont ces professions au Québec.

Voici une liste de professions ne nécessitant pas de visa temporaire lors d’une visite au Canada.

Comment transformer son visa temporaire en permanent et devenir immigrant

Si vous voulez rester au Québec et que la résidence permanente vous intéresse, si vous êtes un travailleur temporaire au Québec, sachez que depuis 2010 vous pouvez passer par le programme de l’expérience québécoise (PEQ). Ce dernier facilite, sous certaines conditions, l’accès au statut de résident permanent aux diplômés et travailleurs temporaires du Québec.

Avis aux moins de 30 ans (parfois 35 ans)

Si vous êtes Français ou Belge, et qu’un emploi saisonnier ou temporaire vous intéresse au Canada ou au Québec, sachez que vous pouvez profiter des programmes d’échange de jeunes –sans avoir besoin au préalable de trouver un employeur canadien– de certains organismes entre le Canada, ou la province du Québec, et ces pays européens tels que OFQJ, France-Québec et le Programme Vacances-Travail (PVT). Pour connaître les détails des programmes et les conditions d’admission, voir la section Travailler, section Stages.

Remarque: Le PVT peut être prolongé par d’autres visas temporaires. Mais attention, les démarches pour le résidence permanente au Canada est une toute autre démarche. Vous devrez partir de zéro comme tous les autres candidats.

Vos recherches:

  • immigration canada
  • immigrer au canada
  • emigrer au canada
  • devenir immigrant en ligne
  • contrat de travail quebec immigration
  • comment un français peut immigrer au canada
  • comment migrer et travailler au canada
  • comment immigrer au canada
  • visa travailleur pour le canada
  • comment emmigrer au canada
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
http://www.immigrer.com
Haut

Bienvenue au Canada


3 ANS D’AVANTAGES POUR LES NOUVEAUX ARRIVANTS!

Découvrez notre offre, suivez nos tuyaux, et profitez du service d’accompagnement AllôCanada.