PREMIER Noël au Canada (arghhhh) - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > PREMIER Noël au Canada (arghhhh)

PREMIER Noël au Canada (arghhhh)

-Tu rentres pour les Fêtes ?
– Nan…

Expat' : fêter Noël à l'étranger

Voilà quelle a été ma réaction, à la veille de mon premier Noël au Canada.

Cela faisait seulement 3 mois que nous nous étions installés à Montréal avec mon conjoint, et les seules personnes avec qui nous avions commencé à tisser des liens (la voisine et 2 ou 3 bénévoles européens durant des festivalsn) ne passaient pas les fêtes en ville.

Passer Noël à l'étranger

J’étais encore dans emploi (et donc le moral un peu dans les chaussettes) et je n?arrivais pas à me faire à l?idée quasi-cauchemardesque qu?on allait passer les 24 décembre au soir à deux : arghhhhh.

Petite précision : je l?aime mon chéri, MAIS il aurait assurément sa place dans le Guinness des Records, si la catégorie « le mec le plus anti-romantique du monde »existait? :( : pour lui Noël, c?est purement commercial, comme la Saint-Valentin (jamais eu de cadeau à cette occasion? ah si, un bouquet de roses à moitié fanées que lui avait donné la voisine, enveloppé dans du papier journal ! ). 

Expat' : Fêter Noël loin de sa famille

Bref? fallait pas que je compte sur mon conjoint pour me remonter le moral pour ce premier Noël sans famille. :(

Mais soudain la chance a tourné : le 23 décembre j’ai obtenu l’emploi de mes rêves ET une connaissance de mon conjoint (qui est devenu un ami depuis) nous a proposé de venir fêter Noël avec lui dans sa famille. Je lui aurais sauté au cou si j?avais été là, au moment de cette proposition.

Expat' : Noël dans une famille de Québécois

Cela a été un Noël chaleureux, joyeux, convivial, EXTRAORDINAIRE: exactement à l?image des Québécois. On a été accueillis comme si l’on faisait partie de la famille depuis des siècles, on a mangé des mets québécois de fête (comment oublier ce délicieux ketchup maison, qui n’a rien à voir avec le ketchup vendu dans le commerce, aussi bien au niveau goût, que texture et apparence d’ailleurs), on a passé une soirée INOUBLIABLE.

Durant la soirée, j’ai pris conscience de la chance immense que j’avais de vivre cette fabuleuse expérience. J’ai également réalisé que c’était le premier Noël MAGIQUE depuis mon âge adulte : décor extérieur de rêve, avec de la neige partout, musique de Noël omniprésente (ah ça, ils l’aiment les chants traditionnels de Noël, les Québécois ;) ), feu dans la cheminée, etc…

Expat' : Noël sous la neige.

D’ailleurs, après avoir voté à l’unanimité (avec moi-même ;) ), j’affirme solennellement que ce Noël fait partie du Top 3 « Noël » de ma vie d’adulte.

Et VOUS, comment avez-vous passé votre premier Noël au Canada, ou comment comptez-vous le passer si c’est votre “première fois” ?

J’ai bien hâte de lire vos différentes témoignages. :)

Sur ce, je vous souhaite un Joyeux Noël ! :D

NB : Si vous avez encore la crainte de passer les Fêtes loin de votre famille, ou si vous en êtes tout simplement triste à cette idée, je vous conseille vivement de découvrir 5 avantages de fêter Noël à l’étranger (je connais personnellement l’auteur : je l’adoooooore ! ;) ) : cela devrait vous aider à moins redouter ce moment.

Laurence Comet

Après avoir vécu 10 ans en Amérique du Nord et installée depuis en Espagne, je n’ai pu résister à l’envie de partager ma vie d’expatriée au quotidien, mes découvertes, mes coups de coeur et mes humeurs.

Parallèlement, je mène une vie de famille (2 enfants nés au Québec et un mari musicien) et professionnelle: après avoir travaillé comme salariée durant 18 années dans des entreprises renommées, je suis devenue Community Manager (gestionnaire de communautés) à mon compte et Consultante en Média Sociaux, dans des domaines qui me passionnent: l’expatriation bien sûr, le voyage, les différences culturelles, et la gastronomie.

À bientôt, bye bye, hasta luego,

Laurence

http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada