Montréal mon idéal!

J’ai passé mes vacances en France. De retour dans mon pays natal, ma ville d’adoption m’a particulièrement manquée. Lorsqu’on me demandait pourquoi, j’avais du mal à répondre: « Je m’y sens bien » était la seule réponse qui me venait à l’esprit, assez décevante pour mes interlocuteurs curieux, j’en conviens.
Alors depuis que je suis rentrée, je guette ce qui rend Montréal si attachante à mes yeux:
A Montréal, quand on croise le regard de quelqu’un, il sourit, automatiquement, gratuitement, sans attendre rien en retour.
A Montréal, on te tutoie et on ne te demande pas: « Comment allez vous aujourd’hui?
– Non, on te demande: « Ça va bien aujourd’hui? » Parce que de base, il n’y a pas de raison que ça aille mal.
A Montréal, je défie n’importe qui, dans n’importe quel quartier, d’arriver à marcher plus de 2 mètres (allez 1 mètre même, immobile, même!) avec une carte ouverte dans les mains sans que quelqu’un ne vienne lui demander s’il a besoin d’aide et où il veut aller.
A Montréal, on peut marcher, jouer, courir, pique-niquer ou organiser un BBQ sur les pelouses dans les parcs.
A Montréal, on ne court pas ni on se bouscule dans le métro, même aux heures de pointe.
A Montréal, au restaurant, la serveuse va te conseiller, parce que tu as commandé la même entrée que ton amie, de la prendre en plat principal et de la partager: »Parce que t’en auras plus et ça reviendra moins cher ».
A Montréal, on célèbre la première tempête de neige avec la même ferveur que les premières températures positives…Le reste du temps on chiale qu’il fait trop froid ou trop chaud!
A Montréal, une fille peut porter des jupes et des talons sans se faire mater grossièrement ou se faire traiter de salope.
A Montréal, quelqu’un m’a couru après pour me remettre le billet de 20$ qui était tombé de ma poche sans que je m’en aperçoive.
A Montréal, si tu chantonnes dans l’allée du supermarché parce que tu aimes bien la toune qui passe à la radio, la personne que tu croises va probablement reprendre le refrain en coeur et te lancer un: »Maudit qu’elle est bonne cette toune là! », voir esquisser des pas de danse.
A Montréal, ça sent le BBQ et on entend les rires sur les terrasses de mai à octobre.
A Montréal, dès qu’il fait plus de 10 degrés, c’est l’été!
Montréal, à l’image des ses habitants, est une ville chaleureuse, reconnaissante de son histoire mais tournée vers l’avenir, ouverte, cosmopolite, fun et délicieuse à vivre !
Montréal, je t’aime !
Et vous, avez-vous des coups de coeur à partager sur votre ville?

Cet article est tiré de mon blogue: Les tribulations d’une française à Montréal: http://mhlps.wordpress.com
Vous pouvez également suivre ma page facebook où je partage mes découvertes québécoises: https://www.facebook.com/LesTribulationsDuneFrancaiseAMontreal

Maudite Française
Arrivée au Québec en 2010 avec son mari et ses deux enfants en bas âge, de 4 et 6 ans, Marie, notre blogueuse Maudite Française est une Française habitant le fameux Plateau Mont-Royal. Je suis une Française expatriée à Montréal. J’ai quitté la France avec mon mari et mes deux enfants de 4 et 6 ans. J’écris ce blog pour partager mon expérience d’immigrée et toutes les étapes que j’ai traversées, des périodes d’euphorie à celles moins drôles de doutes et de manque de ma terre natale. Aujourd’hui, j’ai assez de recul pour rire de situations qui me paraissaient dramatiques il y a quelques mois…Parce que quand on débarque et que l’on a plus aucun repère, le moindre grain de sable devient une montagne…j’ai re-fait ma vie…pas avec un autre homme mais avec un autre pays
https://mhlps.wordpress.com/
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>