Le Canada veut attirer plus d'immigrants francophones - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Le Canada veut attirer plus d’immigrants francophones

Le Canada veut attirer plus d’immigrants francophones

Le ministre fédéral de l’Immigration du Canada, Chris Alexander, vient d’annoncer son intention de tripler le nombre d’immigrants francophones dans les provinces et territoires hors Québec.

Et le ministre canadien compte y arriver avec un partenariat avec les réseaux francophones de services aux immigrants du pays.

Mais la tâche est lourde car la réalité est encore loin des objectifs visés. Par exemple, en Colombie-Britannique, sur les 36 241 immigrants arrivés en 2012, 1059 pouvaient s’exprimer en français et en anglais. Et de ce nombre, seulement 129 sont des immigrants francophones, ce qui constitue moins d’un demi pourcent. Ainsi pour répondre aux attentes du ministre fédéral, il faudrait accueillir 1450 immigrants de plus dans cette province de l’ouest du Canada. La Colombie-Britannique espère donc désormais attirer 500 immigrants francophones chaque année.

D’après les données de 2012, à l’exception du Québec et du Nouveau-Brunswick, seul l’Ontario s’approche des 4,4 % d’immigrants francophones visés, avec 4,8 %.

Dans chaque province et territoire, à l’exception du Manitoba, le nombre d’immigrants francophones a stagné ou diminué au cours des huit dernières années.

Source : CIC, Yahoo

Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d’immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d’une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l’installation, le travail et l’immigration au Québec et au Canada aux Éditions L’Express (et L’Étudiant).
Auteure de “S’installer et travailler au Québec” aux éditions L’Express.

https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Le Canada veut attirer plus d’immigrants francophones

  1. Le ministre Chris Alexander est soit un incapable soit un hypocrite, lui seul est capable de prétendre vouloir faciliter l’immigration francophone au Canada (hors Quebec), et en même temps supprimer le seul programme d’immigration qui favorise cette dite immigration francophone, à savoir l’Avantage significatif francophone. Nous voulons un nouveau ministre svp.

  2. tripler le nombre cela veux dire plus facile pour les démarches ou aussi compliquer qu’au Quebec? car le Quebec cherche des immigrer francophone mais complique bien les chose pour les démarches alors si c’est pour faire pareils cela ne sert a rien!!

  3. Je me pose la question suivante : Le Québec limite le nombre d’immigrant pour 2015 ( gens d’affaire et travailleurs autonomes ),met en place de nouvelles règles à partir d’Avril 2015, alors que le canada lui demande plus de francophone..
    Ne faut il pas plutôt faire une demande d’immigration au canada puis ensuite aller au Québec ???
    Si les experts peuvent répondre,ce serait sympa..:)
    David

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada