Le piège - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Le piège

Le piège

J’ai franchi une nouvelle étape dans mon intégration : J’ai pris une carte de membre dans une célèbre institution d’Amérique du Nord. Une institution dont j’entendais parler depuis que j’étais au Québec.

J’ai hésité longtemps sur le type de carte. J’ai finalement pris celle de Membre Exécutif. Je me suis gâtée, vraiment. Elle est or et noir. Je me sens importante. Faut m’appeler Madame. Faut me sortir le tapis rouge. Je suis membre executif de Costco!
Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit, en gros (en énorme même) d’un magasin dans lequel on peut trouver à peu près tout, à prix très interessant mais, le plus souvent, en grande quantité… Un temple de la consommation.
On m’avait prévenue. La première fois, ta carte de crédit s’en souvient…longtemps. Parce que ce n’est pas cher, parce qu’il y a tout un tas de trucs utiles et que ce ne sont QUE des affaires. En bonne acheteuse compulsive, je n’ai pas résisté aux sirènes des aubaines. Et comme le magasin est immense, les emballages géants ne sont pas intimidants: ils sont à l’échelle.
Frénétique, je me demande, en empilant les marchandises dans mon chariot, comment j’ai pu survivre avec une seule paire de ciseaux chez moi, alors que je peux en avoir 18 pour 2,49$ (soit environ 3 voir 4 par pièce, beaucoup plus pratique) franchement?
Une fois à la maison, j’ai pourtant fait face à un problème occulté pendant ma fièvre acheteuse, sous l’oeil goguenard de l’homme…Se retrouver avec de quoi faire 110 brassées de lessive, 2 ans d’éponges à récurer, 52 rouleaux de papier hygiénique, autant de Sopalin, du nettoyant pour sols pour les 5 prochaines années…Cela pose un léger problème logistique. Que dire des 18 pains à hamburger, des 3 packs “king size” de pain de mie, et des 2 kilos de Frosties ? Quand au 3,5 litres de shampoing j’espère qu’on ne va pas changer de nature de cheveux parce qu’il va falloir qu’on les écoule…Bref. Je suis submergée.
Depuis, chaque centimètre carré d’espace libre dans mes placards est optimisé: un rouleau de PQ ou une éponge à récurer s’y trouve forcément…au minimum!
Je songe sérieusement à magasiner un logiciel de gestion de stock…
 
Cet article est tiré de mon blogue:
Les tribulations d’une française à Montréal:
http://mhlps.wordpress.com
et la page facebook où je partage mes découvertes québécoises:
https://www.facebook…ncaiseAMontreal

Maudite Française
Arrivée au Québec en 2010 avec son mari et ses deux enfants en bas âge, de 4 et 6 ans, Marie, notre blogueuse Maudite Française est une Française habitant le fameux Plateau Mont-Royal. Je suis une Française expatriée à Montréal. J’ai quitté la France avec mon mari et mes deux enfants de 4 et 6 ans. J’écris ce blog pour partager mon expérience d’immigrée et toutes les étapes que j’ai traversées, des périodes d’euphorie à celles moins drôles de doutes et de manque de ma terre natale. Aujourd’hui, j’ai assez de recul pour rire de situations qui me paraissaient dramatiques il y a quelques mois…Parce que quand on débarque et que l’on a plus aucun repère, le moindre grain de sable devient une montagne…j’ai re-fait ma vie…pas avec un autre homme mais avec un autre pays
https://mhlps.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada