Francophones mais pas Français. Salut... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Francophones mais pas Français. Salut…

Francophones mais pas Français. Salut…

Francophones mais pas Français.

Salut Glmadring,

Lorsque tu parles d’un français “revisité” aux couleurs et accents du Québec, je suis tout à fait d’accord avec toi : il est fini le temps où le français de France devait être la seule référence reconnue et acceptée dans la francophonie. Les réunionnais, guyanais, calédoniens, tahitiens, sénégalais, québécois et bien d’autres encore peuvent en témoigner. Je trouve d’ailleurs les “dérives” que le français a pris au gré des siècles et des continents sont de merveilleuses sonorités à savourer !

Cependant, je te trouve un peu raide par rapport lorsque tu parles d’une France fermée à toute exception culturelle : c’est sûr qu’elle a un long passé coloniale et qu’elle tenait serrée tout signe d’autonomie que ce soit dans ses colonies ou sur son propre territoire (d’ailleurs, les corses doivent se prononcer par référendum le 06 juillet prochain je crois).

Tu est breton, je suis calédonien. Nous sommes tous les deux français et, peut-être, es-tu québécois d’adoption comme cela est le cas pour moi. En Nouvelle-Calédonie, la France fait depuis quelques décennies des efforts énormes pour reconnaître l’exception culturelle océanienne et en particulier celle kanake, celle des mélanésiens. Les torts du passé sont certes bien présents mais sans pardon, aucun avenir j’en suis persuadé. D’ailleurs, comme le Québec, la Calédonie porte en son sein une problématique délicate d’indépendance (je comprend mieux pourquoi je me sens si bien finalement ici :-)) : nous parlons tous ici de la libre autodétermination des peuples et, de ma propre expérience, je puis en tout cas dire que la France reconnaît (officiellement, socialement, politiquement, culturellement) la diversité ethnique en Calédonie.

Francophones mais pas Français. Salut…

De Ohana

Francophones mais pas Français.

Salut Glmadring,

Lorsque tu parles d’un français “revisité” aux couleurs et accents du Québec, je suis tout à fait d’accord avec toi : il est fini le temps où le français de France devait être la seule référence reconnue et acceptée dans la francophonie. Les réunionnais, guyanais, calédoniens, tahitiens, sénégalais, québécois et bien d’autres encore peuvent en témoigner. Je trouve d’ailleurs les “dérives” que le français a pris au gré des siècles et des continents sont de merveilleuses sonorités à savourer !

Cependant, je te trouve un peu raide par rapport lorsque tu parles d’une France fermée à toute exception culturelle : c’est sûr qu’elle a un long passé coloniale et qu’elle tenait serrée tout signe d’autonomie que ce soit dans ses colonies ou sur son propre territoire (d’ailleurs, les corses doivent se prononcer par référendum le 06 juillet prochain je crois).

Tu est breton, je suis calédonien. Nous sommes tous les deux français et, peut-être, es-tu québécois d’adoption comme cela est le cas pour moi. En Nouvelle-Calédonie, la France fait depuis quelques décennies des efforts énormes pour reconnaître l’exception culturelle océanienne et en particulier celle kanake, celle des mélanésiens. Les torts du passé sont certes bien présents mais sans pardon, aucun avenir j’en suis persuadé. D’ailleurs, comme le Québec, la Calédonie porte en son sein une problématique délicate d’indépendance (je comprend mieux pourquoi je me sens si bien finalement ici :-)) : nous parlons tous ici de la libre autodétermination des peuples et, de ma propre expérience, je puis en tout cas dire que la France reconnaît (officiellement, socialement, politiquement, culturellement) la diversité ethnique en Calédonie.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/
Haut

Bienvenue au Canada