vive le rêve attention à la chute ! - Immigrer.com
jeudi , 30 mai 2024
Accueil FAQ Déception, retour au pays vive le rêve attention à la chute !
Déception, retour au paysFAQ

vive le rêve attention à la chute !

0
0
(0)

vive le rêve attention à la chute !

breizh17
11-03-2007 à 15:39
Du rêve plein la tête nous avions, nous avons mis 18 mois à tout préparer, l attente anxieuse du CSQ, du VISA, la visite médicale inquisitrice, le voyage, l installation, l organisation de la scolarité pour les enfants, nous avions dévalisé la FNAC tout sur le Québec, son marché de l emploi dynamique, nous avions des contacts avec des employeurs etc…
Arrivés en Décembre nous avons du attendre pour trouver un travail, mais par contre nous sommes allés dans ttes les agences d emploi, avons eu le droit aux fameux tests excel, word, français, anglais etc… Mais au fait, le gouv du Québec a Paris avait oublié de nous sensibiliser sur le fait qu il faut être bilingue pour trouver un bon job enfin ce n est pas grave ..
Les fêtes se passent, c est beau Québec à Noel, c est féérique… Nous achetons une voiture pour nous déplacer avec nos 4 enfants, forcement au bout de 3 jours, le démarreur lache le chauffage aussi plus de clim mais ça c est ce qu on appel le bussiness Québecois, la franchise ou la démerde …
Les enfants prennent l école, bof super 4 cours 1h15 mais 15 mn pour que le prof s installe et comme dit la fille on tutoye les profs donc apres il n y a plus aucune autorité. c est navrant, anarchie dans les cours et meme le prof d histoire de la fille lui a reproché d être Française…
Donc Janvier, stage au MICC, soiit ou git selon. on vous refait votre CV de responsable en France vous n etes plus que commis de bureau et meme avec ça votre handicap vous êtes Français ou plutôt étranger et vos experiences en Europe rien à foutre ici tout le monde s en moque, on vous fait bien comprendre que les Français ne sont pas les bienvenu.
Enfin 1 er job trouvé 10 Piastres de l heure super soit 1300 par mois le loyer étant le 1000 c est formidable comme on me dit au soiit et pour ce qui manque pour finir le mois il faut chialer pour avoir des aides. 1 heure de bouchon matin et soir super bonjour le cadre de vie…
Ajouter à cela un syteme de santé déplorable 13 heures aux urgences pour apercevoir le nez d un medecin, ca fait peur…
Conclusion apres 4 mois, je rentre chez moi, avec mari et enfants, rien a foutre du Québec comme ils n ont rien a foutre des immigrants, le gouvernement se flate de faire une immigration sélective oui par le fric, mais pour ce qui est de compétences ici personne n en a rien a faire de votre profil
Alors si comme nous vous avez des reves et 30000 euros a dépenser venez au Québec vous enrichirez la belle province et vous trouverez que chacun chez soit et les BISONS seront bien gardées … Sans amertumes mais il faudrait quand meme arreter de prendre les immigrants pour des vaches a lait.
Nous qui parlions des Québécois comme de gentils cousins, nous nous rendons aujourd hui compte qu ils sont plus le stéréotype du gros américain que de l européen, et en plus du hockey, du skidoo de la bouffe dégueulasse meme l humour n est pas bon.
Voilà, c est ainsi qu on fait une belle experience mais nous sommes plusieurs immigrants à rentrer en meme temps et à faire les mêmes constatations il ne faudrait peut être pas trop enjoliver la situation aux yeux de ceux qui sont en cours de processus et bien les informer de la réalité du terrain….
Heureusement nous avons suffisament d argent pour rentrer mais combien restent bloqués ici dans une situation déplorable ???
Le Québec c est bien pour les vacances mais pour le reste, c est loin d être un Eldorado et loin de correspondre à l’idée qu on s en fait de la France..
Cordialement
BREIZH 17
NB : ne venez ici que si vous avez assez d argent pour investir ou si vous êtes assez jeune pour vous permettre d attendre plusieurs années que votre situation s améliore

O’Hana
11-03-2007 à 16:00
Bon retour en France !

zohra
11-03-2007 à 16:10
bizarrement, tes propos ne me surprennent pas du tout….disons que c’est ce côté de l’aventure que beaucoup d’immigrants doivent vivre..
Pour ce qui est du bilinguisme,je ne sais plus quoi penser,car à la base je pensais également que c’était essentiel….mais certains disaient que non….
personnellement,j’ai un diplôme d’anglais et je travaille dans un milieu exclusivement francophone,où le français est valorisé et défendu,comme quoi…..
Pour l’emploi,je pense qu’il fallait sans doute accepter de redémarrer au bas de l’échelle….mais quand on a une bonne situation à l’origine c’est sans doute difficile à accepter…tout ça pour dire que si l’on immigre essentiellement pour des perspectives professionnelles on peut être déçu…
En tout cas bon retour en france!

Gaetan
11-03-2007 à 16:10
Bon courage pour le retour ça restera une bonne expérience !
Mais 4 mois c’est beaucoup trop court pour se faire une véritable idée. Changer de région, de travail, de vie est toujours une source d’emmerdements administratifs, d’anxiété, de solitude parfois …. Il faut le temps de trouver un 1er job, puis chercher un job correspondant plus à ses aspirations, le temps de se faire des amis, de découvrir le pays …
Dans mon cas, je ne suis pas si jeune mais étant célibataire, sans enfant, avec une réserve d’argent, je suis plus mobile géographiquement et moins stressé à l’idée d’avoir temporairement un job plutôt mal payé. Une immigration avec des enfants doit être 100 fois plus compliquée …
PS : ta description du Québec est peu flatteuse (sous le coup de l’émotion et de la colère j’imagine), mais je suis certain que tu as trouvé pleins d’aspect positifs ici … tu le verras peut être plus facilement une fois rentrée en France.
Bon retour

Biztalk
11-03-2007 à 16:16
Bon encore une pauvre petite brebis égarée qui s’est garrochée sur le Québec telle une boué de sauvetage…
Tu sais, au Québec, y’a autre chose de des Macdonald, des Tim Horstons et des Super Marchés de bouffe de merde à la MAXI Inc. Seulement, il faut faire preuve d’un minimum de curiosité pour s’en rendre compte!

NYRangers
11-03-2007 à 16:20
J’avais un peu ce sentiment la 1ére fois mais ca fait 8 mois que je suis rentré et je retente ma chance car finalement y avait pas photo entre le quebec et la france pour moi .
Je préfére me laisser une seconde chanec que de regretter !
mais vous avez une famille, des enfants donc vous devez penser a tout ca et pas rentrer les poches vides.
Alors je vous souhaite un bon retour en france et que vous ne regretteriez rien.

LeChti
11-03-2007 à 16:51
Cette vision parait très pessimiste. Un tel changement doit être effectivement difficile à supporter et il est primordial d’une part de bien se renseigner sur la vie à la québécoise mais également de se préparer mentalement à ce choc culturel.
4 mois me paraissent court pour se faire une idée précise mais c’est votre choix.
Je vous souhaite un bon retour en France.

mardirar
11-03-2007 à 16:55
salam amis forumistes,
Bon retour en France, moi aussi je rentre en Algérie dans 2 mois et demi. Les raisons ne sont peut-être pas les mêmes, pour ma part c’est l’isolement et le manque de liens sociaux, l’éloignement de la grande famille et la solitude, notre solitude surtout depuis que l’immigrant est devenu la tête de turc et source d’aliénation culturelle. J’ai tout fait pour m’integrer, j’étais convaicu que par une bonne integration je me sentirai moins étranger et surtout plus accépté mais ce n’est toujours pas le cas même si je pense avoir réuni toutes les conditions pour cela, alors je profite d’une opportunité professionnelle pour opérer le grand retour…

quebecd
11-03-2007 à 17:01
je trouve ça dommage que ça n’a pas fonctionner pour vous mais je trouve encore plus dommage que tu mette la faute sur le québec.C’est une chose que tout immigrant doit accepté, même si on viens d’un pays favorisé on est considéré comme immigrants.Donc oui on est moins bien payé ici oui l’étiquette d’immigrant est marqué sur notre frond , surtout les français d’ailleurs qui sont les personnes qui immigre le plus au québec et qui d’ailleurs rentre aussi le plus vite. Mais c’est notre choix pas celui des gens qu’on rencontre , pas nos employeurs alors je trouve dommage que pleins de futur immigrant se basse sur ton récit pour ce faire une idée des québecoise.D’ailleurs ça m’énerve qu’on critique le pays c’est pas de leur faute si l’intégration n’a pas eu lieu.Moi j’ai déjà véçu 5 mois ici avant d’immigrer c’est le minimum pour ce rendre compte si on peut arriver à s’adapter ici.Donc moi je suis effectivement pas autant payé que je voudrais mais je suis bien plus heureuse le pays est super la nourriture aussi je m’adapte.Après plus de un mois j’ai déjà un appart un boulot que j’adore des amis donc quand on veut on peut alors j’aimerai qu’a l’avenir on puisse donner un compte rendu plsu réfléchit qu’une vengance sur une mauvaise intégration.Le québec n’est pas en cause, les québeçois sont la juste pour nous aider si on le demande.Moi ils m’ont aidé et je me sens déjà bien chez moi à regarder les match des habs et de faire des 5 à 7 avec mes collégues de travail.Donc pour conclure , à tout ceux qui ne sont pas encore partis penser par vous mêmes avant tout et que chacun puisse faire ça propre oppinion.
Merci et vive la vie qu’on à choisit!!!

cyber_cow
11-03-2007 à 17:04
salut
Pour ma part je vais essayer de ne pas juger dans ma reponse mais t apporter different point.
Cela fait 7 mois que nous sommes installer ici nous pension (au contraire de beaucoup) que nous allions galerer ici pendant 1 ans voir 1 1/2 donc nous somme parti dans cette optique peu etre avez vous trop idealiser votre immigration je sais pas trop pour ce qui est du travail ecoute ma femme et secretaire le meme metier que toi apparement et elle n ai pas bilingue pour un sous et pourtant elle trouver une place a 18.95 $ de l heures avec plein d avantage et a reussi le concour pour remtrer a hydro quebec avec un salaire equivalent donc peu etre a tu pas fait tes demarches au bonne endroit faut pas croire que tout tombe tout cuit dans la main ( je dis pas non plus que tu na pas chercher ) je sais que ma femme a evoyer au moin 200 CV avant de trouver le bon boulot et une fois en place a elle de prouver que elle c est travailler pour ma part j avais deja fais les demarches pour trouver un boulot et j ai envoyer de france au 360 CV et avec autant de retour des patron mais le hic c etait le permis de travail temporaire mes cartes de construction etc… donc j ai pris mes devant et fait en sorte d avoir ma promesse d embauche avant de venir ici et je regrette rien tout ca pour te dire que on a rien sans rien et il faut vraiment mettre le taquer pour que avoir le moins de risque beuacoup me disent que nous avons de la chance moi je dirais plutot que nous somme perceverent et que sans la NIAKE (les tripes ) on aurais rien nada apres je sais que c est pas facile mais je n ai pas eu de probleme de racisme ni de de rejet car j etait francais au contraire et mes enfants idem donc je pense que tu aurais du faire ton message un peu plus constructif plutot que de le faire sur un ton sarcastique mais comme je te l dis au debut je te juge pas mais je te donne mon opinion voila sur ce bon retour en france et que ca ce passe mieux pour vous une fois labas
bye

isseo17
11-03-2007 à 17:16
Hello Breizh 17
Ton message me donne envie de partager notre expérience :
Arrivés en octobre 2004 avec 5 enfants, en février 2005 ( 4 mois après..) j’aurais pu écrire exactement le même texte que toi.
Déceptions à tout plein de niveaux: de l’ambiance des classes des enfants ( sexe et drogue en tête des conversations familiales plainte du foutoir en classe…), à la recherche d’emploi qui s’avérait des plus stressante, en passant par les difficultés d’adaptation alimentaire de toute la famille….Le tout vécu sur un fond de cafard dû à l’éloignement de la famille et des amis.
Une seule chose s’avérait vraiment positive : nous avions trouvé une filière pour notre fils dispraxique, qui se trouvait dans un cul de sac scolaire en France (et je me répétait cette phrase jusqu’à écoeurement pour justifier notre entêtement à rester…. .)

Mais nous étions venus pour vivre une aventure, avec ces hauts et ces bas, donc, puisque nous affrontions les bas, pas question de renoncer avant d’avoir au moins goûté aux hauts ! Rester sur un échec ne répondait pas aux objectifs de notre immigration, à savoir surtout, ouvrir notre esprit et celui de nos enfants à une autre culture et un autre mode de vie, même si à première vue, nous n’étions pas complètement en accord avec ce que nous découvrions.

Il y a quelque temps, une série de messages ont été écrits sur les deuils à faire lors d’une immigration, pour pouvoir enfin voir et apprécier en conscience ce qu’on est venu chercher.

Pour moi, cette période de deuil a duré plus d’un an. Un an à prendre sur soi pour ne pas empêcher les enfants de vivre, pour ne pas briser les semblants d’enthousiasme lorsqu’ils se faisaient jours. Un an à pleurer, parfois même, avec une envie presque irrépressible de prendre un billet d’avion…. C’est à la fois long, un an, et à la fois très court à l’échelle d’une vie….
Et puis un jour, j’en ai eu marre de vivre en gris.
Quand j’ai ouvert les yeux, j’ai vu que mes enfants faisaient des choses intéressantes en classe, ( sports, sorties, théatre, photos,…), que leur niveau intellectuel ne s’était pas dilué, même s’il avait changé d’orientation, et que surtout, ils étaient heureux d’être là: Ils avaient des copains dénichés parmi les esseulés recevant la même éducation (“rétrograde”!!! ) qu’eux. Du coup, nous nous sommes rapprochés de ces parents ” hors mode” et j’ai vu que notre réseau d’amis commençait à se mettre en place.

J’ai changé nos repas, même si nous conservons nos sacro-saints repas familiaux, si chers aux copains qui viennent à la maison, et nos horaires français, conformes aux horaires de mon homme. J’ai découvert d’autre produits et d’autre façon de cuisiner ( moi qui était une adepte des surgelés…surtout Picard !!! )

Nous avons découvert d’autres activités ( luge, raquettes, construction d’igloo et j’en passe…) même si nos finances ne nous permettent pas encore d’approcher les pistes de ski et autres glissades.

J’ai aussi découvert que je pouvais rester moi-même sans être obligée de me fondre dans l’ambiance pour être acceptée.

Nous avons découvert une autre façon d’aborder nos amis et d’entretenir l’amitié…

Bref, nous avons changé nos regards sur ce qui ce qui se vit ailleurs et c’est bien cela que nous étions venu chercher !

Au bout de 2 ans et demi, je peux donc dire que nos objectifs d’immigration sont atteints. Ce n’a pas été sans ” pleurs et grincements de dents”, ce n’est toujours pas une vie facile et sans épine, mais c’est une expérience que nous sommes tous fiers de vivre et qui valait vraiment le coût qu’on s’accroche, même si j’ai trouvé le temps bien long par moment .

Je suis vraiment désolée que votre expèrience à vous ,ait été si difficile qu’elle vous incite à jeter l’éponge au bout de 4 mois seulement ,et j’espère sincérement qu’elle laissera derrière elle un goût d’aventure qui vous aidera à affronter votre réinstallation.

Votre message à le grand interêt à mes yeux de prévenir les néo-immigrants que les moments de crise et de découragement sont compris dans le package complet de l’immigration. Mais j’ajoute que l’on peut y survivre….
Amicalement

Gaetan
11-03-2007 à 17:22
Salut !
2 remarques 

CITATION(breizh17 @ 11-03-2007 à 21:39)
Arrivés en Décembre

Réponse : Je suis arrivé au printemps  cest peut être accessoire mais je pense que cest une bonne idée (ou plutôt que cest une mauvaise idée darriver en hiver). Au printemps et en été, super ambiance à Montréal, températures sympas, facile de se déplacer à pied ou en bus pour aller chercher du boulot ! (en hiver cest tout de suite plus compliqué)

CITATION(breizh17 @ 11-03-2007 à 21:39)
Nous qui parlions des Québécois comme de gentils cousins, nous nous rendons aujourd hui compte qu ils sont plus le stéréotype du gros américain que de l européen, et en plus du hockey, du skidoo de la bouffe dégueulasse meme l humour n est pas bon.

Réponse :
1. il faut éviter didéaliser un pays, une culture, avant de la connaître vraiment. Mais ça, on le fait tous donc je ne blâme personne 
2. Le problème cest quon met des années pour se construire un réseau damis fiables, avec qui ça colle vraiment. En France, on a laissé tout ça pour tout reconstruire.
Tu nas pas trouvé les bonnes personnes car cela prend du temps, mais le gentil cousin Québécois existe, je l’ai rencontré
Pendant 6 mois après mon arrivée au Québec, je ne fréquentais que des Français et dautres immigrants (à part mes colocs et collègues de bureau qui étaient Québécois)
Ensuite, j’ai commencé à avoir des amis Québécois, des gens avec qui je me sentais vraiment bien et en qui javais confiance. J’ai rencontré des gens de qualité, loin du stéréotype que tu décris.
Si je lâche un Québécois en France pendant 4 mois, il va me dire que tous les Français sont des beaufs … parce qu’il n’aura pas rencontré les bonnes personnes
Bon retour en tout cas !

maceo
11-03-2007 à 17:23
Moi qui croyais que le Québec, c’était un peu comme le pays des bisounours, je suis vraiment déçu là !
Tu croyais vraiment tout ce que te disait la délégation générale du Québec, qu’on allait t’accueillir avec une fanfare à ton arrivée à l’aéroport, t’offrir un premier job payé 25 pièces/heures au bout d’une semaine ?
Il faut avoir un esprit pionnier pour réussir son immigration, il n’ya pas de honte à repartir au bas de l’echelle.

Gaetan
11-03-2007 à 17:57
CITATION(Biztalk @ 11-03-2007 à 22:16)
Bon encore une pauvre petite brebis égarée qui s’est garrochée sur le Québec telle une boué de sauvetage…

Commentaire : Juste un truc Biztalk,
Elle a tenté de changer de vie en immigrant, et cela avec des enfants
toi, tu es canadien et tu as 30 ans seulement je crois … et je ne sais pas si tu as une expérience d’immigration
je concéde que le message de Breizh 17 est pas très sympa pour le Québec, donc maladroit, mais je pense qu’il a été écrit sous le coup d’une énorme déception

simou_07
11-03-2007 à 18:10
bonjour breizh
Je suis désolé pour la conclusion que tu fais de ton court séjour au Québec. Franchement j’aurai souhaité une autre analyse sur le québec. ! la question que je me pose, est ce que vos attentes étaient plus élevées ? surtout que vous avez une famille, enfants, oui je comprends que l’aventure peut être difficile car avec les enfants, cela demande des résultats et sa presse.
Un point sur lequel que je mets un bémole est le fait de critique le Québec, désolé mais je ne suis pas d’accord du tout avec toi et c’est dommage d’en parler de cette façon, car la réussite dépends un peu de nous aussi. Probablement que vous avez manqué du temps pour mieux apprécier…et je ne dis pas par la que c’est facile, il faut bien se comprendre car chacun a sa propre feuille de route et nous avons des expériences différentes.
Une chose est certaine, ce n’est pas classe de dire de telle chose sur le Québec.
Je vous souhait un bon retour et une vie meilleure en France.
simou

MARTIAL-Gwada
11-03-2007 à 19:45
QUOTE(breizh17 @ 11-03-2007 à 15:39)
Conclusion apres 4 mois, je rentre chez moi, avec mari et enfants, rien a foutre du Québec comme ils n ont rien a foutre des

Réponse : Je n’ai pas grand chose à dire à part que 4 mois c’est trop tôt pour faire un bilan, il faut s’accrocher plus longtemps.
Je conteste l’idée du mensonge, personne n’est venu nous chercher pour immigrer. C’est un choix et une démarche personnelle.
L’immigration peut être faite à n’importe quelle âge, tout dépend de ce que l’on vient chercher. Il faut accepter de recommencer au bas de l’échelle.
Je crois que vous avez parlé de l’alimentation déplorable, je ne sais pas où vous êtiez mais je veux quand même préciser que je n’ai jamais vu en France l’équivalent d’un marché comme Jean Talon à Montréal et je n’ai pas trouvé que les québécois avaient le syndrome de la “mal bouffe”.
Sophie

kolo25
11-03-2007 à 20:07
Chers amis français détrompez vous, j’espére que si vous revenez dans votre France que vous aimez tant, vous comprendrez aussi la situation des étrangers parmi vous. A la différence prés que vous au moins vous avez le choix moins difficile de retourner chez vous, les étrangers comme moi, lorsque somme venus et jusqu’à plusieurs années ont vécu et vivent ce que vous racontez maintenant. Sur ce côté, on peut dire que vos 4 mois vont servir d’expérience, et sont positifs : au moins vous aurez appris ce que c’est être “l’autre” dans un pays étranger. Je ne vous accuse de rien, seulement vous n’avez pas une forte psychologie, l’immigration en demande énormement avant et aprés. A mon avis, c’est trés court 4 mois, il fallait attendre encore , mais vous n’êtes pas comme les autres qui restent, chacun a sa capacité et ses limites.
Bon courage pour le Grand retour au bercail!!!

Lachtite
11-03-2007 à 21:04.
Une fois plus, Isseo17 + 100000…. Isseo a comme d’autres sur ce forum, une vision de l’immigration que je trouve mature et sereine… Oui une immigration c’est dur, comme le dit CyberCow, ça prend la gniak…. parceque tu dois tout reconstruire de tes petites mains…. pierre après pierre.. Mais tout en même temps…. Le travail, le logement, l,ecole, les impots (arghhhh faut que je m’y mette….) les connaissances et même les amis….
Je trouve Breizh17 que ton message a du bon dans le sens ou il devrait être lu par les aspirants à l’immigration, qu’ils comprennent que c’est aussi une réalité et que c’est dur… Parfois…. je regrette pour vous cette mauvais experience… Cette immigration a été un échec pour vous parceque vous en sortez déçus… La faute à qui ? On peut blâmer la DGQ ? on peut blâmer votre préparation ? On peut blâmer le garagiste ? la faute à pas de chance… Moi je prefere blamer le temps…. Vous ne vous êtes pas donné le temps à mon avis…. Vous ne l’avez pas pris, 4 mois, c’est bien trop court… Mais tout cela Isseo le dit bien mieux que moi…
Vous y avez laissé des plumes, mais peut-etre que cette experience vous permettra de savourer votre vie en France, de comprendre à quoi vous êtes attachés…
Bon retour en France….

petiboudange
11-03-2007 à 21:54
Bon allez je fais l’avocat du diable et pour avoir vécu ça une fois, je vous dirai que quand ça déborde, ça déborde. Le dégoût du pays, de son peuple, de ses lois, de son fonctionnement, de sa langue, tout ce qui est autour de vous vous dégoûte au point d’être submergé et aveuglé.
Comme dit Isséo, un jour on ouvre les yeux. Mais faut avoir le temps de ne pas se laisser submerger. C’est vraiment comme se retrouver au niveau où les vagues cassent (ce que les surfeurs appellent la lessiveuse en gros) et à chaque nouveau coup, alors que vous pensiez atteindre la surface pour respirer, on vous rassomme et vous reprojette au fond.
C’est parfois aussi irrationnel qu’une peur (et figurez-vous que l’image aquatique résonne très fortement chez moi dans les deux cas!) et lorsqu’on y repense ensuite, on se dit qu’on ne s’est pas donné le temps ou la chance de… Mais l’inconfort, peut-être la honte (je saurais pas comment le définir encore), nous empêche parfois de retenter et c’est comme si cet endroit était définitivement rayé de la carte du monde… Même si on y fait référence à nouveau, peu de chances qu’on est envie d’y retourner.
Fait que dans ces cas-là, on blâme tout ce qui nous passe sous la main, et surtout les autorités (moi c’était l’ambassade de france et l’alliance française) qui représentent pour nous le garde fou qui a lâché et nous a plongé dans la lessiveuse.
Une seule solution dans ce cas-là et c’est bien de tout quitter, mais pas nécessairement physiquement, on peut tenter d’ouvrir les yeux, de quitter la position inconfortable et d’aller au-delà. Mais ça prend plus de force qu’on ne pense et moi non plus je n’y suis pas arrivée… Et moi ça m’a pris 1 mois avant de craquer, alors 4 mois, waouh!
Je n’approuve pas tout ce qui a été dit par Breizh mais j’espère que vous comprendrez mieux… Je vous souhaite bonne chance en France moi le retour m’a fait encore plus mal que le départ et l’éloignement cette fois-là mais je pense que c’est aussi ce qui m’a armé pour repartir ailleurs!

dauphin49
11-03-2007 à 21:54
Tres dommage pour vous mais bon retour le Québec est un beau pays et mérite que l,on s’y attarde pour mieux le connaitre et s’adapter

peanut
11-03-2007 à 22:57
Ouf…ce n’est pas agréable à lire pour un québécois comme moi ce genre de témoignage…
Mais il y a tellement d’amerture et de mépris que la seule solution est de rentrer en France…
Dommage que ça n’a pas fonctionné pour vous, mais en se fiant uniquement à ce message, c’était perdu d’avance selon moi(question d’attitude…)

Gagnon
11-03-2007 à 23:12
Je suis québécois, ça me fait ch… de lire un témoignage comme ça mais je comprends et c’est votre droit de ne pas aimer et de critiquer.
je suis marié avec une française et au début elle a eu pas mal de problemes surtout par rapport a sa job (reconnaissance d’acquis etc …) elle au bout d’un moment elle a commencé à tout voir en noir mais cela s’est arrangé avec de la patience et en voyant a plus long terme.
Il y a deux catégories de personnes: ceux qui décrochent aux premiers écueuils et laissent tout tomber et les battants, ceux qui savent ou ils vont, se donnent les moyens de réussir et s’accrochent quoiqu’il arrive …
Comme disent nos voisins du sud “If you work hard you get what you want” …
Cela dit bonne chance à vous.

en attente..
12-03-2007 à 1:18
Eh bien si cela est vrai que c’est le Québec qui vous ment pour vous avoir comme immigrant, j’ai bien hate au jour ou on ira vous dire qu’ici on mange des hots-dogs et qu’on a intéret a parler anglais pour trouver du boulot! Comme ca vous pourrez faire un choix éclairé!
Au moins cette expérience vous permettra peut etre de voir ensuite comment on traite les immigrants en France et d’avoir plus de compassion pour ceux ci!
Et une chose que je trouve drole.. ca fait plein de fois que je lis des francais qui se plaignent de la bouffe ici… il me semble qu’ici on trouve toutes les denrées nécessaire pour se faire de la bouffe comme en France… moi je fréquente des africains et on arrive a se procurer tout ce qui faut pour manger comme la bas, des épiceries vendent tous les ingrédients qu’on trouve en Afrique, alors pourquoi cela serait il plus ardu pour les francais?
Bon débarras!

nick_power
12-03-2007 à 1:27
je suis navré que le refrain “ma cabane au canada” n ait pas résonné comme une mélodie dans vos oreilles
il est clair que votre court experience au canada vous aura été fatal avec qd meme beaucoup d energie et d argent de dépenser
tout ce qu on peut vous souhaiter c est bon retour en france et bonne chance poour la suite!!

BREIZH
12-03-2007 à 4:09
bonjour a tous,
Déja première chose: ne confondons pas breizh17 et breizh dans les pseudos
Deuxième: pas surpris de lire un tel témoignage, car il y en a énormément (pas trop sur ce site mais sur d’autres ils sont même majoritaires par rapport aux témoignages positifs !).
Simplement, moi et ma compagne savons que le QUEBEC n’est pas le paradis et qu’il va falloir se remettre TOTALEMENT en question et se tirer les doigts du c.. !
Tout réside dans la préparation mentale et sans voilement de face.
Un mot sur ton retour, si c’est en bretagne profonde que tu reviens: (et ça marche aussi j’imagine pour le reste de la france):
laisse moi te dire qu’au niveau emploi c’est mort, même pour un boulot d’usine les gens se battent !
l’immobilier ne baisse pas et reste exorbitant, les taxes pleuvent de + en +(oui même après quelques mois d’absence),
si tu ne veux pas payer trop cher ton cadie au supermarché,ne vas plus que dans les discount ou la bouffe est dégueue,
la présence policière y est reine (n’achète pas de voiture ça sert a rien, il y a un policier tous les 10 kms pour t’embêter…),
ne sors plus de chez toi car les policiers font des descentes dans les bars et te collent en taule pour alcoolémie(vu de mes yeux !)
si tu veux vivre correctement avec le smic tu seras obligé d’aller au restos du coeur certains mois! etc,etc….
alors, oui, bon retour breizh17 !

Cpt Caverne
12-03-2007 à 5:17
BREIZH, c’est la première fois que j’entends quelqu’un dire qu’il y a trop de présence policière en France C’est devenu le pays le plus sûr du monde, trop sûr même. On ne peut même plus rouler bourré, c’est dingue ! Et ceux qui vivent au SMIC sont obligés d’aller dans les Discount. Trop dure la vie…
breizh17 a vécu une expérience au Québec et son immigration ne correspond pas à ses attentes. Manque de préparation ? Manque de chance ? Mauvaise communication du BIQ ? Manque de temps pour s’intégrer ? Peu importe la réponse. On n’a pas à leur reprocher ou à faire des commentaires. C’est dommage de rentrer si tôt mais si ils sont plus heureux en France, on ne peut que leur souhaiter un bon retour.
C’est vrai qu’immigrer pendant la période hivernale, c’est dure. On peut leur conseiller d’attendre le retour du printemps. Avec le beau temps, le Québec prend un tout autre visage.

mig
12-03-2007 à 5:19
Je pense que certaines personnes recherchent un peu trop de “France” une fois sur place.
Le but en émigrant c’est de prendre ce qui existe sur place et non pas d’essayer de retrouver ce que l’on a connu lors de notre vie française : et c’est là toute la difficulté de l’émigration. Il faudra en prendre le bon et le moins bon de ce nouveau pays d’accueil. Juger celui-ci d’une telle manière après seulement 4 mois sur place, n’est-ce pas un peu trop hâtif ? Et que des soucis mécaniques avec une voiture fassent partie des arguments me surprend un peu. Quant au travail, c’est un minimum que de devoir faire ses preuves en arrivant, non ? Je pense que c’est dommage d’être repartis aussi vite, surtout après autant d’investissement en temps et en argent.
Bon courage et bonne chance pour la suite.
Miguel

Ange
12-03-2007 à 5:40
CITATION breizh17
Mais au fait, le gouv du Québec a Paris avait oublié de nous sensibiliser sur le fait qu il faut être bilingue pour trouver un bon job enfin ce n est pas grave ..

Réponse : Bonjour, cela fait plusieurs fois que je lis que le BIQ ne dit pas la vérité….
Je suis allée à Paris en octobre 2006 chercher les CSQ, j’ai participé à la réunion d’information. Ils nous a été clairement dit qu’il était fortement conseillé d’être bilingue pour faciliter notre intégration dans le travail….(ceci dit je m’en doutais un peu )
Je ne suis pas du tout d’accord que l’on puisse faire passer le BIQ pour des vendeurs de rêves, ils ne m’ont pas du tout donné cette impression.
Je suis du même avis que beaucoup ici, 4 mois en hiver, c’est trop trop trop court.
Bon retour en France.

marina
12-03-2007 à 5:52
En attente, je suis d’accord avec toi même si je te trouve un peu dure avec breizh17. C’est vrai que les africains ne se plaignent pas beaucoup parce qu’ils savent d’où ils viennent et reconnaissent leur chance d’être au Canada. Ce n’est pas le cas de la plupart des Européens qui n’ont pas quitté la misère, donc ne sont pas prêts à endurer une vie difficile.
Ceci dit, j’aime les témoignages comme ceux de Breizh17 qui me remettent les pieds sur terre. Certes, il existe plusieurs immigrations, mais en tant que future immigrée, les temoignages négatifs sont tout aussi constructifs que les témoignages positifs.
Dans tous les cas, je conseillerais à breizh17 de rester un tout petit et de se battre encore avant de prendre la décision de rentrer.
Dans tous les cas je lui souhaite bonne chance pour la suite.

kabyle
12-03-2007 à 6:13
On a rien pour rien , si on a choisi d’immigrer c’est qu’on sait déjà qu’on va plonger dans un monde nouveau et on s’attend a ce que ça ne soit pas trop facile pour ne pas dire très difficile , je comprend que quand ont a des enfants c encore plus inquiétant mais vous aurez p-etre du attendre encore un petit peu car 4mois c un peu trop court pour prendre vraiment une juste idée sur un projet qui vous a pris au moins 2années pour le réaliser
bon retour et bonne chance a l’avenir.

zohra
12-03-2007 à 6:17
Chacun voit les choses à sa façon, et selon son vécu.donc c’est un peu mal venu de critiquer le témoignage de breizh17.
Personnellement,quand j’ai des moments de blues (très rares,maintenant) par rapport au québec, eh bien je pense à une phrase qu’un ami m’a répétée souvent: “qu’est-ce qui m’a fait quitter la france?” et là, je réalise comme je suis heureuse d’être ici.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Exode inattendu : pourquoi certains immigrants songent à quitter le Canada

4.8 (6) Pour certains immigrants, leurs rêves de s’installer définitivement au Canada...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3208) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com