Un possible retour en France - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Déception, retour au paysFAQ

Un possible retour en France

0
0
(0)

Un possible retour en France

kentin
11-05-2007 à 23:45
Il y a un an, je ne voyais que mon avenir au Québec, l’herbe y étais forcément plus verte. Aujourd’hui j’envisage un retour en France.
J’ai surement fait des ereurs, mais je ne regrette rien, une belle leçon de vie.
En tout cas voilà 3 mois que je galère et là j’en peux plus.
Je suis arrivé le 3 Septembre 2006, depuis j’enchaine petite job qui ne me plaisent guère. Alors au début c’est marrant, mais quand par desespoir on sort le plan B : où on a plus de chance de trouver un boulot : et que là ça ne donne rien, on se pose des questions.
Avant d’arriver, je ne voulais pas retourner dans le domaine bancaire ici, car il nme faudrait plus de diplome pour retrouver le même poste, et il faudrait que je repasse par la case université : et ça, ça me soul.
J’accepte sans problème un poste en dessous de ce que j’avais en France, pour commencer, mais même à ces postes je n’ai aucune nouvelle.
Et maintenant, mes finances s’amenuisent et il est temps que je bouge. Actuellement je vis en mode économie, et donc, je ne peux même pas profiter du quotidien québécois : ce pour quoi je suis venu. Or mis à part ça, je ne vois pas bien les avantages que j’ai ici dans cette profession.
Je commence donc à me dire que je vais aimer le Québec en tant que touriste et superbe expérience. Je ne regrette rien, je ne suis pas dégouté, et je partirai avec le sourir.
En attendant, je retourne à Montréal, je me laisse encore quelques mois pour trouver quelque chose à mon pied, histoire aussi de ne pas partir moins d’un an.
Bref, si vous voulez plus de détails, vous en aurez sur mon site web. Si vous voulez un appart sur Québec, je libère le mien (4 1/2) et pour les éléctroménagers, je les vends.

tartan
12-05-2007 à 2:39
C’est bien tu reste positif… donc l’avenir te souris deja ici ou ailleurs….

aziz dubai
12-05-2007 à 3:03
Vous ete encore jeunne tu peut faire une formation ou un truc comme ca, il faut faire cet formation dans le domaine bancaire ou proche,,,de votre experience et/ou votre etude
J’ai pas mis la mains dans la patte,peut etre c’est pas facille!!!!??? universite,des examens,,,,,,,,
Moi aussi je pense avoir le meme problem, un jour je vais quitter cette place ou j’ai un Bon bolo de technicien Meunier, C’est mon domaine d’etude aussi,
je suis pas sure de trouver un travail dans le meme domaine au Quebec.
si par hazard je ne trouve pas, je pense a faire un formation proche de mon Domaine , l’agroalimentaire par exemple.
C’est ma vision mais peut etre je me trompe puisque j’ai pas vecus labas.
Bon chance

velzia3
12-05-2007 à 4:41
Salut Kentin,
je te donne un seul conseil: ACCROCHE-TOI car la première année est sans doute la plus dure. On a plein de choses à gérer en même temps. Essaie de passer le cap en restant encore plusieurs mois, comme tu le dis d’ailleurs dans ton message. C’est souvent au moment le plus désespéré, au moment où l’on veut tout laisser tomber que tout se débloque.
laisse-toi du temps avant d’envisager le retour en France, car la réadaptation est dure, TRÈS DURE. Je parle par expérience. Ce que tu vis est exceptionnel, tu en as conscience j’imagine. J’ai vécu un an au Québec. J’ai trouvé un boulot dans ma branche au bout de 7 mois, après maintes démarches. Je me suis inscrite au Centre de recherches d’emploi de Côtes des Neiges (très bien d’ailleurs). Mais je suis quand rentrée en France car j’avais le mal du pays et de ma famille en particulier. J’ai pu réintégré mes deux postes. Et là, grosse déception. Depuis mon retour, mes employeurs ne me font pas confiance. Sans doute ont-ils peur que je reparte et du coup j’ai encore moins de responsabilités qu’avant. Pourtant je n’en parle quasiment pas de mon expérience au Québec.
Le choc culturel que j’ai vécu au là-bas, je l’ai ressenti plus encore au retour dans mon propre pays. Cela va faire deux ans cet été que nous sommes rentrées, et aujourd’hui, nous préparons nos valises pour notre nouveau départ au Canada. Nous repartoons en Octobre. La différence cette fois-ci, c’est que nous connaissons le mode de vie des Québécois, nous connaissons le rythme du travail, nous y avons des amis aussi. Bref, nous avons notre petite expérience québécoise. Et tu l’as aussi.
Bien évidemment, la décison de retour t’appartient, mais si tu veux un conseil, au lieu d’envisager un retour définitif en France, permets-toi plutôt une petite pause de 2 ou 3 semaines. Fais ton choix après ce break. Tu y verras nettement plus clair.
Tu quitteras peut-être le Québec mais le Québec ne te quittera jamais, dans ton esprit mais surtout dans ton coeur. Là aussi je parle par expérience.
Bonne chance.
Sois juste en accord avec toi-même.

woodyvill
12-05-2007 à 4:45
Peut-être qu’à montréal tu trouveras des opportunités meilleures pour commencer
et apres un an tu pourras peut-être retourner à québec ou changer encore de région
c’est bien que tu essaies un peu à montréal avant de retourner. au moins tu auras testé plusieurs endroits, meme si c’était pas ton choix de départ
je te souhaite de trouver un bon boulot à montreal, je suis sure qu’il y en aura un qui va correspondre un peu mieux à ce que tu recherches et te redonnera un peu d’espoir pour tenter quelques mois de plus au quebec.

Tyrone
12-05-2007 à 5:00
Je viens de parcourir ton site, il est très bien fait.
Mais en effet, d’après ce qui se dit ici et là, la 1ère année est souvent difficile, courage, ne lâche pas…
C’est (peut-être) une bonne solution d’aller vers Monréal, les chances de trouver du travail y sont probablement plus importantes…
Après, fais comme tu le sens, il n’y a que toi qui sache comment en finir avec cette mauvaise passe.
Je veux dire, écoute ton coeur, et garde espoir.

felixlechat
12-05-2007 à 6:48
Salut kentin,
Te voilà devant une décision difficile à prendre.
D’après ce que je comprends et ce que j’ai lu sur ton site, tu es très déçu de ne pas avoir fait la formation du CFAQ et de ne pas avoir de suite des contacts que tu as pris auprès des banques. Et surtout, tu n’a plus de but. Peut-être pourrais-tu t’atteler à débroussailler un peu le champ de tes objectifs professionnels.
Je pense aussi que la première année ne doit pas être facile, et que tu arrives peut-être à l’un des moments charnières de l’immigration, où, face à une situation insatisfaisante, tu remets ton projet en question. Mais, tu as déjà commencé à réajuster ce projet en décidant de déménager à Montréal et en te laissant encore du temps avant de décider si tu vas ou non revenir en France.
Courage,

babougne
12-05-2007 à 8:38
salut kentin
je reconnais qu’immigrer n’est pas chose facile surtout lorsqu’on est jeune..
mais après tout ça, ce serait dommage de repartir…si tu vas sur montreal tu vas certainement avoir plus d’opportunité, je voulais que nous nous installions a quebec, mais on m’a dit que les mentalités etaient retissantes aux etrangers, peut etre est ce là le soucis.je suis persuade que sur montreal tu trouveras..mais bon la desicon t’appartient, tu es jeune tu peux te refaire comme on dit, mais de mon point de vu, apres tout cet argent depense dans les dossier + ta galere la bas, c’est vraiment dommage de ne pas tenter.. a toi de voir
cela dit ton site m’a bien faire rien, surtout dans la section demangement!!!!!!!!!!!

diallo
12-05-2007 à 9:12
Bonjour kentin,
Je suis vraiment désole pour ce qui t’arrive en ce moment mais au moins t’as la chance d’être jeune et d’avoir un point de chute: la france. Le statut d’immigré dans un pays est quelque chose de vraiment compliqué, j’ai quitté mon pays a 21 ans, j’ai commencé par le maroc où j’ai pas eu de soucis particuliers car j’étais étudiant boursier. Les vrai difficultés, je les ai rencontré en france, problèmes administratifs:notamment pour trouver une autorisation de travail pour un job de 20h , délais pour l’obtention du titre de séjour avec un renouvellement sans fin du récepissé de dépot qui est en fait de vrais menottes(c’est mentionné dessus que le détenteur n’a pas le droit de travailler ). En 2005 j’ai failli perdre mon année car n’ayant pas trouvé un stage en france, j’ai été obligé de prendre un dans un autre pays mais le comble c’est quand la sous préfecture s’y est mis en retardant le renouvellement de mon titre de séjour pour la simple raison qu’il n’ya avait pas de papier pour l’imprimer , j’ai été obligé de faire intervenir le président de l’université. Comme tu l’as dit pars sur montréal et essaies autre chose, surtout il faut de la patience!!

simou_07
12-05-2007 à 9:36
Bonjour kentin
C’est un peu un appel au désepoir que tu fais, je t’ai attendu. Par ailleurs je suis content que tu ne regrettes rien ! c’est déjà positif comme approche et comme phylosophie.
L’Immigration c’est rentrer dans un autre univers, une autre culture, un autre mode de vie, il y a les autres et toi, tu dois faire ta place, faire accepter tes compétences, justifier, expliquer, se battre pour te faire ta place, tu dois être meilleur, car l’immigration est une compétition en quelque sorte pour arriver à une fin, un objectif.
Ce qui me rassure dans ton cas est que tu es encore jeune.
Je comprends ton impatience de ne pas avancer rapidement et comme tu le souhaites, mais c’est la vie on a pas souvent le conrole sur tout.
Il est intéressant de t’établir dans un grand centre comme Montréal, tu auras certainement plus de chance pour obtenir un travail, ensuite tu verras comment tu vas réagir. Tu as fais des efforts pour l’obtention de ton immigration, quitter ta famille, ton pays, ce n’est pas rien, on appelle cela du sacrifice, peux-tu en faire un peu pour toi, pour voir plus claire avant de prendre une décision finale ?
Juste te lire, je crois que tu as du potentiel et ta jeunesse est ton meilleur allié maintenant.
Don’t give-up ! et je termine pas dire que nous n’immigrons pas pour le Québec mais pour soi-même !
Je te souhaite tout le bonheur possible.
simou.

shihiro
12-05-2007 à 9:50
Bonjour à tous
Effectivement, il y en a plusieurs sur le forum, qui, d’après leurs témoignages, galèrent ou bien on galéré pendant la première année. Mais ce c’est pas un critère d’échec que de galérer et de faire beaucoup d’efforts. Et des moment de frustrations ou de découragement pour ceci ou cela il y en aura d’autres. Cela montre que nous sommes en vie.
Je perçois souvent un point important dans les témoignages: Le désir de faire exactement ou presque le même travail que l’on a laissé. Retrouver les même conditions de notre vie d’avant le Grand choix. La pilule blue o la pilule rouge
La nostalgie: Il est important de bien être clair avec soit-même, nos racines (bien ancrées en nous) ne sont pas notre ancien emploi. Nous garderons toujours nos racines, nos souvenirs, et les enrichiront de l’apport de nouvelles cultures. Mais il est pourtant nécessaire de faire un trait sur nos anciennes conditions de vies laisséent à plusieurs milliers de kilomètres et décider de recommencer. Ce qui veut dire que l’on doit bien débuter quelque part non ?
Si nous ne nous clarifions pas, nos attentes et nos espoirs frustrés vont nous fermer l’esprit aux nombreuses possibilités qui s’offrent pourtant à nous, mais qui pour diverses raisons, ne voulons pas voir.
Pourquoi vouloir faire coller la réalité à nos aspirations personnelles ?
Le processus correct ne serai-t-il pas: comment faire pour que mes aspirations personnelles puissent se réaliser ? Est-ce que je me donne tous les moyens pour y arriver ? Une fois cela déterminer passez à l’ACTION ET BOUGEZ !

kentin
12-05-2007 à 12:16
Merci de votre soutien, mais au fur et à mesure de ce que je lis et vie : je me réconforte dans ma décision. Au même titre que l’an dernier quand je lisais ce post d’un immigrant déçu : je voyais ça de loin en me disant que moi je passerais à coté de ça, car je n’ai pas la même vision.
Et je me doute qu’une fois en france, je regrette mon retour : mais justement mon site est là pour me rappeler la réalité, et puis si je veux apsser du temps au Québec : je profiterais de mes 8 semaines de congés !!!!

blueberry4579
12-05-2007 à 16:36
Bonjour Quentin!
Tu pourrais aussi envisager un detour cote anglophone, si cela ne marche pas au Quebec. Il arrive, pour certains immigrants que cela marche mieux dans le ROC qu’au Quebec.
A Toronto, il y a beaucoup d’opportunites dans la finance en general. Apres, il vaut voir aussi ton niveau d’Anglais et tes finances personnelles. Toronto et Vancouver sont les 2 villes les plus cheres du pays.
Dans ta situation, et au vu de ce que tu ressens, Vancouver ne me parait pas la meilleure destination pour toi dans l’immediat.
Accroche-toi, n’abandonne pas tout de suite!!
Stephanie.

Mourad & caroline
12-05-2007 à 17:46
Tu as raison, Toronto est l’une des premiere place financière en amerique du nord , bien plus que Montréal, mais il faut l’Anglais et etre encore motivé pour travailler des le secteur financier, ce qui ne semble pas etre le cas de notre ami qui parle plus de plan B.

Saga
12-05-2007 à 19:45
Bon retour en France !

peanut
13-05-2007 à 10:12
CITATION
Et je me doute qu’une fois en france, je regrette mon retour : mais justement mon site est là pour me rappeler la réalité, et puis si je veux apsser du temps au Québec : je profiterais de mes 8 semaines de congés !!!!
CITATION

Commentaire :
euh…vu comme ça…ça donne envie de retourner en effet! Kentin n’aura jamais 8 semaines de congé ici, ça c’est sûr! Peut-être 4 ou 5 maximum, mais 8, jamais dans 100 ans!

Je ne comprends pas pourquoi vous ne voulez pas qu’il retourne en France…c’est son pays d’origine et c’est un pays où il fait bon vivre…et surtout, il a 8 semaines de congé, vous vous rendez compte?

peanut qui ne comprend pas toujours ces français…

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Exode inattendu : pourquoi certains immigrants songent à quitter le Canada

4.8 (6) Pour certains immigrants, leurs rêves de s’installer définitivement au Canada...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com