Les mythes français déçus ? - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil FAQ Déception, retour au pays Les mythes français déçus ?
Déception, retour au paysFAQ

Les mythes français déçus ?

0
0
(0)

Les mythes français déçus ?

Ecrit par: liberty 8-12 à 4:51

bonjour ,
“ça c’est un post pour moi!!!! ” c’est ce que je me suis dit en le lisant.
Et puis j’ai hésité, et puis “oh alors ça fait quoi de répondre, en plus comme ça tu donneras des nouvelles !! allez ma petite liberty courage, écris!!!”.
Donc me voilà, d’abord un grand bonjour à tout ceux qui me connaissent (Mylène, Zogu, Alain, les L5, shumarette… et d’autre.)
Aujourd’hui, 8 décembre, ça fera un an que nous étions arrivé sur le sol canadien. L’ attente à l’immigration, à la douane, et l’arrivée dans cette grande ville de Montréal avec ses belles lumières de noël: l’émerveillement, l’excitation bref le bonheur. Un super noël et la réalité qui nous rattrape…
Depuis nous sommes rentré en France.
Comme le disent certains, les causes sont multiples: l’éloignement familial, les ordres professionnels, les petits boulots, l’adaptation raté des enfants… mon mari Jack avait encore plus de critiques mais moi finalement je ne me plaignais pas autant (il me semble ) même le froid que je redoutais est très bien passé. (Nous avions partager notre envie de départ sur le forum en avril pour ceux qui veulent le parcourir!)
Pourquoi je suis encore sur le forum me diriez vous, si je suis rentrée en France! et bien parceque je suis nostalgique (j’ai passé du temps avec vous sur le forum et c’est ça qui m’avait porté pendant toute ma préparation au départ), et j’ai un pincement au coeur en repensant aux moments que nous avons passés là-bas, j’ai des milliers de souvenirs tellement clairs que ça m’étonne moi même. Des détails, des noms de magasins, des tonnes de souvenirs qui m’envahissent depuis quelques semaines à l’approche de la date d’aujourd’hui.
Mais je n’oublie pas non plus les mauvais moments, les problèmes que nous avons eu et les raisons de notre retour que je ne regrette pas. Pour ma famille (mes enfants, mon mari et les autres…) ce retour était important et j’ai réussi à le comprendre et l’accepter. Mais moi, personnellement je serais restée plus longtemps quand même et j’aurais poussé un peu plus l’intégration car j’ai rencontré des personnes formidables dans mon boulot ou même ailleurs.
En tout cas ce qui est sûr c’est que nous reviendrons au Québec en vacances. Finalement je crois que l’immigration n’est pas faite pour tout le monde; Moi je cherchais l’aventure et ma fascination pour l’Amérique du nord m’avais poussé à faire ce choix mais mon mari finalement au delà de découvrir quelque chose de nouveau voulait surtout fuir la France, et le Canada n’a pas répondu à ses attentes.
Depuis j’ai pris du recul et je pense que nous avons besoin de notre pied à terre en France même si j’adore voyager et que plus que tout j’adorerais me repromener dans les rues de Montréal. J’ai compris que ce n’est pas la faute du Canada que nous avons “raté” cette expérience mais notre faute à nous, notre mal aise à être loin de nos racines finalement. Je pense que je serais française dans ma tête toute ma vie, même s ‘il y a des tas de côté de la mentalité française que je n’apprécie pas. De ce côté là je pense avoir partager de belles choses avec certains Québecois (avec lesquels j’ai toujours des contacts), et le choc culturel n’est pas si fort (rien à voir avec les mentalités de d’autres continents où là on se sent vraiment un étranger).
Pour nous aujourd’hui tout va bien, ce que mon mari fuyait (les taxes françaises entre autre… ) nous a rattrapé mais on râle beaucoup moins maintenant! les enfants ont de nouveau retrouvé un équilibre, mon mari a retrouvé sa bonne situation d’avant départ et moi je suis toujours autant accroché à mes souvenirs. L’avenir? incertain, enfin pas tout à fait nous avons un projet qui peut être nous amenera à travailler au canada qui sait? (mais pas tout de suite).
Pour ceux qui préparent leur départ, juste un conseil: se poser les bonnes questions!!!! pourquoi je pars ? comment je vais vivre l’éloignement ? . Ah j’oubliais: un autre conseil: préparer son départ au détail près (faire un voyage de prospection est à mon sens très important: ce que nous n’avions pas fait!) car les mauvaises surprises sont parfois juste des détails désagréables (situation de l’appart, inscription des enfants en garderie bien en avance, information sur les comparaisons de diplômes…).
Voilà, j’espère ne pas avoir été trop “hors sujet”, mais j’aurais tellement plus de chose à dire! pour finir:
aucun endroit au monde n’est parfait, il faut juste être bien dans sa tête pour accepter les différences et être prêt pour ce genre d’aventure. Le bonheur est intérieur, c’est nous qui faisons que l’environnement est le bon. Et puis si ça ne marche pas, et bien la vie continue ailleurs, c’est à nous de faire des choix et ne pas les regretter!
Merci de m’avoir lu jusqu’au bout!!
A bientôt;
Liberty heureuse mais nostalgique quand même!!!!!

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Exode inattendu : pourquoi certains immigrants songent à quitter le Canada

4.8 (6) Pour certains immigrants, leurs rêves de s’installer définitivement au Canada...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

Accueil FAQ Les mythes français déçus ?
FAQLes visiteurs se lâchent

Les mythes français déçus ?

0
0
(0)

Les mythes français déçus ?

Ecrit par: kinderpingui75

Bonjour à tous,
quelques jours déjà que je jette un oeil sur ce forum et d’autres qui y ressemblent.
Une fois mes études terminées, je serais assez tenté par une expérience à l’étranger pour quelques temps. Force est de constater que le Québec bénéficie d’une bonne presse sur le net, dans les bouquins ou même dans la bouche de mes amis.
Qu’est-ce que cela cache ?
Les plaisirs de la vie québécoise sont nombreux d’après ce que j’ai pu comprendre… mais y auraient-ils des Français déçus ? Ou des Québecois immigrants vers la France (ô hérésie !) pour témoigner de leur expérience ?

En clair :
Sécurité, douceur de vivre, gentillesse, grands paysages… c’est sans doute vrai et plutôt séduisant !
Mais tout le monde a-t-il trouvé l’eden dans la Belle-Province ?
Alors voilà mon message est pacifique : je ne cherche pas à pauletmickey, simplement à avoir une idée autre du Québec…
Y’a-t-il des Français qui n’ont pas “fui” la France mais sont simplement allés voir ailleurs par curiosité ?

————————–

Ecrit par: didtrezegol

Ouais moi par tourisme et pour le travail. Le Quebec, c’est géant

————————–

Ecrit par: parati

Je ne connaissais pas le Canada et je suis venue pour voir comment vit-on de l’autre côté de l’Atlantique Nord.
Mais je ne souhaitais pas faire les démarches de RP (au cas où cela ne me convienne pas), j’ai donc fait une demande de visa PVT.
Quand j’ai eu mon visa je n’avais pas retrouvé de travail donc je suis partie.
Cela fait un peu plus de 2 mois que je suis à Montréal.

La vie est tranquille, je rencontre beaucoup de québécois grâce à mon bénévolat et aussi à la pisicine.
Cela fait un peu plus d’un mois que j’ai commencé à chercher du travail, et j’ai eu plus d’entretiens qu’en 6 mois en France. Mais j’ai un petit problème avec ma prononciation anglaise don je vais prendre des cours de conversation pour m’améliorer.

Je ne suis pas encore beaucoup sortie de l’île de Montréal (2 fois pour l’instant, une à Dunham en Estrie, et l’autre à Rosemère et Oka -porte des Laurentides).

Maintenant, j’attends l’hiver afin de savoir si je pourrais le supporter.

Je ne sais pas encore si je prendrai la décision de rester, je verrai cela au printemps.

Le visa PVT peut-être aussi une solution pour toi si tu ne connais pas le Canada.
Et tu pourras ainsi te faire ton idée sur le pays.

————————–

Ecrit par: Tartine

Bonjour,

Je ne suis pas Française, mais je réponds quand même…

Pour moi, si j’ai atterri au Canada, ce n’était pas pour fuir mon pays. Au départ j’avais envie d’aller quelque temps à l’étranger, de voir autre chose, et aussi de pratiquer mon anglais. Je suis donc partie pour Toronto, avec un visa et un travail, donc dans de bonnes conditions – pas vraiment l’aventure totale, mais un bon dépaysement! J’y suis restée 18 mois, et puis mon contrat arrivait à sa fin. J’ai eu l’occasion de trouver un travail à Montréal dans mon domaine, alors j’ai saisi l’occasion et je ne le regrette pas. Cela fait maintenant plus d’un an que je suis au Québec, je m’y sens bien et j’envisage d’y rester (en tout cas à moyen terme, genre 3-5 ans). Après, je ne suis pas sûre – cela dépendra des opportunités professionnelles et aussi de se qui se passe au niveau de la famille etc.

Si tu veux tenter l’aventure sans forcément partir “définitivement”, essaie d’utiliser le PVT, comme le disait Parati. Ainsi, tu pourras te faire une idée personnelle de la situation, après tout on n’est jamais si bien servi que par soi-même! Personnellement je ne serais pas partie “pour de bon” sans avoir testé d’abord. J’ai rencontré il y a quelques semaines un couple de Français qui se préparaient à immigrer à Québec (la ville) et qui étaient en plein dans les formalités d’achat de maison etc. Le problème, c’est qu’ils n’étaient jamais venu en hiver et que déjà en novembre il faisait très froid pour eux! Je me demande bien comment ils vont supporter en février…

En tout cas bonne chance pour tes projets!

————————–

Ecrit par: manmanbis

Salut,

Ici, c pas un eldorado ou un eden. C simplement la possibilité de vivre dans un autre pays, avec une culture et un mode de vie différent de ce que l’on connait.
Le tout en francais.
Cela nécessite une grande force de caractère, des facilités d’adaptation et une grande volonté d’intégration.

Il y a du pour et du contre dans ce que l’on découvre.
Oui, on peut être décu. Oui, il existe des immigrants qui retournent dans leur pays d’origine pour diverses raisons.

Le plus important à mes yeux est de partir pour de bonnes raisons.
Si tu parts pour éviter des problèmes, ils te suivront dans ta valise.
Si tu parts pour gagner beaucoup d’argent, tu as de fortes chances d’être décu. C pour cela que les personnes qui ont une bonne situation professionnelle éprouvent des difficultés à repartir au bas de l’échelle.

Si tu parts pour découvrir, tu rentreras peut-être un jour, mais tu auras découvert.

Bonne chance à toi

————————–

Ecrit par: Zogu

Les Français aiment ça se plaindre!

Au Québec ils se plaignent de:
– la nourriture
– les restaurants
– l’architecture
– les maisons unifamiliales
– les villes trop grosses
– les villes trop petites
– les voitures
– les pneus
– les routes
– les trains
– les autobus
– le métro
– les aéroports
– le froid
– les moustiques
– les écoles
– le système scolaire
– l’accent de leurs enfants
– les électroménagers
– le design des appareils ménagers
– les cartes de crédit
– les impôts
– les banques
– les prix
– les taxes ajoutées aux prix
– les téléphones cellulaires
– l’accès Internet
– les claviers QWERTY
– les québécois qui ne sont pas assez ceci ou cela
– pas assez d’engueulades
– trop de compromis
– le fait qu’ils n’arrivent pas à se faire des amis
– le fait que leurs amis sont superficiels
– le fait que leurs amis parlent de sujets autres que politique et foot
– le fait que leurs amis en France ne les appellent plus
– les québécois qui disent “windshield” ou “un set” ou “condo”
– les québécois qui ne disent pas “shopping” ou “un cake” ou “parking”
– trop d’anglais
– pas assez d’anglais
– trop différent de la carte postale
– pas assez de paysages canadiens au centre-ville
– pas assez de tours guidés
– les ordres professionnels
– la propreté dans les hôpitaux
– les grèves
– les politiciens qui n’embobinent pas assez bien
– les souverainistes
– les fédéralistes
– les quoi?
– pas assez de gauche et pas assez de droite
– les prises 120 volts
– les autres Français
– la France

Mais pour rien au monde ils ne retourneraient en France!!!

————————–

Ecrit par: PHIL_H 6-12 à 12:10

J’apprécie Zogu, tu as compris ce qu’était un français dans toute sa splendeur et sa contradiction ! Finalement on n’est pas si différent des québecois !

————————–

Ecrit par: Mylène

Voilà une belle liste, Zogu. Mais assez fidèle je pense

Je suis tout à fait d’accord avec Manmanbis.

Le Québec, c’est pas l’Eldorado. Comme partout, il y a les bons côtés et les mauvais. Comme partout, il y a des gens qui galèrent, et d’autres qui vivent bien.

Le tout est de faire un choix, de vivre une expérience, et d’être prêt à affronter les mauvais côtés” et à savourer les bons: comme partout dans le monde.

Le pays parfait et paradisiaque existe-t-il ???

————————–

Ecrit par: parati

Eh be.
Zogu ta liste reflète bien la réalité.
Une question, vis-tu avec une française ou tu as relevé tout cela rien qu’en lisant les échanges sur le forum ?

————————–

Ecrit par: Zogu

C’est le résumé des 2 derniers mois sur le forum. Et j’ai oublié de mentionner les vêtements et les souliers, dans la liste!!!

————————–

Ecrit par: Petit-Prince

Ah ah Zogu ! Excellent !

Pour revenir au sujet… et comme cela a été dit, le jardin d’Éden ou l’Eldorado n’existent pas, ni ici au Québec, ni nulle part ailleurs ! Par contre, on peut s’efforcer de trouver son jardin d’Éden, c’est-à-dire l’endroit où l’on se sent bien et épanouis… l’endroit où l’on se sent le plus en harmonie avec son environnement. Et c’est mon cas !

Oui, j’ai fui la France, non pas parce que je n’aime pas ce pays, mais parce que je n’aime pas la mentalité emmergeante qui s’y impose de plus en plus.

Par contre, il est vrai aussi que des immigrants (et pas seulement Français), peuvent très bien ne pas se sentir bien au Québec… La principale raison, celle qui arrive en tête des raisons de retour au bercail : l’éloignement familial qui n’est pas toujours facile à gérer… Ensuite, le climat… puis il est tout à fait possible de ne pas avoir trouvé ici son épanouissement professionnel, soit parce que l’on s’y prend mal, soit parce qu’on n’arrive pas au meilleur moment… Sans oublier le choc culturel sur lequel beaucoup de Français, mais aussi d’Européens, n’imaginent pas se heurter en venant ici.

Donc oui, le Québec a beaucoup de raisons de plaire et d’être un havre de paix pour les immigrants qui s’y installent, mais non, cela n’est pas systématique.

————————–

Ecrit par: isseo17

Génial Zogu!

Mdr!!!!
Rien à rajouter, je crois que tu as fait le tour de la question.

————————–

Ecrit par: Lisou

Je crois que tout a été dit dans ce post.. merci Sophie pour cette analyse tellement vraie et sensée!

Zogu, géniale ta liste.. Pour reprendre un bon vieux slogan français : toutes les vérités sont bonnes à dire! En tout cas ça fait réfléchir.. Limite ça fait chier que tu nous vois comme ça

Si je peux me permettre de rajouter :
– on se plaint du 1 à composer ou pas quand on téléphone..

————————–

Ecrit par: Zogu

QUOTE
Zogu, géniale ta liste.. Pour reprendre un bon vieux slogan français : toutes les vérités sont bonnes à dire! En tout cas ça fait réfléchir.. Limite ça fait chier que tu nous vois comme ça

Meuh non, allez, je n’en fais pas tout un plat! Si chaque immigrant se plaint d’une seule chose, on compile cette liste et ça peut paraître beaucoup… Mais cette liste, ce n’est qu’une caricature. On peut dire que chaque immigrant pris individuellement trouve son bonheur ici et qu’il ne se plaint que de quelques détails. Ici un gars qui s’est fait bouffer sa chemise par une laveuse, là des parents qui ne peuvent pas inscrire leurs enfants à l’école anglaise, ou encore le gars qui n’a plus d’argent pour s’acheter des pneus d’hiver parce qu’il n’avait pas prévu cette dépense, etc. Enfin c’est ce que j’ai cru y voir; chacun a sa petite histoire et ses petits tracas. C’est la vie de tous les jours.

Et si jamais je rencontre quelqu’un qui se plaint de TOUT cela à la fois, alors j’aurai découvert un Maudit Français dans son environnement naturel!!!

————————–

Ecrit par: schumarette

hé bien Zogu, tu as une drôle d’idée tout faite sur les français !!!!!

Comme chacun l’a dit, je pense qu’aucun pays n’est un paradis, mais pour moi, le Québec y ressemble beaucoup !!

Mes amis français sont arrivés ici en juin et se sont renvolés pour la France il y a 10 jours. Pourquoi ??

Ils ont eu un énorme choc culturel : je pense qu’ils s’imaginaient le Québec et les québécois différerement et ils ont été déçus !! De plus, lui comptait trouver du travail dans sa profession rapidement et avoir un gros salaire. Finalement, il n’a pas pu avoir sa carte d’électricien et a donc vite déchanté. Puis, est venu s’ajouter l’éloignement familial, et hop, voila la recette du retour à la case départ.

Pour moi, ils ont vite baissé les bras et n’ont pas vraiment cherché à s’intégrer. Il avait trouvé un emploi mais n’y est resté que 5 jours (il trouvait qu’il n’était pas assez payé et que ça ne correspondait pas à son emploi : il réparait du petit appareillage électrique).

Je trouve ça dommage pour eux car ils ont perdu pas mal d’argent dans l’histoire : leurs enfants se plaisaient ici et à mon avis, ils seraient restés 3 ou 4 mois de plus, tout aurait pu changé pour eux, mais bon… c’est la vie et ça arrive aussi !!!!

————————–

Ecrit par: Redflag

Euh…

Moi chu l’gars qui a une petite dent contre les laveuses (sauf celles à 1500$…) et le design de l’électroménager.

Ok je sors.

Ah oui… non…. je voulais rajouter.
Bon le design de la Pontiac Grand Am V6 laisse un peu à désirer aussi, mais quel patate dans les reprises et accélérations !

Conclusion : le linge n’est pas tout blanc ou tout noir, il est… gris. Heureusement que le nouveau Tide Downy est là ! et aussi la nouvelle G6.

————————–

Ecrit par: Alain

Moi je dirais que rien n’est parfait!

Déceptions, découvertes, enchantements;… c’est ça l’immigration.

Ah! Si toutes les meilleures choses au monde étaient intégrées au quotidien québécois!!! Mais ce n’est pas le cas. Y’a rien de parfait!!!

Faut parfois fouiller un peu pour trouver notre bonheur…

————————–

Ecrit par: Laurent

Moi je me plains des Français au Québec, mais je me soigne en consultant ce site web.

————————–

Ecrit par: Frenetik

Qu’on nous voit comme des raleurs, des gens qui se plaignent de tout… ça me met hors de moi !!!!!!!

Joli Zogu

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com