Enfin les vacances! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Enfin les vacances!

Enfin les vacances!

Après une année de dur labeur, il est temps de prendre quelques jours de vacances….Certains d’entre vous iront s’aventurer dans la nature, alors que d’autres choisiront l’est ou l’ouest du Canada. Aujourd’hui, je vous parlerai plus en détail de cette belle région qu’est l’Ontario ainsi que des endroits à visiter.

L’Ontario est une région tellement vaste, cela multiplie le choix de formules pour passer de bonnes vacances. Tout d’abord pour les amoureux de la nature, pour l’aventurier qui est en vous, il suffit d’aller plus au nord pour découvrir une région plus sauvage, accessible uniquement par canoë ou par hydravion.
Les parcs en Ontario comptent beaucoup de chemins de randonnées, une succession d’itinéraires pour le kayak et le canoë, la chance de voir une magnifique vie sauvage. Chaque parc dénombre de nombreuses variétés d’animaux tels que les orignaux, cerfs, ours, loups, aigles, castors, des multitudes d’oiseaux dont le héron et le canard colvert.

Voici la liste de quelques endroits magnifiques à visiter :
Le lac Supérieur, Missinaibi, Killarney, Mississagi, Lady Evelyn-Smoothwater, French River, Wabakimi, Woodland Caribou, Quetico and Sleeping Giant. Lire les noms nous emporte déjà dans des paysages magnifiques….

Bien sûr pour aller voir ces parcs, il faut aimer le camping sauvage du Canada….Vous serez en autonomie complète, à savoir disposer de tout le matériel requis pour camper dans un milieu sauvage. Attention, de nombreux parcs ont des règles strictes sur l’alcool, le bruit et les animaux :
_Les chiens, par exemple, ne sont autorisés que dans certains parcs. Ils doivent être tenus en laisse de moins de deux mètres. Ils ne sont pas acceptés par contre sur certaines plages et ne peuvent pas se baigner dans certains lacs.
_L’alcool est permis dans les parcs provinciaux pour la plupart en saison, mais plus de 30 parcs refusent l’alcool pendant 15 jours durant la période de la fête de la Reine Victoria en mai. Il est indispensable de bien connaître les règles de votre camp!
_Il est interdit d’apporter du bois de votre maison pour faire un feu de camp, la raison étant que vous pouvez accidentellement amener des insectes ou des maladies contenues dans le bois. Il est préférable d’acheter du bois là où vous allez et n’hésitez pas à demander d’où provient le bois.
_Enfin, il est important de savoir qu’il y a une durée minimale pour camper dans les parcs. Cela varie de 2 à 3 nuits minimales. Si vous devez partir plus tôt, vous ne serez pas remboursés.
Beaucoup de parcs proposent des activités pour les enfants, en voici la liste : Halfway Lake, Le lac Supérieur, Quetico, Samuel de Champlain et Sleeping Giant.
Comment parler des lacs sans évoquer la pêche ? Evidemment, tous les lacs contiennent une multitude de poissons tous plus gros les uns que les autres. Au lac Lady Evelyn-Smoothwater se trouve une espèce qui avait disparu dans les années 60 à cause d’une pluie acide, et qui aujourd’hui se reproduit de nouveau naturellement, il s’agit de la truite de l’Aurora. C’est l’un des plus rares poissons et l’espèce est protégée par l’Acte des espèces à risques.
Vous recherchez le calme de la nature, des endroits magnifiques à voir, des paysages à vous couper le souffle….Ne cherchez plus et allez écouter le bruit des chutes d’eau à Kakabeka Falls. Regardez les aigles s’élancer dans le canyon de ses chutes spectaculaires, la deuxième en taille après Niagara en Ontario.
Rendez-vous sur les traces des glaciers à Kettle Lakes. Pagayez à travers le plateau granitique de Woodland Caribou qui est le refuge des caribous ….
A Killarney, les paysages vont vous laisser sans voix. D’ailleurs, de nombreux peintres du « Groupe des 7 » ont cherché leurs inspirations dans ce parc. Mais redoublez de vigilance car Killarney compte de nombreux ours qui rôdent ….
A Quetico, orignaux et élans seront vos partenaires si vous faites du canoë sur l’ancien itinéraire que prenaient les négociants de fourrure de la compagnie du Nord–Ouest.
Partir dans ces lieux magnifiques pour les vacances sera un voyage que ne vous risquerez pas d’oublier. En canoë, votre itinéraire vous fera passer au pied de magnifiques falaises, des forêts luxuriantes et des chutes d’eau spectaculaires.
Qu’attendez-vous? Prêts, partez !
Restez prudents dans ces parcs, on est au Canada et la nature est immense. Faites l’itinéraire de votre parcours à pied ou en canoë et laissez la copie à des gens que vous connaissez. Ne laissez rien de comestible dans votre tente, l’alimentation doit être accrochée à 4m au moins du sol et à 2m d’écart des troncs d’arbres, bien sûr loin de votre tente….Lavez-vous avec du savon biodégradable, et enfin si vous apercevez un ours brun, quittez les lieux immédiatement et prévenez les gardes du parc. Les ours sont plus nombreux qu’on ne le pense, et ils aiment les campeurs avec leur nourriture….La plupart de ces parcs sont à plusieurs heures de conduite de Toronto, le plus fréquenté est le parc Algonquin de par proximité, s’ensuivent Killarney et French river après de longues heures de routes. Puis il vous faudra une bonne journée, voire plusieurs jours de route pour accéder au Lac Supérieur, au lac Quético qui se trouve après Thuder Bay, près du Minnesota , et au lac Woodland Caribou qui partage la frontière avec la région de Manitoba. Mais on ne compte pas les kilomètres lorsqu’on cherche à prendre la photo parfaite….

En ce qui me concerne, je retourne en France retrouver ma famille mais auparavant, je vais m’engager sur la route du fameux GR20 en Corse, du nord au sud, 180km de randonnée en quinze jours, la perspective de voir de nouveaux paysages….Hé oui ! Je ne serai pas entourée d’ours ni de caribou mais de cochons sauvages, de chèvres et de 3 joyeux randonneurs partenaires de souffrance mais avant tout de bonne humeur ….
Alors bonnes vacances à tous et à bientôt !

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada