Wanted : un appartement à Québec

Dès la France, la question s’est posée et dès la France j’ai commencé mes prospections pour trouver mon « home sweet home » (2 anglicismes, je frôle la censure :).

Première étape, trouver un appartement car le prix des chambres d’hôtel ne correspondait pas vraiment à notre budget au-delà de 4 nuits.
Après avoir épluché Kijiji Québec et lesPAC.com nous avons trouvé notre bonheur: un studio meublé en location temporaire pour 6 mois et il était situé à 10 min à pied du travail de mon compagnon. L’IDEAL malgré sa petitesse!
La visite nous a convaincu de l’intérêt des lieux mais un HIC! Il ne sera libre qu’à partir du 2 janvier et nous étions le 12 décembre.
Il faut qu’on trouve un logement pas cher pour quasiment 3 semaines !

Pas facile de se loger pour 3 semaines, les hôtels coûtent trop chers et les motels ne sont pas trop OK pour accorder un bon prix pendant les fêtes de fin d’année.
On a donc commencé à chercher d’autres appartements libres de suite mais soit la localisation n’était pas bonne soit le prix ne correspondait pas à notre budget.
On a fini par se décider pour une solution, certes un peu coûteuse, mais plus économique qu’une chambre d’hôtel : la location à la semaine d’un appartement tout meublé à St Roch (à 5 min du Vieux Québec).
Le rendez-vous est pris avec le propriétaire, l’appartement est propre avec une place de stationnement et un prix de 41$ par jour avec internet compris.

Banco, on le réserve pour les 3 prochaines semaines avant de rejoindre notre petit studio douillet à Ste Foy.

Aujourd’hui cela fait 3 mois que nous sommes à Ste Foy et nous repartons en quête d’un nouvel appartement à Québec.
Tous les baux se terminent le 30 Juin et les préavis sont de 3 mois donc les offres de location d’appartement commencent à s’étoffer dès le mois de mars.
Nous avons conservé notre procédé gagnant Kijiji Québec et lesPAC.com même si ces sites ne doivent contenir que 20 ou 30% des offres d’hébergement. Ici il suffit de se balader dans la rue ou dans le quartier que vous convoitez et de relever les numéros de téléphone affichés sur les pancartes de location.
Cette technique est valable si vous possédez une voiture mais dans notre cas, il était difficile de quadriller un territoire en autobus. Et puis l’avantage d’internet c’est que l’on peut filtrer ses annonces et visualiser des photos, c’est déjà un premier tri.

Nous avions un budget de 500/600$ pour un 3 1/2 (3 pièces et une salle de bain) et pas de localisation précise juste être à moins de 15/20 minutes en auto (achat prévu) du lieu de travail de mon compagnon.
Les visites se sont enchaînées et nous sommes passés du pire au pire… Du 1/2 sous-sol miteux à la cave. Bref, ce fut une calamité car dans la gamme de prix que nous avions ciblé et la localisation (proche de l’Université) sélectionnée, il n’y avait que des logements d’étudiants.
Un défilé de taudis où les peintures étaient défraîchies, les salles de bain remplies de moisissures et des pièces composées d’angles à 70 ou 80 degrés (sympa pour meubler).
J’enlaidis le tableau au maximum mais c’est à peine exagéré.

Nous avons consacré 3 week-end à ces visites et la chance retrouva enfin notre chemin, nous avons déniché la perle rare. Il s’agit d’un 3 1/2 entièrement rénové à Duberger les Saules. Coût de la location: 450$ par mois (chauffage inclus) avec terrasse en bois et jardinet.

VICTOIRE !

En plus, grâce à cette expérience, je connais parfaitement la plupart des quartiers ainsi que les prix pratiqués pour les locations :

– Limoilou: quartier proche du Vieux Québec et des services d’autobus avec des loyers assez bas mais des appartements vétustes pour la plupart.

– St Roch: Bon compromis entre position géographique (à 2 pas du Vieux Québec) et loyer raisonnable. Les appartements sont assez rénovés et ce quartier est très vivant (bars, discothèques, théatres…)

– Vieux-Québec: beau mais cher et impossible de stationner.

– CharlesBourg et Beauport: une distance plus importante qui nécessite une voiture mais les loyers et les appartements sont intéressants.

– Duberger/Les Saules, l’ancienne Lorette et Vanier : pour toutes les bourses avec un large choix.

– Ste Foy: Très cher pour des appartements très moyens.

– Lévis: la rive d’en face où beaucoup de québécois ont fait construire. Les loyers sont élevés mais le cadre de vie est vraiment très bien si on aime la tranquillité.

Prochaine étape et prochain billet : la chasse aux meubles!

Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>