Vivre en Anglais à Vancouver

On me pose assez souvent la question de savoir s’il est difficile de parler Anglais tout le temps et de vivre dans un milieu Anglophone. Personnellement, cela ne m’a jamais posé problème, car en arrivant à Vancouver, je parlais déjà couramment cette langue, de par mes études initiales et ayant vécu un certain temps en Grande-Bretagne.
J’ai juste dû passer de l’Anglais Britannique à l’Anglais Américain. Car oui, même si la province est définitivement celle qui est restée la plus British de toutes les provinces anglophones, l’Anglais parlé est similaire à celui des États-Unis.

Alors, comment faire pour améliorer son niveau si celui-ci est moyen voire débutant? Il n’y a pas vraiment de recette-miracle, il faut s’immerger dans la langue le plus possible. Pour cela, il faut écouter et parler, écouter et parler encore et encore. Si vous êtes résident permanent et que votre niveau est débutant ou très moyen, vous pouvez bénéficier de cours gratuits « ELSA » délivrés par le gouvernement provincial welcomebc.ca Si votre niveau est trop élevé pour ELSA, vous pouvez vous inscrire dans une école privée, il y en a à profusion ici, mais cela coûte cher.

Il y a également d’autres moyens qui sont aussi gratuits et peut-être plus efficaces que les cours. Il faut créer le plus d’occasions possibles pour parler et écouter. Pour cela, l’excellent site Meetup, mais également ToastMasters. Cette organisation, en plus de vous aider avec votre niveau d’Anglais, vous aidera également à surmonter votre timidité pour parler en public ou avec un accent.

L’accent, parlons-en justement. Beaucoup de gens sont complexés par leur accent. Vancouver est une ville très cosmopolite et presque tout le monde a un accent. Pas d’inquiétudes à avoir sur ce point! Apprendre une langue étrangère est avant tout une affaire….d’oreille. Cela prend quelques temps à l’oreille pour s’habituer aux sonorités d’une autre langue. Vous ne deviendrez pas donc bilingue en 3 mois, ceci prend des années. Il faut être patient dans l’apprentissage et la progression, et ne pas se décourager lors des moments inévitables de frustration. Évitez aussi de trop passer de temps avec des francophones, cela ralentira vos progrès.

Blueberry
Stéphanie alias Blueberry est originaire de France et écrit des billets pour le site depuis 2008. Installée à Vancouver dans cette ville de l'ouest du pays depuis 2006, elle a fait son premier séjour au Canada en 2001 et a eu un véritable coup de foudre pour le pays. Suivez ces billets pour en connaître plus sur la vie, le travail, les loisirs et les joies et autres en Colombie-Britannique.
http://www.immigrer.com
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>