Vancouver: style de vie

On parle souvent de la qualité de vie de Vancouver et de son style de vie particulier, probablement uniques au pays. Il y a d’ailleurs une description humoristique de ce style de vie qui circule « en ville ». A mon tour de vous la faire partager, un peu d’humour en cette période de rentrée et avant la grisaille de l’Hiver ne nous fera pas de mal.

Vous savez que vous vivez à Vancouver quand:
– Vous connaissez la signification profonde de « périodes ensoleillées »
– Vous attendez avec impatience un jour « d’averses entrecoupées de périodes ensoleillées »
– Vous enfilez un short lorsqu’il fait plus de 5º mais gardez vos bottes et votre parka
– Vous mettez des sandales dés qu’il fait plus de 10º mais gardez vos chaussettes
– Vous gagnez plus de 250 000$ par an, mais ne pouvez toujours pas vous acheter une maison
– Votre assurance voiture coûte aussi cher que votre loyer
– Vous reconnaissez le décor dans les films et séries
– Vous savez que Dawson’s Creek est une ville et non une série TV
– Vous ne faites même plus attention lorsque vous croisez une vedette de cinéma dans la rue
– Vous prononcez correctement Osoyoos, Chiliwack et Tsawwassen
– Habiter au centre-ville et travailler en banlieue ne vous paraît pas étrange
– Vous faites la différence entre le café de Starbucks, Tim Hortons et Blenz
– Vous mesurez la distance en heures
– Vous avez votre petite histoire sur les tremblements de terre, même si vous n’en avez jamais vécu un
– Vous faites la différence entre la cuisine Japonaise, Chinoise et Coréenne, de même qu’entres les langues, même si vous ne les parlez pas
– Vous attendez sous la pluie et dans un coin désert que le signal piéton passe au vert
– Vous pouvez pointer au moins deux montagnes, même si elles sont cachées par le brouillard
– Vous avez déjà dormi avec une couette en été
– Vous passez souvent du chauffage à l’air conditionné dans la même journée
– Vous avez toujours un parapluie et une paire de soleil avec vous
– Vous culpabilisez lorsque vous jetez des papiers ou des canettes d’aluminium dans la poubelle

Après quasiment deux ans et demi à Vancouver, je me suis aperçue à quel point certains aspects de la liste étaient tout à fait vrais. Par exemple, je fais la différence entre les cafés de chez Starbuck etc…. Même chose en ce qui concerne les films. Il y a deux ans, alors que je me rendais à Stanley Park, je me suis retrouvée en plein milieu d’un tournage. L’équipe de production a permis aux passants de rester pour voir l’envers du décor, ce qui a été une expérience très intéressante.

J’arrive maintenant à prononcer correctement Osoyoos, Chiliwack et Tsawwassen…avec un peu de pratique tout de même. Pour les noms Indiens, ce n’est encore pas cela ! J’ai déjà dormi avec une couette en été. J’ai toujours un parapluie et une paire de lunette dans mon sac. Et j’admets aussi que j’ai sagement attendu sous la pluie et dans une rue déserte que le signal piéton passe au vert. Cela doit être la voie de l’intégration sans doute !
Tout n’est pas rose non plus, loin de là. Ce style et cette qualité de vie ont un revers de médaille. Le premier étant le coût justement de cette qualité de vie, qui n’est pas donné. La ville est, avec Toronto, la plus chère du pays. Mais, les problèmes de Vancouver feront l’objet d’une autre chronique.

Blueberry
Stéphanie alias Blueberry est originaire de France et écrit des billets pour le site depuis 2008. Installée à Vancouver dans cette ville de l'ouest du pays depuis 2006, elle a fait son premier séjour au Canada en 2001 et a eu un véritable coup de foudre pour le pays. Suivez ces billets pour en connaître plus sur la vie, le travail, les loisirs et les joies et autres en Colombie-Britannique.
http://www.immigrer.com
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>