Un an et demi plus tard, nous commençons enfin notre intégration, la vraie - Immigrer.com
dimanche , 19 mai 2024
Accueil Blogs Un an et demi plus tard, nous commençons enfin notre intégration, la vraie
Blogs

Un an et demi plus tard, nous commençons enfin notre intégration, la vraie

0
0
(0)

” Sans vérité, comment peut-il y avoir d’espoir ? ”  

 
 
 

 
 
 
 
Octobre 2011, Mai 2013 …

 
Pratiquement un an et demi plus tard, nous sommes finalement tous deux en emploi permanent.
 
Ma conjointe en tant qu’éducatrice dans un CPE.
 
Moi en tant que technologue dans une grosse entreprise Montréalaise dont je ne citerai volontairement pas le
 
nom, avec à la clé un salaire très compétitif, des avantages sociaux attrayants, des perspectives d’évolution
 
internes réelles, et cerise sur le gâteau, une équipe très sympathique…
 
L’intégration à l’OIQ, faisant partie de mes plans, peut maintenant être envisagée.
 
Il fallait d’abord assurer financièrement.

Nous avons tous deux du passer par des formations nous donnant des diplômes et des références Québécoises.
 
Nous n’y avons pas appris grand chose, hormis les normes et réglements propres au Québec, et la maîtrise des
 
unités anglosaxonnes propres à cette partie du continent. Ces volets sont quant à eux importants.
 
Un an et demi plus tard, je pourrais dire que nous y sommes quand même arrivés.
 
Les choses se mettant en place, nous percevons  maintenant l’avenir avec beaucoup plus de quiétude, et passons à la phase deux de notre plan d’intégration, la vraie…
 
Le puzzle se referme.
 
Alors, que dire ?
 
Sinon, qu’au Québec, chacun a sa chance.
 
Qu’il faut la traquer , la débusquer, car elle ne frappera pas à votre porte, et qu’il faut aussi savoir la saisir, être
 
lucide, ne pas la laisser filer lorsqu’ elle se présentera…
 
Qu’on y arrive,  à force d’abnégation, de patience, de méthode…
 
Que rien n’est servi sur un plateau, comme partout ailleurs,
 
Qu’il faut savoir ce que l’on veut, et tout mettre en oeuvre pour y arriver,
 
Qu’il faudra donc aller au charbon, et que là, finalement, on reconnaitra  vos compétences, nécessairement…
 
Qu’il y aura effectivement des hauts et des bas,
 
Mais qu’en baissant les bras, rien ne viendra,
 
et se lamenter à ce moment là, serait tout à fait inadéquat…
 
 
 
 
Que cela soit plutôt pris comme un message d’espoir. 
 
J’étais quant à moi déjà heureux d’être ici, je le suis encore plus aujourd’hui …   :smile: 
 
Merci au Québec, merci à la vie !  :flowers: 
 

 
 
Sommaire du blog: http://www.forum.imm…ry-54-sommaire/

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FuturQuébécois

Né il y a une quarantaine d’années à Charleroi, en Belgique, FuturQuébécois provient d’une famille d’immigrants Algériens d'Europe. Docteur ès sciences appliquées en Belgique et a posé ses valises au Québec avec sa petite famille en 2011.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

3 choses que j’aurais aimé savoir sur l’emploi au Québec

0 (0) Dans deux ans, je vais avoir 20 ans d’expérience québécoise. En...

Ce que j’aurais aimé savoir sur l’hiver à Montréal ?

0 (0) Avant de venir au Québec, je me posais la question :...

D’immigrante à responsable de l’attraction de travailleurs internationaux

0 (0) En juin 2010, je quittais la France avec mon mari...

Mieux comprendre les taxes au Québec

0 (0) Introduction pratico- pratique : Pour des raisons de commodité, l’utilisation...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com