Questions pratiques – parlons maternité, Parlons… - Immigrer.com
mardi , 28 mai 2024
Accueil Bilans Questions pratiques – parlons maternité, Parlons…
Bilans

Questions pratiques – parlons maternité, Parlons…

0
0
(0)

De Emma

Questions pratiques – parlons maternité, Parlons deux minutes de bébé !!!!

Bonjour !

Eh bien pour avoir accouché en octobre dernier d’un petit garçon à Montréal, je peux te dire un peu comment ça s’est passé pour moi…
Le suivi médical de la grossesse est en général d’une visite par mois (un peu plus vers la fin – avec écoute du coeur du bébé, mesures, etc) auprès d’un gynécologue ou d’un généraliste que tu peux choisir, mais il faut souvent faire pas mal d’appels pour en trouver un de disponible. Mais bon, c’est possible quand même !! moi, c’est l’hôpital qui m’en a référé un.

Tu n’as qu’une écho, vers la 19e semaine en cas de grossesse “ordinaire” mais ils n’hésitent en général pas si ils ont un doute à faire d’autres examens ou une écho si il y a besoin. Mais quand tout est normal, faut pas s’affoler non plus !
Tu peux aussi choisir entre accoucher à l’hôpital ou dans une maison de naissance avec des sages-femmes si ta grossesse est tout à fait normale.
Tu as aussi tous les choix possibles au niveau de la médicalisation de l’accouchement, ce qu’on t’explique assez bien dans les cours de préparation à la naissance.

Pour la durée de présence à l’hôpital, tu restes 4 jours en moyenne si aucun problème n’est détecté. Et tout est pris en charge à 100% tout au long de ta grossesse et de ton accouchement, tu n’avances jamais d’argent pour rien du tout, pas un sou !
Enfin, tu n’es absolument pas obligée d’allaiter ton bébé si tu n’en as pas envie ! Une copine à moi n’a jamais voulu le faire et personne ne l’a obligée. Son bébé a eu des biberons dès sa naissance à l’hôpital et c’est tout.

En fait, c’est vrai que l’allaitement est beaucoup plus répendu ici qu’en france (c’est ce que j’ai constaté) et tu peux tomber sur des femmes excessives concernant l’allaitement ! mais c’est comme partout, y’a rien qui prévient la bêtise ou qui rend super intelligent… mais bon, ça reste un choix personnel. Moi, j’avais choisi d’allaiter et ça s’est super bien passé.

Sinon, pour les prestations après accouchement, moi, on m’a dit à l’assurance emploi qu’il fallait avoir travaillé 700h quand je me suis inscrite. Et puis, le congé parental ne dure pas un an en plus des congés maternité. La femme bénéficie de 18 semaines de congé maternité plus 35 semaines de congé parental à se partager ou non avec le papa ! c’est à dire que si le papa prend 3 semaines de congé parental, la maman a 3 semaines de moins pour elle (32). Les 35 semaines sont un congé à se partager.
Mais c’est quand même super agréable d’avoir la possibilité d’autant de congés dès un premier enfant.
Mais il faut savoir aussi que pendant cette péride de congés, tu n’es payée que 55% de ton salaire. Donc, c’est aussi un calcul à faire.
Quant au pédiatre, pour ma part, j’ai trouvé facilement une clinique de pédiatrie relié à l’hôpital pour enfants Ste Justine, qui prend régulièrement de nouveaux petits patients ! avec un accueil super. Mais tu sais, en France, j’en connais qui ont autant de difficulté pour trouver un pédiatre qu’ici. De toutes façons, la pénurie de spécialistes est la même, je pense, un peu partout.
Enfin, voilà.

Je ne sais pas si j’ai répondu à tes questions. N’hésite pas à m’écrire si tu as besoin de plus d’infos à ce sujet.
Mais pour ma part, je ne pense pas du tout qu’il est plus risqué d’avoir un enfant ici qu’en France. Risqué à quel niveau ?
Bonne chance dans tes projets et j’espère que tu réaliseras tes rêves !

Bise,

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Message du jour

Les Messages du Jour sont des bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants, partagés sur le forum de discussions de la communauté d'Immigrer.com. Nous tenons à souligner que les opinions exprimées dans ces témoignages sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles d'Immigrer.com. Chaque expérience étant unique et personnelle, il est important pour nous de partager ces témoignages afin de donner un aperçu des différentes perspectives et vécus. Toutefois, nous tenons à rappeler que ces témoignages ne sont pas des éléments factuels, mais plutôt des histoires personnelles.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Grosse déception du Québec

4.3 (58) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

Bilan 10 mois après au Québec

4.2 (17) Il y a 10 mois, mon conjoint et moi avons...

Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement

3.9 (56) Tout d’abord, un peu d’histoire sur moi : Je suis un...

Tour du poteau : petit retour sur mon passage à Stanstead

5 (1) Bonjour, Demande : renouvellement des deux fiches visiteurs des enfants...

Accueil Blogs Questions pratiques – parlons maternité, Parlons…
Blogs

Questions pratiques – parlons maternité, Parlons…

0
0
(0)

Questions pratiques – parlons maternité, Parlons deux minutes de bébé !!!!

Bonjour !

Eh bien pour avoir accouché en octobre dernier d’un petit garçon à Montréal, je peux te dire un peu comment ça s’est passé pour moi…
Le suivi médical de la grossesse est en général d’une visite par mois (un peu plus vers la fin – avec écoute du coeur du bébé, mesures, etc) auprès d’un gynécologue ou d’un généraliste que tu peux choisir, mais il faut souvent faire pas mal d’appels pour en trouver un de disponible. Mais bon, c’est possible quand même !! moi, c’est l’hôpital qui m’en a référé un.

Tu n’as qu’une écho, vers la 19e semaine en cas de grossesse “ordinaire” mais ils n’hésitent en général pas si ils ont un doute à faire d’autres examens ou une écho si il y a besoin. Mais quand tout est normal, faut pas s’affoler non plus !
Tu peux aussi choisir entre accoucher à l’hôpital ou dans une maison de naissance avec des sages-femmes si ta grossesse est tout à fait normale.
Tu as aussi tous les choix possibles au niveau de la médicalisation de l’accouchement, ce qu’on t’explique assez bien dans les cours de préparation à la naissance.

Pour la durée de présence à l’hôpital, tu restes 4 jours en moyenne si aucun problème n’est détecté. Et tout est pris en charge à 100% tout au long de ta grossesse et de ton accouchement, tu n’avances jamais d’argent pour rien du tout, pas un sou !
Enfin, tu n’es absolument pas obligée d’allaiter ton bébé si tu n’en as pas envie ! Une copine à moi n’a jamais voulu le faire et personne ne l’a obligée. Son bébé a eu des biberons dès sa naissance à l’hôpital et c’est tout.

En fait, c’est vrai que l’allaitement est beaucoup plus répendu ici qu’en france (c’est ce que j’ai constaté) et tu peux tomber sur des femmes excessives concernant l’allaitement ! mais c’est comme partout, y’a rien qui prévient la bêtise ou qui rend super intelligent… mais bon, ça reste un choix personnel. Moi, j’avais choisi d’allaiter et ça s’est super bien passé.

Sinon, pour les prestations après accouchement, moi, on m’a dit à l’assurance emploi qu’il fallait avoir travaillé 700h quand je me suis inscrite. Et puis, le congé parental ne dure pas un an en plus des congés maternité. La femme bénéficie de 18 semaines de congé maternité plus 35 semaines de congé parental à se partager ou non avec le papa ! c’est à dire que si le papa prend 3 semaines de congé parental, la maman a 3 semaines de moins pour elle (32). Les 35 semaines sont un congé à se partager.
Mais c’est quand même super agréable d’avoir la possibilité d’autant de congés dès un premier enfant.
Mais il faut savoir aussi que pendant cette péride de congés, tu n’es payée que 55% de ton salaire. Donc, c’est aussi un calcul à faire.
Quant au pédiatre, pour ma part, j’ai trouvé facilement une clinique de pédiatrie relié à l’hôpital pour enfants Ste Justine, qui prend régulièrement de nouveaux petits patients ! avec un accueil super. Mais tu sais, en France, j’en connais qui ont autant de difficulté pour trouver un pédiatre qu’ici. De toutes façons, la pénurie de spécialistes est la même, je pense, un peu partout.
Enfin, voilà.

Je ne sais pas si j’ai répondu à tes questions. N’hésite pas à m’écrire si tu as besoin de plus d’infos à ce sujet.
Mais pour ma part, je ne pense pas du tout qu’il est plus risqué d’avoir un enfant ici qu’en France. Risqué à quel niveau ?
Bonne chance dans tes projets et j’espère que tu réaliseras tes rêves !

Bise,

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Emma

Emma, la première blogueuse du site, est arrivée à l'automne 2000 au Québec avec son conjoint aussi Français Antony. Depuis elle n'a jamais quitté Montréal et travaille dans le monde du communautaire. Elle a écrit des billets au début des années 2000. En 2019, elle est toujours au Québec avec son conjoint et maintenant leurs deux enfants.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

3 choses que j’aurais aimé savoir sur l’emploi au Québec

0 (0) Dans deux ans, je vais avoir 20 ans d’expérience québécoise. En...

Ce que j’aurais aimé savoir sur l’hiver à Montréal ?

0 (0) Avant de venir au Québec, je me posais la question :...

D’immigrante à responsable de l’attraction de travailleurs internationaux

0 (0) En juin 2010, je quittais la France avec mon mari...

Mieux comprendre les taxes au Québec

0 (0) Introduction pratico- pratique : Pour des raisons de commodité, l’utilisation...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com