Quelques conseils pour une expatriation réussie

S’expatrier est une aventure extraordinaire mais parfois aussi une grande épreuve. Voici les conseils qui m’ont été les plus utiles:

1. Avant le grand départ, essayez de prendre contact avec des personnes déjà sur place. Il y a toujours un ami qui connait quelqu’un ou qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un…ne soyez pas timide, entrez en contact et demandez conseil.

2. Visiter les sites spécialisés, abonnez-vous au forum de discussion, posez des questions et consultez les archives, ça peut aider à se faire une idée sur un point précis. Par exemple, je m’interrogeais sur l’école pour les enfants. Fallait-il les mettre dans une école qui conservait le système français ou les mettre dans une école québécoise? J’ai trouvé plein de témoignages sur le forum d’immigrer.com qui m’ont guidée dans mon choix. Mais quelque chose me dit que ça, vous le faïtes déjà 😉

3. Planifiez le plus tôt possible une date à laquelle vos proches vous rendront visite. Les au revoir sont plus faciles lorsque l’on sait exactement quand on se reverra, même si c’est dans 1 an.

4. Une fois arrivés, explorez. Quoiqu’on vous dise sur un quartier, faîtes-vous votre propre opinion. Baladez-vous, passez du temps dans les parcs avoisinants, rentrez dans les commerces. Trouvez un logement qui vous plaise. Les mois qui arrivent vont être mouvementés, il faut absolument avoir un “home sweet home” dans lequel vous vous sentirez bien, dans un quartier qui vous convient.

5. Restez connectée : Débrouillez-vous pour toujours avoir accès à internet: facebook et skype vont être vos meilleurs alliés pour rester en contact avec vos amis et votre famille.

6. Evitez de retourner au pays trop tôt, avant d’avoir vos propres repères dans votre pays d’adoption. On m’a conseillé d’attendre un an, j’ai attendu 18 mois. La tentation de retrouver le confort de son ancienne vie pourrait être trop forte.

7. Si vous ne parlez parfaitement pas la langue du pays ou l’une des langues du pays, prenez des cours une fois sur place. Vous allez rencontrer des personnes dans la même situation et nouer des contacts très enrichissants. J’ai pris des cours de perfectionnement en anglais et j’ai rencontré plein d’autres immigrés passionnants !

8. Demandez à qui vous pouvez. La caissière de l’épicerie du coin m’a appris à remplir mon premier chèque et m’a également dit où le poster : Pas évident pour une française fraichement débarquée de savoir que les bureaux de poste sont dans les pharmacies…
Voilà les conseils qui m’ont été les plus utiles, si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires.

Vous pouvez également suivre mes tribulations montréalaises sur mon blogue (http://mhlps.wordpress.com/
Ou me rejoindre sur facebook (https://www.facebook.com/LesTribulationsDuneFrancaiseAMontreal)

Merci de m’avoir lue et à bientôt !

Marie

Maudite Française
Arrivée au Québec en 2010 avec son mari et ses deux enfants en bas âge, de 4 et 6 ans, Marie, notre blogueuse Maudite Française est une Française habitant le fameux Plateau Mont-Royal. Je suis une Française expatriée à Montréal. J’ai quitté la France avec mon mari et mes deux enfants de 4 et 6 ans. J’écris ce blog pour partager mon expérience d’immigrée et toutes les étapes que j’ai traversées, des périodes d’euphorie à celles moins drôles de doutes et de manque de ma terre natale. Aujourd’hui, j’ai assez de recul pour rire de situations qui me paraissaient dramatiques il y a quelques mois…Parce que quand on débarque et que l’on a plus aucun repère, le moindre grain de sable devient une montagne…j’ai re-fait ma vie…pas avec un autre homme mais avec un autre pays
https://mhlps.wordpress.com/
Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>