Quand la Vosgienne devient la Canadienne | S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada

Quand la Vosgienne devient la Canadienne

Eh oui, ça y est, j’ai franchi une nouvelle étape qui, commencée il y a un an, se termine le 27 mars en apothéose : en effet, je vais prêter serment !

Mais revenons au tout début du processus…

Il y a un an, je me suis enfin décidée à faire mon application pour devenir citoyenne. L’application est assez facile, il faut juste se souvenir de toutes les dates de ses vacances. Mais attention, le fait d’avoir été résidente permanente depuis plus de 6 ans ne m’a pas empêchée de devoir détailler toutes mes dates en dehors du pays: vacances, visites…

Ne pensez pas que le fait que vous ayez passé vos 4 ans requis vous donne obligatoirement les 1095 jours ! Non, l’application explique clairement que c’est seulement ce que vous avez fait pendant les 4 dernières années qui compte, inutile de faire votre demande si vous ne pouvez pas mentionner le détail.

J’ai finalement pu calculer mes 4 dernières années, même si ma date de résident permanent était en 2003. Par ailleurs, attention, si dans les 4 ans vous êtes restés en dehors du pays pour une période supérieure à un an et demi, alors vous ne pourrez pas faire votre demande.

Ci jointe la page qui explique quel citoyen peut devenir canadien :

http://www.cic.gc.ca/francais/citoyennete/devenir-admissibilite.asp

Vous pourrez calculer vos jours grâce à leur calculatrice de résidence permanente.

L’attente:

Une fois le dossier rempli, envoyé début mai 2008, commence alors une longue attente ! C’est en juillet que j’ai reçu la lettre accompagnée du guide du Canada, la date de réception de mon dossier étant le 23 juin. Dans cette lettre, il vous est expliqué que vous pouvez suivre le dossier en allant sur le site de CIC et vérifier si les délais sont respectés.

J’ai donc suivi le cheminement de mon dossier sur internet. Ils en ont commencé le traitement le 9 octobre, puis il a ensuite été transféré au bureau des opérations de la citoyenneté le 4 novembre. A partir de cette date, il faut compter 4 à 5 mois d’après le site du CIC. Pendant ce temps, vous êtes bien sûr supposés lire le guide du Canada !

Finalement, j’ai reçu ma convocation pour l’examen de citoyenneté début février, la date effective étant le 19 février 2009. La panique commençait à me gagner car il ne me restait que 15 jours pour lire et apprendre ce qu’il y avait dans le guide !

Je vous conseille d’utiliser les questions à la fin de votre guide, mais vous pouvez également aller sur ce site :

http://www.yourlibrary.ca/citizenship/index.cfm

Vous répondrez à une centaine de questions, les dernières changent souvent, elles concernent les différentes régions donc il vous suffit de regarder régulièrement pour trouver celle où vous habitez. Ces questions ainsi que celles de votre guide vous aideront à vous préparer correctement pour votre examen.

Le jour J : l’examen :

Mes amis m’avaient rassurée en me certifiant que l’examen était facile, ils avaient cependant omis de me rappeler ce bon vieux dicton: » prends ton mal en patience «  car l’attente fut extrêmement longue…

Tout d’abord, la personne de l’immigration nous a expliqué le déroulement de l’examen, comment répondre aux questions, les différentes règles, puis ce qu’il se passerait après l’examen.

Ainsi, après l’examen il nous faudrait attendre 15 jours pour recevoir nos résultats. Dans cette lettre serait mentionnée la date de notre cérémonie si nous avions réussi notre examen. En cas d’échec, il y aurait une date de convocation pour passer devant un juge. Il nous expliqua par la suite que nous avions 60 jours pour justifier la raison de notre absence à la cérémonie.

Ma convocation était à 13h, je pensais que l’examen débuterait de suite, après la vérification de nos papiers. Et bien non, je me trompais lourdement !

Nous sommes restés assis pendant 2h car ils nous appelaient un par un pour contrôler nos papiers. Ensuite vint le moment de commencer l’examen.

Les examinateurs expliquent que les familles doivent se séparer, ensuite ils fournissent à chacun un questionnaire avec 20 questions. Parmi celles-ci, vous devez en avoir 12 de correctes. Dans les 12, ils vous expliquent que 2 de ces questions sont éliminatoires. Ces questions portent essentiellement sur la façon de voter au Canada… Ne stressez pas, elles sont très faciles ! Ensuite il y a trois autres questions qui portent sur les règles du Canada et là également il faut en réussir une sur trois pour passer.

Si vous avez tenté de répondre aux questions du guide, cela vous sera alors facile. Les questions sont pratiquement identiques, l’intitulé diffère. Rassurez-vous : avec un peu de bon sens et quelques connaissances, c’est vraiment facile. Voici un exemple des questions posées:

– Quels étaient les 3 groupes d’autochtones?

– Quel est le symbole du drapeau du Canada?

– Quelle est la dernière province qui est entrée dans la confédération?

– D’où venaient les premiers colons?

Il y avait également une question sur les différents ordres et leurs fonctions.

Le questionnaire est à choix multiple, c’est vraiment réalisable.

L’examen terminé, il vous faudra attendre 15 jours pour recevoir le résultat.

Deux semaines plus tard, ma lettre est arrivée… Avec un peu de suspense et d’appréhension lors de l’ouverture du pli, le courrier mentionnait que ma cérémonie se déroulerait le 27 mars 2009 ! Bien plus rapide que je ne l’imaginais !

Alors me voilà, le papier dans les mains, je ne vous cacherai pas que j’ai versé ma petite larme, ça me fait bizarre de me dire que maintenant je suis Canadienne et Française. Je suis contente, j’ai tant attendu cette nationalité, que je suis heureuse maintenant d’appartenir à ce pays qui m’a ouvert ses bras, ce pays si accueillant et ces gens si souriants… J’ai parlé à différentes personnes, et pour certaines, le fait de devenir canadien ne leur a fait ni chaud ni froid. Chacun son histoire, pour ma part, venir au Canada était un rêve de petite fille, avoir la nationalité canadienne est venu plus tard, le temps de vivre quelques années ici, d’aimer cette culture, son histoire, ses hivers, de faire des rencontres magnifiques avec ces immigrants de tous pays, bref, 9 ans exactement… Parfois, je me dis que finalement je connais plus le Canada que la France.

Vivement vendredi 27…

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada