Je suis imposable. Ben oui… - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil Blogs Je suis imposable. Ben oui…
Blogs

Je suis imposable. Ben oui…

0
0
(0)

Je suis imposable.

Ben oui, je suis imposable.
D’ailleurs, je l’ai toujours été depuis mon arrivée au Qc, à part l’année 98 où je n’ai rien déclaré (et payé bien sur) au provincial et fédéral mais trop à mon goût comme cadeau de départ à notre chère France.
En lisant toutes les conneries et les aberrations lues ou entendues à l’année longue, j’en viens souvent à me dire que si je devais être imposé sur le rire, maudit que j’en paierais des impôts!
Bon, revenons à notre sujet. Tout d’abord, quelques chiffres (extraits du ministère des finances du Québec) concernant les années 2002/2003.
40% des contribuables du Qc ne paient pas d’impôts, ce qui fait trop souvent dire et même penser, que le Qc est riche en pauvres mais pauvre en riches.
Le montant total des déclarations d’impôts était d’un peu plus de 157 milliards de $, pour un peu plus de 143 milliards de $ imposables.
67% des hommes (contre 33% des femmes donc) acquittent l’impôt du Qc.
Environ 15 % des Québécois, soit moins d’un sur six, ont payé 71 % de ce qui est perçu par le gouvernement en impôts des particuliers ou 40 % (31 % de la population) ont assumé 92 % des impôts des particuliers.
40% des impôts payés au Qc le sont par la tranche de salaires 50000/100000.
Les contribuables qui déclarent un revenu supérieur à 100 000$ ne représentent même pas 2% de la population et acquittent 22% des impôts.
L’impôt des particuliers est de loin la source de revenu la plus importante pour le gouvernement; il représente 37 % de ses revenus autonomes, comparativement à 25 % pour les taxes à la consommation et moins de 9 % pour l’impôt des sociétés.
Une dernière chose à savoir: au Québec nous devons acquitter des impôts sur nos revenus gagnés durant l’année et non pas sur notre patrimoine accumulé!

Transpirer comme des bêtes ou avoir des sueurs froides, stresser et risquer un burn-out, s’éloigner de sa douce et de sa famille, tomber amoureux d’un(e) collègue, avoir un accident de travail, ……………………etc, en travaillant fort, tout cela dans le but plus ou moins avoué de vouloir gagner toujours plus d’argent (quelle horreur!!!). Et voir ensuite cet argent, si durement gagné et remis avec grand cœur à l’état pour qu’il serve nos besoins, dépensé trop souvent de manière anarchique et irréfléchie.
Je sais, on est tous comme cela, payer des impôts nous arrache le cœur surtout quand on voit ce que nos chers politiciens en font!!!
A voir Chrétien et sa gang, rirent ouvertement de la commission Gomery et Lafleur se moquer éperdument de celle-ci, en souffrant d’amnésie chronique très sélective, m’arrache le cœur en pensant qu’il s’agit peut-être de mes piasses!
Avec la venue quasi certaine de Juppé, comme prof. à l’ENAP, je ne pense pas que cela s’arrête de si tôt. Certains voudront sans aucun doute dépasser le maître!!!
Si un jour vous omettez quelques revenus et que vous devez aller faire un petit tour au centre des impôts pour vous faire poser quelques questions, essayer de jouer la même game que le boss de Lafleur Communication en expliquant que vous ne vous souvenez de rien et vous m’en r’parlerez!
Puisque l’on y peut rien ou pas grand-chose (y a encore des caves qui voteront libéral aux prochaines élections!), à chaque fois que je paie mes impôts, je me sens donc l’âme d’un généreux donateur voir même d’un mécène pour fonctionnaires!
Au Qc, il y a deux paliers d’imposition: fédéral et provincial et il est prélevé à la source, c’est-à-dire directement sur votre salaire. Cela se fait en gros suivant le savant calcul de votre salaire annuel et de votre situation familiale (célibataire, conjoint ou marié, enfants ou pas). Cela est bien entendu revu chaque année si des changements sont intervenus dans votre vie.
Moi j’aime bien cette façon de faire parce que ce qui apparaît en bas de ma fiche de paie est ce que j’ai dans mes poches.
En général, les prélèvements faits sur votre paie sont largement suffisants pour que lors de votre déclaration, la somme éventuellement due soit minime. Il arrive très souvent que ce soit les impôts qui vous doivent de l’argent puisque ceux-ci ne prennent pas en compte les déductions possibles auxquelles vous pouvez avoir droit.
Ces déductions peuvent être pour des RÉER, frais de garde d’enfants, frais de scolarité, cotisation syndicale ou professionnelle, perte financière, pension alimentaire, frais de R et D, ……………………etc.
Vous ne recevrez aucun formulaire lors de votre première déclaration, il vous faudra aller les chercher dans un centre des impôts, dans une poste ou même dans une caisse Desjardins. Ensuite, votre facteur se fera un plaisir de vous les mettre dans votre boîte aux lettres fin janvier/début février. Un peu plus tard, votre employeur, votre organisme RÉER (si vous en avez), votre banque, votre garderie, …………………………..etc vous enverront les relevés servant à vos diverses déductions.
Chose assez particulière et à savoir: vous pourrez inclure ou pas (à calculer) dans vos déclarations, les deux premiers mois de l’année pour ce qui est des RÉER, les relevés correspondants vous seront envoyés en mars.
A partir de ce moment là, donc, vous serez fin prêt pour commencer de remplir vos déclarations, sachant que vous devrez rendre vos travaux pour le 30 avril ou le 15 juin si vous avez des revenus d’entreprise. Ensuite, des pénalités sont prévues, avec intérêts pour chaque mois de retard.
Au provincial, vous avez le choix entre le régime d’imposition simplifié ou général. De toutes façons, votre impôt sera vérifié et calculé suivant la formule la plus intéressante pour vous.
C’est sûr que si vous avez des revenus locatifs et boursiers, que vous avez passé 2 mois en France, 3 semaines au japon, 1 mois et demi en Irak et 4 mois en Californie, que vous devez 2 pensions alimentaires, que vous vous occupez de votre grand-mère handicapée, que vous êtes autochtone et que vous êtes travailleur autonome, il vaut mieux faire appel à un comptable pour récupérer le maximum de ce qui vous est dû!!
Par contre, si vous avez une situation familiale “classique” et simple (deux salaires, conjoint ou marié, enfants ou pas, quelques RÉER………………c’est tout), il n’y a rien de bien compliqué. Au premier abord, cela parait fastidieux mais en suivant les explications des guides, vous vous en sortirez très bien.
Personnellement, j’ai toujours rempli mes déclarations tout seul, cela me permettant de connaître un peu mieux ce à quoi j’ai droit au niveau déductions et surtout de comprendre un peu mieux le système. En gros, cela me prend une petite heure pour chaque déclaration et vous n’êtes pas plus niochons que moi!!!
Dans l’affirmative, cela vous coûtera environ entre 30 et 50$ chez un comptable dans le cas d’un salarié.
Deux années de suite, j’ai expérimenté avec ma conjointe, des logiciels pour remplir ses déclarations d’impôts. Après bien des problèmes, nous sommes revenus aux déclarations faites à la mitaine, plus rapides à mon avis et bien sur moins chères. A noter qu’il existe un service de déclaration en ligne, sous certaines conditions mais que je n’ai jamais expérimenté.
N’oubliez pas, surtout pour les célibataires, de faire le calcul pour savoir si vous êtes admissibles à recevoir un crédit pour la TPS et la TVQ.
Certains se posent souvent des questions au sujet des revenus étrangers lorsqu’ils remplissent leur première déclaration. Cela ne concerne bien sur pas ce que vous avez gagné l’année précédent votre arrivée et pour laquelle, vous paierez (ou avez payé) des impôts dans votre pays d’origine.
Si vous avez des questions, je vous suggère fortement d’appeler le centre des impôts le plus proche et de donner un peu de bonheur à un pauvre fonctionnaire débordé. Je sais, en ce moment la patience est plus que nécessaire pour avoir quelqu’un au bout du fil mais vous aurez des réponses claires et précises au lieu d’écouter tous les “experts” nouvellement arrivés au Qc et vous retrouver avec des problèmes!!! Le site Internet du provincial et du fédéral vous offre également une mine d’informations et de services (info-remboursement par exemple).
Une dernière chose, après avoir fait vos déclarations au brouillon, mi mars par exemple, je vous conseille de les envoyer le plus tôt possible (avant fin mars) si un remboursement vous est dû. Comptez environ 3 semaines pour le(s) chèque(s) en retour. Dans le cas où ce serait à vous de faire un ou des chèques, attendre le dernier moment me parait logique, non!

Une chose très importante icitte, les RÉER qui sont ni plus, ni moins qu’une retraite complémentaire mais gérée soi-même par l’entremise d’une banque ou d’une société spécialisée dans ce domaine.
Si vous avez droit au RÉER collectif de l’entreprise, tant mieux pour vous sinon, vous avez toujours la solution d’en acheter de façon individuelle ou même complémentaire à ceux que vous possédez déjà. Vous pouviez acheter ces REER jusqu’au 28 février.
Chose importante à savoir, le RÉER sert en fait d’abri fiscal. Cette stratégie permet d’épargner du capital pour en profiter lors d’une retraite bien méritée. Cotiser à un Régime Enregistré d’Épargne Retraite donne un double avantage fiscal. Premièrement, les cotisations au RÉER sont déduites du revenu imposable. Deuxièmement, les revenus issus des placements (intérêts du RÉER) sont réinvestis dans le régime à l’abri des impôts.

Je voudrais juste ouvrir une petite parenthèse puisqu’il y a toujours un innocent, de service et en devoir, pour douter de la pertinence de mes pensées ou réflexions diverses sur les sujets que j’aborde.
Chaque fois que quelqu’un de Qc émet une opinion ou exprime son avis, il n’est pas systématiquement victime d’un lavage de cerveau de la part de Jeff Fillion et n’est pas non plus le porte-parole de CHOI FM, c’est-tu clair le cave!!!
Au même titre que les montréalais ne sont pas tous des disciples de Gilles Proulx ou ceux de Louis Champagne au Saguenay/Lac St Jean!

Bon courage pour vos impôts, moi j’vais encaisser mes chèques!

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

3 choses que j’aurais aimé savoir sur l’emploi au Québec

0 (0) Dans deux ans, je vais avoir 20 ans d’expérience québécoise. En...

Ce que j’aurais aimé savoir sur l’hiver à Montréal ?

0 (0) Avant de venir au Québec, je me posais la question :...

D’immigrante à responsable de l’attraction de travailleurs internationaux

0 (0) En juin 2010, je quittais la France avec mon mari...

Mieux comprendre les taxes au Québec

0 (0) Introduction pratico- pratique : Pour des raisons de commodité, l’utilisation...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com