Questions pour les immigrés Belges - Immigrer.com
jeudi , 23 mai 2024
Accueil FAQ Démarches Questions pour les immigrés Belges
DémarchesFAQ

Questions pour les immigrés Belges

0
0
(0)

Questions pour les immigrés Belges

Ecrit par: Epicure 16-06 à 17:32

Salut à tous,

Les questions appelant les questions.

1) J’aurais voulu savoir l’équivalence des diplômes entre la Belgique et le Québec pour un graduat ?

2) Quelles démarches avez vous faites au niveau de l’administration Belge avant ou après que vous ayez reçu votre visa permanent.
Comment vous êtes vous assuré votre retour au pays en cas d’échec ?

3) Si j’obtiens mon visa permanent, qu’elle est sa durée de validation ?
Je sais que je dois vivre au Québec au moins 2 ans par tranche de 5 ans si je veux qu’il reste valable.

4) Qu’elles sont vos impressions maintenant avec le recul ?
Etait-ce le bon choix, a t-on réellement une meilleure qualité de vie (économique, relationnel,..) est ce que le jeu en vaut la chandelle ?

Merci de me répondre le plus objectivement que possible.

——————————

Ecrit par: Nanne 16-06 à 20:30

Bonjour,

Je vais essayer de te répondre…..

QUOTE
1) J’aurais voulu savoir l’équivalence des diplômes entre la Belgique et le Québec pour un graduat ?
je te donne le lien d’un tableau bien intéressant isef.ntic.org/equivalence.html

QUOTE
2)Quelles démarches avez vous faites au niveau de l’administration Belge avant ou après que vous ayez reçu votre visa permanent.
Comment vous êtes vous assuré votre retour au pays en cas d’échec ?

Juste avant de partir, je suis passée à la commune pour me faire radier c’est tout

J’ai n’ai rien fait pour assurer un retour au pays parce que je suis partie en ayant la ferme intention de ne pas revenir donc à quoi servait d’assurer qq chose.

à la question 3, je laisse la place aux autres pour te répondre

à la question 4, si c’était à refaire, je le referais, je ne regrette rien du tout même si je n’ai pas encore de travail. Je ne suis pas venue ici en vue de faire fortune, ni quoi que ce soit de ce genre. Je n’ai pas quitté la Belgique parce que je n’y trouvais rien de bien. Je sais qu’il y a du bon et du moins bon partout.
Cela fait 15ans que ce rêve était en moi (date de mon premier séjour ici)…… puis un jour, lors d’un autre séjour au Québec, j’ai senti que c’était vraiment ici que je voulais vivre tout simplement….. ça parait peut-être simpliste mais c’est la vérité.

Je me demande si à cette question 4, on peut répondre objectivement

——————————

Ecrit par: fortsympa 16-06 à 20:42

un visa est important …. 10 secondes juste le temps de passer la premiere etape de la douanne
le douanier le raye et apres c est la confirmation de residence permanente qui est importante.

——————————

Ecrit par: O’Hana 16-06 à 21:19

QUOTE
3) Si j’obtiens mon visa permanent, qu’elle est sa durée de validation ?
Je sais que je dois vivre au Québec au moins 2 ans par tranche de 5 ans si je veux qu’il reste valable.

Je ne suis pas belge mais la réponse à cette question s’applique à n’importe quel candidat à l’immigration permanente au Canada

Deux choses à distinguer :

– une fois le visa de résidence permanente délivré par l’ambassade, tu disposes d’un an à partir de la visite médicale pour le valider à un messagee frontière canadien. Sa validité est donc d’un an.

– une fois ton visa validé, tu obtiens le statut de résident permanent qui lui est valable 5 ans à partir de la date où tu l’as validé. Il est théoriquement renouvelable indéfiniment à chaque tranche quinquennale. Et en effet, il est nécessaire de résider physiquement au Canada 2 ans sur chaque période quinquennale pour préserver ton statut

——————————

Ecrit par: X__Bunny__7 16-06 à 21:32

QUOTE
1) J’aurais voulu savoir l’équivalence des diplômes entre la Belgique et le Québec pour un graduat ?

un peu supérieur à un DEP … mais l’équivalence c’est ça. Mais ce qui compte le plus, c’est les années d’expériences professionnelles en plus … Pour mon cas, j’ai un graduat mais avec plus de 10 ans d’ancienneté professionnelles ce qui me permet d’avoir un emploi nécessitant normalement un diplôme de type universitaire

QUOTE
2)Quelles démarches avez vous faites au niveau de l’administration Belge avant ou après que vous ayez reçu votre visa permanent.

te faire radier de ta commune avant de partir et normalement t’inscrire au consulat de Belgique à Mtl en arrivant (moi je l’ai fait, mais ils n’ont jamais répondu à mon courrier … qu’ils mangent d’la m……)

QUOTE
Comment vous êtes vous assuré votre retour au pays en cas d’échec ?

pause carrière

QUOTE
3) Si j’obtiens mon visa permanent, qu’elle est sa durée de validation ?
Je sais que je dois vivre au Québec au moins 2 ans par tranche de 5 ans si je veux qu’il reste valable.

O’Hana ta répondu parfaitement, rien à redire

QUOTE
4) Qu’elles sont vos impressions maintenant avec le recul ?
Etait-ce le bon choix, a t-on réellement une meilleure qualité de vie (économique, relationnel,..) est ce que le jeu en vaut la chandelle ?

Après plus d’un an et presque 1 an et demi de vie québecoise ….. Maudite bonne idée que j’ai eut de m’en venir icitte …. J’aurais du le faire bien avant ! Rien de comparable avec mon ancienne vie en Belgique …

——————————

Ecrit par: Epicure 18-06 à 5:18

Merci à tous pour vos réponses,

Les questions appelant les questions.

1) Encore faut-il avoir l’accord de son patron pour faire une pause carrière.

2) Une solution peut-être.
Il me semble qu’en ayant reçu son C4 le chômage te suit à l’étranger pendant 3 mois.

3) Que se passe-t-il pour nos cotisations de pension ? Recevons-nous une pension de l’état Belge et canadien en fin de carrière ?

4) A votre connaissance existe t-il un réseau belge d’entre aide pour la recherche d’un emploi sur le Québec.

5) Je ne ressens pas comme certain d’entre vous une voix intérieure qui me pousserait à immigrer au Québec.
SI je devrais faire cette démarche ce serait dans l’optique d’offrir une meilleure qualité de vie, même si cela demanderait beaucoup de sacrifices personnels (amis, famille…) je crois que ce point est récurrent pour tous.
Ici en Belgique, l’Europe, la vie devient de plus en plus dure.
Par exemple les salaires sont médiocres et le pouvoir d’achat est bas.
Si le couple n’assure pas une rentrée d’argent minimum de 3000 €, il lui est impossible de construire sa vie, de pouvoir offrir à leur(s) enfant(s) un endroit où il fait bon vivre.
Par exemple j’habite sur Bruxelles, mais ça devient fous, les loyers impayables,
acheter impossible.
Une des causes me semble t-il, c’est l’afflux d’eurocrate dans la cité.
Ils ont rendu le Belge pauvre.
Vous me direz, alors sors de Bruxelles.
Où ça ? étant francophone je vous avoue que je ne me sens pas du tout accueillit par la Flandre, en Wallonie pas de travail donc un autre problème les navettes de 3 heures par jours pour Bruxelles.
voilà toutes c’est choses, plus sûrement d’autres si je devais gratter me feraient quitter la Belgique pour une terre qui me proposerait une meilleure qualité de vie avec ce que j’ai à lui proposer.

——————————

Ecrit par: serval 20-06 à 13:20

Salut,
Pour ce qui est de la pause carrière, regarde sur le site de l’onem (www.onem.be) et renseigne toi sur le systeme de credit temps.
Ton employeur ne peut pas te le refuser et l’avantage, c’est que l’onem te verse une allocation mensuelle, minime, mais toujours la bienvenue.
Maintenant, tout dépend de ton ancienneté et si tu travailles pour le privé ou pour le public.
Pour ce qui est de l’immigration, le plus difficile c’est les amis et la famille mais pour ce qui est de la qualité de la vie, il n’y a pas photos…
Nous avons choisi l’immersion anglophone(Toronto), pour ne pas vivre la même situation que nous vivions à Bruxelles (pas de possibilité de bon salaire et d’évolution sans la 2ème langue nationale), et après 1 an et demi, on ne regrette pas notre choix même si la route est encore longue….

——————————

Ecrit par: Epicure 21-06 à 14:13

Salut serval,

Peux-tu me dire la raison exacte de ton choix pour Toronto?
Si tu es francophone et que tu maîtrises la deuxième langue (l’Anglais) pourquoi alors ce choix ?
Où est-il à ton avis l’endroit au canada où la qualité de vie est la meilleure à offrir à sa famille ?

Peux-tu me parler de ton aventure et aussi des motivations qui t’ont poussé à immigrer.

Ce serait sympa de pouvoir en discuter.

——————————

Ecrit par: serval 21-06 à 22:04

Salut Epicure,

Notre histoire d’immigration est un peu différente de celle des autres car à la base, bien qu’ayant la même opinion que toi sur la Belgique, nous nous sentions assez bien dans notre petite Belgique natale, un bon cercle d’amis, la famille et un boulot chacun, pas la vie de château mais de quoi vivre correctement.
Ma soeur installée au Canada depuis maintenant 17 ans, n’arrêtait pas de nous vanter la qualité de vie de son pays d’adoption et il est vrai que lors de nos séjours sur Montréal, nous étions à chaque fois conquis par l’acceuil et l’hospitalité des Canadiens. Nous avions décidé lors de nos dernières vacances de nous lancer dans la procédure d’immigration pour la petite famille mais sans la certitude de succomber à l’appel des sireines cannadiennes, au bout d’ un an 1/2 de procédure, nous avons obtenu la fameuse RP tant convoitée mais nous n’étions pas encore prêt pour le grand saut, nous avons donc validé nos visas avant expiration lors d’un séjour rapide avec le sentiment qu’un jour…sait-on jamais….Notre projet d’immigration a pris une tournure définitive suite à une déception professionnelle. Je m’attendais en effet à décrocher un messagee à responsabilité dans la société pour laquelle je bossais mais celui-ci a été octroyé à un collègue bilingue. Ce jour là, je me suis dis, tu n’as qu’à t’en prendre qu’à toi…tu n’as pas fait d’effort jusqu’ici pour les langues, bien voilà…
prends ça dans la figure et réagis tant qu’il est temps et surtout j’ai pensé à mes gamins en me disant que le bilinguisme pour eux doit être une priorité.
Nous avons donc mon épouse et moi repensé à ce fameux projet du Canada, pays bilingue et nous avons pris la décision de prendre chacun un crédit temps pour réaliser à bien ce projet, car à la base, quitter la Belgique définitivement était inconcevable à nos yeux.
Nous avons donc choisi une immigration vers Toronto, immersion totale en anglais…pas d’autre choix que se débrouiller avec son dictionnaire les premiers mois…une bonne dose de courage… c’est ce qui s’appelle recommencer à zéro…car entre ce qu’on croit connaitre en anglais quand on est en Europe et la réalité du terrain…il y a une grosse grosse différence.
Pas d’inquiétude pour les enfants, l’adaptation se passe nettement mieux que les parents et la facilité d’apprentissage de la langue est incroyable.
Tout ca pour dire que jusque maintenant notre immigration n’est que réussite car la première étape était d’abord l’apprentissage de l’anglais…on y arrive petit à petit à ce bilinguisme et nous envisageons d’ici un an nous installer au Quebec, nous ne savons pas encore où….mais nous aspirons à vivre au quotidien en français mais avec l’avantage d’y arriver bilingue.
Donc à l’heure actuelle, il n’est pas question d’un retour anticipé vers la Belgique, nous pensons même remettre chacun notre démission en Belgique car le marché de l’emploi est plus prometteur au Canada…et si un jour nous décidons de rentrer au Pays définitivement, l’expérience aura de toute les façon était qu’un enrichissement pour tous et rien qu’à voir mes petits jongler avec le français et l’anglais grâce à ce séjour au Canada suffit à notre bonheur car cela sera un atout non négligeable pour leur futur.

——————————

Ecrit par: yams 22-06 à 5:12

il y a le congé sans solde aussi mais bon tu n’es pas assuré de récuperer ta place actuelle (tu travailleras au même endroit mais pas forcemment sur le même poste, mais ca dépend du boulot), j’ai fait cela en partant au luxembourg.

j’ai entendu qu’avant de partir on peut voir avec le forem pour conserver ses droits de chomage en cas de retour (pas de source officielle mais un ami qui s’est renseigné sur la question)

——————————

Ecrit par: Epicure 23-06 à 17:38

Salut serval,

Cela fait un petit mois que nous avons rencontré la sœur d’un ami qui venait d’immigrer à Laval (Québec).
Après l’avoir entendue parler du Québec (système scolaire, l’administration, le pouvoir d’achat,… ) nous nous sommes (moi et ma femme) posé la question (pourquoi pas le Québec).
Dans l’élan de cette rencontre (le hasard) nous avons convenu avec cette personne d’un voyage fin septembre à Montréal (1 semaine) pour se faire une première petite impression du Québec et des Québécois.

Donc tu vois serval nous sommes à l’état embryonnaire dans le cheminement vers un ailleurs.

Dans mon for intérieur et ma femme aussi nous souhaitons faire cette démarche de l’immigration, mais étant de nature prévoyant mille et une questions nous viennent jour après jour à l’esprit.

Une question est celle des fonds nécessaires et surtout avoir un moteur, comme pour toi la claque que tu as reçue.
On a trop vite fait de s’endormir dans notre routine quotidienne.

Je pense que l’idée est là, je pense que la graine est plantée et qu’elle grandira en nous, le temps nous aidera.

Première chose aller à Montréal et voir.
Faire quelques démarches pour les possibilités de trouver un emploi (agence intérim,..).

Et dès mon retour en fonction de mes impressions (oui ma femme reste à Bruxelles avec le petit) nous déciderons de continuer à arroser cette graine.

Voilà un petit peu de nous et maintenant raconte-nous sur vous.

Comment avec ta famille tu t’y prends pour subvenir à vos besoins au quotidien, si j’ai compris ta soeur vie à Montréal.

Et si tu ne maîtrisais pas l’Anglais comment as-tu pu vivre pendant 1 an 1/2 à Toronto.
As-tu su trouver rapidement un emploi à Toronto ou avais-tu des fonds importants ?

Ton choix de t’immerger dans une ville anglophone te facilitera-il la vie au Québec pour trouver un emploi?

Je vous souhaite une excellente journée et moi je vais me coucher (23h34) .

——————————

Ecrit par: Nanne 24-06 à 7:04

Et dès mon retour en fonction de mes impressions (oui ma femme reste à Bruxelles avec le petit) nous déciderons de continuer à arroser cette graine.

Très bonne idée que de venir ici et “voir”….
Dommage que ta femme et ton enfant ne viennent pas avec toi. Est-elle déjà venue??
Dans une immigration, il est important que les DEUX aient la même envie de partir (avis tout à fait perso).

——————————

Ecrit par: Mel 24-06 à 12:38

Tu as raison Epicure!!!!!!!

Moi je proviens de Namur (Sambreville) et j’ai les mêmes opinions que toi sur mon pays (opinions fondées)

Nous n’avons jamais vu le Canada moi et mon conjoint, mais nous allons faire un premier voyage de prospection cet été (Montréal, Québec et Gaspésie)…..je pense qu’à partir de là “on saura vraiment si….”

——————————

Ecrit par: Tchoupy 24-06 à 16:04

Salut
Concernant tes interrogations sur le chômage..c’était mon cas avant de partir et tu conserves tes droits trois ans maximum à la date de ton retrait.
Pour le congé sans solde, mon chum a fait ça et pour nous, c’est une porte de secours si nous n’arrivons pas à subvenir convenablement à nos besoins ici;
je te dirais..de prendre cette possibilité au cas où..on ne sait jamais.
Pour le niveau de vie..ben y’a de tout comme chez nous..des tous petits revenus et des très gros…

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Augmentation de 12% des frais de résidence permanente pour le Canada

5 (3) Le gouvernement a annoncé une augmentation significative des frais associés...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com