Premières impressions après 8 jours de prospection - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Arrivée au pays > Premières impressions après 8 jours de prospection

Premières impressions après 8 jours de prospection

De Nicodème

Salut à tous,

 

je vais essayer de vous faire part de mes impressions après un court voyage de prospection de 8 jours,

je ne pouvais pas plus dans un premier temps mais c’est déjà ça à prendre,

en effet mon séjour s’est articulé de la façon suivante :

  • arrivée à Québec pour 3 nuits
  • départ de Québec pour Sherbrooke où je me rends à un salon de l’emploi
  • départ de Sherbrooke pour Magog
  • et enfin départ de Magog pour Montréal pour 2 nuits et retour de Montréal

Dès que je suis arrivé à Québec c’est drôle mais c’est comme si j’avais l’habitude d’y être, pourtant j’étais seul,

c’est la première fois que je roulais au Québec (avec une boîte auto, au passage on s’y fait très vite!) etc,

je me suis donc senti tout de suite à l’aise, à mon arrivée tempête de ciel bleu et peinture blanche, ce sont les mots du pilote, mais dès le lendemain j’étais dans le bain avec une tempête de neige, la “tempête des Irlandais”, certes ce n’est peut-être pas aussi impressionnant que l’hiver en question mais pour une première fois c’est très bien, donc direction les magasins pour me trouver une paire de chausssures imperméables, c’était prévu et j’ai bien fait car étant donné que c’est la fin de saison j’ai eu une bonne paire à moitié prix, bref me voilà en condition pour arpenter les rues de Québec!

 

J’ai passé le plus clair de mon temps à marcher, je n’avais rien prévu de spécial mis à part le salon de l’emploi et quelques adresses repérées avant mon départ, car je voulais surtout m’inprégner de l’atmosphère du quotidien québécois, je ne regrette pas et ce fut même très agréable de partir à l’aventure, en plus je me suis musclé les cuisses 😎 

Une après-midi je me suis lancé sous les averses de neige à faire le tour de l’île d’Orléans, même si tout était fermé ou presque au vu de la saison, c’est un superbe endroit qui doit être totalement différent l’été c’est sûr, à refaire!

 

Au moment de faire ma valise pour la seconde étape j’avais vraiment les boules de quitter Québec, un peu le sentiment comme si on quittait une première rencontre mais qu’au fond de soi-même on savait qu’on allait la revoir!

 

Me voilà donc en route pour Sherbrooke, je n’ai pas trop visité la ville car mon but était de me rendre au salon vendredi et samedi, mais ça a l’air plutôt sympa, entre la ville et les grands espaces, je pense qu’il y a des opportunités de travail dans l’Estrie et il est fort possible que ce soit notre choix au début si on se décide à partir, il y a plusieurs hôpitaux pour ma fiancée et me concernant il y a des possibilités dans différents domaines, le salon m’a un peu éclairé démarches à poursuivre…

 

Durant mon passage à Sherbrooke j’ai passé une nuit dans un motel à Lennoxville, on y parle beaucoup plus en anglais, mais les gens parlent et comprennent tout de même le français, le lendemain je refais ma valise pour Magog,

c’est plus une ville touristique donc il ne faut peut-être pas que je m’y fie pour notre future immigration mais c’est vraiment magnifique et là je me suis fait plaisir dans un B&B “le manoir de la rue Merry”, je donne l’adresse car ça vaut le détour mais j’y ai consacré une bonne partie de mon budget, malgré tout ce n’est pas encore trop cher par rapport à la prestation, enfin j’ai passé également un très bon moment à Magog!

 

Dernier point d’arrêt Montréal! Je précise à l’avance que moi et ma fiancée ne sommes pas très attirés par les grandes villes, mais je pense qu’il est bien aussi de voir à quoi Montréal ressemble. J’ai séjourné chez l’habitant via Bedycasa dans le quartier Rosemont, j’ai été super bien accueilli et j’ai pu beaucoup discuté sur la vie à Montréal et au Québec en général. Pour profiter un maximum de la ville je me suis procuré un ticket de métro journalier à 9 CAD, cela m’a permis de ne pas me prendre la tête avec le stationnement et ainsi aller d’un endroit à un autre plus rapidement. Sans m’étendre sur le sujet je ne me suis pas toujours senti en sécurité dans certains coins de la ville, comme toute métropole c’est normal mais du coup ça était la désillusion pendant quelques heures. Néanmoins c’est une belle ville et ça s’est plutôt bien passé, donc ça ne gâche en rien mes impressions sur le Québec et j’espère y retourner très vite.

 

Voilà au final j’ai donc aimé surtout Québec et la région de l’Estrie, Montréal avec quelques années en moins pourquoi pas mais c’est bien trop urbain pour moi, Québec aussi me direz-vous mais je trouve la ville plus paisible, à chacun sa préférence! J’espère avoir été assez authentique dans la retranscription car ce n’est pas évident d’écrire ce qu’on a vécu, si vous avez le projet de vivre au Québec (ou ailleurs) allez-y, car moi ça m’a bien emballé et vivement que j’y retourne en famille :thumbsup:

 

 

 

———

De Venusta

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

———

De dentan

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

———

De trefle

D’accord avec vous mais alors pourquoi retrouve t-on cette poutine partout dans la province, c’est ça qui fait penser que c’est le plat national !  Il aurait fallu que chaque région du Qc développe et propose une spécialité.  Au lieu de cela ils ont tous repris la poutine et la déclinent à toutes les sauces !

———

De lapuce

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

 

 

Parce que 80% des Québécois mangent de la poutine ce qui fait vivre les restaurants, les cabanes à patates frites, les McDo etc (Frites, plat principal au Québec)…Ensuite ils prennent tous des pilules anti-cholestérol mais ils continuent quand même à manger de la poutine parce qu’ils aiment vraiment ça!

 

Alors au Québec, on ressemble de plus en plus aux Américains avec nos grosses bedaines au lieu d’avoir une bonne alimentation et de faire de l’exercice, belle génération à venir!

 

 

PS: Rarement et à l’occasion comme tout bon Québécois qui se respecte, je bouffe une poutine 2 à 3 fois par année, voilà! 

———

De caroline77

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

Sans dire que la cuisine québécoise, c’est ça (qui a été faire un sondage auprès des ménagères québécoises ?), on n’entend pas non plus parler d’autres plats typiques de la gastronomie québécoise ici. C’est bien beau de détester, mais si vous ne prenez jamais la peine de citer d’autres plats typiques, on fait comment pour les connaître ?

———

De Venusta

 

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

Sans dire que la cuisine québécoise, c’est ça (qui a été faire un sondage auprès des ménagères québécoises ?), on n’entend pas non plus parler d’autres plats typiques de la gastronomie québécoise ici. C’est bien beau de détester, mais si vous ne prenez jamais la peine de citer d’autres plats typiques, on fait comment pour les connaître ?

D’ou le “etc” à la fin de ma phrase… le but n’était pas de citer simplement la poutine mais la cuisine québécoise en générale … la poutine n’était qu’un exemple parmi tant d’autre.. du coup je regrette de ne pas avoir écrit pâté chinois lol…. en même temps c’est rare qu’on nous serve du pâté chinois dans les restos vous trouvez pas ?

———

De Tigorux

Salut à tous,

 

je vais essayer de vous faire part de mes impressions après un court voyage de prospection de 8 jours,

je ne pouvais pas plus dans un premier temps mais c’est déjà ça à prendre,

en effet mon séjour s’est articulé de la façon suivante :

  • arrivée à Québec pour 3 nuits
  • départ de Québec pour Sherbrooke où je me rends à un salon de l’emploi
  • départ de Sherbrooke pour Magog
  • et enfin départ de Magog pour Montréal pour 2 nuits et retour de Montréal

Dès que je suis arrivé à Québec c’est drôle mais c’est comme si j’avais l’habitude d’y être, pourtant j’étais seul,

c’est la première fois que je roulais au Québec (avec une boîte auto, au passage on s’y fait très vite!) etc,

je me suis donc senti tout de suite à l’aise, à mon arrivée tempête de ciel bleu et peinture blanche, ce sont les mots du pilote, mais dès le lendemain j’étais dans le bain avec une tempête de neige, la “tempête des Irlandais”, certes ce n’est peut-être pas aussi impressionnant que l’hiver en question mais pour une première fois c’est très bien, donc direction les magasins pour me trouver une paire de chausssures imperméables, c’était prévu et j’ai bien fait car étant donné que c’est la fin de saison j’ai eu une bonne paire à moitié prix, bref me voilà en condition pour arpenter les rues de Québec!

 

J’ai passé le plus clair de mon temps à marcher, je n’avais rien prévu de spécial mis à part le salon de l’emploi et quelques adresses repérées avant mon départ, car je voulais surtout m’inprégner de l’atmosphère du quotidien québécois, je ne regrette pas et ce fut même très agréable de partir à l’aventure, en plus je me suis musclé les cuisses 😎 

Une après-midi je me suis lancé sous les averses de neige à faire le tour de l’île d’Orléans, même si tout était fermé ou presque au vu de la saison, c’est un superbe endroit qui doit être totalement différent l’été c’est sûr, à refaire!

 

Au moment de faire ma valise pour la seconde étape j’avais vraiment les boules de quitter Québec, un peu le sentiment comme si on quittait une première rencontre mais qu’au fond de soi-même on savait qu’on allait la revoir!

 

Me voilà donc en route pour Sherbrooke, je n’ai pas trop visité la ville car mon but était de me rendre au salon vendredi et samedi, mais ça a l’air plutôt sympa, entre la ville et les grands espaces, je pense qu’il y a des opportunités de travail dans l’Estrie et il est fort possible que ce soit notre choix au début si on se décide à partir, il y a plusieurs hôpitaux pour ma fiancée et me concernant il y a des possibilités dans différents domaines, le salon m’a un peu éclairé démarches à poursuivre…

 

Durant mon passage à Sherbrooke j’ai passé une nuit dans un motel à Lennoxville, on y parle beaucoup plus en anglais, mais les gens parlent et comprennent tout de même le français, le lendemain je refais ma valise pour Magog,

c’est plus une ville touristique donc il ne faut peut-être pas que je m’y fie pour notre future immigration mais c’est vraiment magnifique et là je me suis fait plaisir dans un B&B “le manoir de la rue Merry”, je donne l’adresse car ça vaut le détour mais j’y ai consacré une bonne partie de mon budget, malgré tout ce n’est pas encore trop cher par rapport à la prestation, enfin j’ai passé également un très bon moment à Magog!

 

Dernier point d’arrêt Montréal! Je précise à l’avance que moi et ma fiancée ne sommes pas très attirés par les grandes villes, mais je pense qu’il est bien aussi de voir à quoi Montréal ressemble. J’ai séjourné chez l’habitant via Bedycasa dans le quartier Rosemont, j’ai été super bien accueilli et j’ai pu beaucoup discuté sur la vie à Montréal et au Québec en général. Pour profiter un maximum de la ville je me suis procuré un ticket de métro journalier à 9 CAD, cela m’a permis de ne pas me prendre la tête avec le stationnement et ainsi aller d’un endroit à un autre plus rapidement. Sans m’étendre sur le sujet je ne me suis pas toujours senti en sécurité dans certains coins de la ville, comme toute métropole c’est normal mais du coup ça était la désillusion pendant quelques heures. Néanmoins c’est une belle ville et ça s’est plutôt bien passé, donc ça ne gâche en rien mes impressions sur le Québec et j’espère y retourner très vite.

 

Voilà au final j’ai donc aimé surtout Québec et la région de l’Estrie, Montréal avec quelques années en moins pourquoi pas mais c’est bien trop urbain pour moi, Québec aussi me direz-vous mais je trouve la ville plus paisible, à chacun sa préférence! J’espère avoir été assez authentique dans la retranscription car ce n’est pas évident d’écrire ce qu’on a vécu, si vous avez le projet de vivre au Québec (ou ailleurs) allez-y, car moi ça m’a bien emballé et vivement que j’y retourne en famille :thumbsup:

Dans quel coin de Montréal tu as trouvé que c’était dangereux s’il te plait ? je vais bientôt y vivre donc je ne voudrais pas me tromper

———

De lapuce

Laissons la poutine de coté…et revenons au récit principal de Nicodème,qui est très intéressant.

———

De Nicodème

Pour répondre à Venusta oui j’ai goûté la poutine car c’est vrai qu’on en trouve à toutes les sauces et que durant mon séjour je me rendais souvent au resto, je dirai que j’ai plus goûté les bières régionales étant amateur, au passage celles de l’île d’Orléans ne sont pas mal du tout avec de jolies bouteilles! Donc ne vous inquiétez pas le Québec ne se résume pas à la poutine, lors de mon prochain séjour j’aurai peut-être l’occasion de découvrir des spécialités, car là je n’ai pas trop cherché même si j’aurais bien aimé disons que ce n’était pas le but dans un premier temps!

 

Sinon Tigorux ne t’en fais pas, je n’ai pas qualifié certains coins de “dangereux”, mais disons que j’étais moins à l’aise qu’ailleurs, après j’étais seul dans une grande ville où je ne connais personne, donc je n’ai pas eu le temps de prendre mes repères, me concernant je logeais dans le quartier Rosemont non loin du métro Saint Michel, ceux qui connaissent bien l’endroit te diront peut-être qu’il n’y a aucun souci à se faire, que c’est juste une impression?

 

Dans ce cas je laisse la parole à ceux-là :8):

———

De Cherrybee

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

 

Il faut reconnaitre que faire la cuisine, qu’elle soit étrangère ou québécoise, ça prend du temps … Alors quand on n’a plus le temps….  Et pourtant, des spécialités québécoises, il y en a. Et des bonnes:

 

La tourtière du lac aux 4 viandes, les côtes levées, le jambon glacé à l’érable, le gratin à l’effilochée de porc fumé (mon invention), les fèves au lard, le pouding chômeur, les grands-pères à l’érable, la tarte au sucre …

———

De trefle

Et quoi d’autre encore Cherrybee ?

Je pensais que les côtes levées c’était des USA et pas québécois ?

Il serait intéressant de faire un inventaire car à part la poutine et le pâté chinois et la tourtière qui y a t-il d’autre ?  On oublie les desserts juste les plats.

Crdl :bye:

———

De claire682

Heureusement,il y a le national geographic

http://travel.nationalgeographic.com/travel/top-10/foods-to-eat-in-quebec/

———

De Maoria

Hummm les bières de la micro-brasserie de l’Île d’orléans, on les a beaucoup aimé !

———

De Muriel89

Et quoi d’autre encore Cherrybee ?

Je pensais que les côtes levées c’était des USA et pas québécois ?

Il serait intéressant de faire un inventaire car à part la poutine et le pâté chinois et la tourtière qui y a t-il d’autre ?  On oublie les desserts juste les plats.

Crdl :bye:

Le cipaye (ça s’écrit comme ça ?). C’est-tu une recette québécoise ?

———

De trefle

Orthographe  :  cipaille

 

définition :  Cuisine roborative paysanne de la région du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie, le nom « cipaille » semble être une déformation de « six-pâtes », ou peut-être selon Jehane Benoît de « sea-pie ». À l’origine, en effet, on met une couche de pâte sur laquelle est étendue une couche de viande dite « sauvage » de venaison à l’origine, des patates en cubes et ainsi de suite jusqu’à la sixième couche de pâte, le tout assaisonné à volonté pour une cuisson lente au four. Le résultat est un plat dont la structure de base se retrouve dans beaucoup de cultures, de l’Oural au Cap Nord.

Le cipaille en Gaspésie est pratiquement ce que la tourtière est au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Cependant, il ne faut pas confondre les deux, la tourtière du Lac-Saint-Jean ne compte pas six pâtes et était faite à l’origine de tourte (oiseau disparu). Le cipaille, lui, est fait à l’origine de chevreuil, d’orignal, de lièvre et de perdrix. Aujourd’hui, il est plus souvent fait de porc, de bœuf et de veau coupés en cubes. La réussite du plat dépend de l’assaisonnement et aussi du jus de la cuisson lente.

 

Wikipédia

———

De Muriel89

Merci pour ces précisions. C’est exactement ça. Une cuisson au four à feu très doux pendant 6 ou 7 heures. Succulent.

———

De Venusta

 

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

 

Il faut reconnaitre que faire la cuisine, qu’elle soit étrangère ou québécoise, ça prend du temps … Alors quand on n’a plus le temps….  Et pourtant, des spécialités québécoises, il y en a. Et des bonnes:

 

La tourtière du lac aux 4 viandes, les côtes levées, le jambon glacé à l’érable, le gratin à l’effilochée de porc fumé (mon invention), les fèves au lard, le pouding chômeur, les grands-pères à l’érable, la tarte au sucre …

Oui mais comme j’ai dis “cabane à sucre” ça englobe pas mal de trucs que vous venez d’énumérer… et comme je ne voulais pas m’attarder… bref voilà, voilà !  Et le le “gratin à l’effilochée de porc fumé” est votre invention et non une spécialité québécoise je ne pouvais le nommer:-)

———

De Automne

 

Contente pour vous que vous ayez apprécié ! :thumbsup:      C’est clair qu’en été ça offre encore un tout autre paysage.  Avez-vous testé la cabane à sucre , la poutine etc ?

Je suis Québécois et je ne comprends pas cette fixation sur la poutine. J’en ai mangé 2 fois et je déteste et dire que la cuisine québécoise est cela pour certain me tue :blink2:

 

Il faut reconnaitre que faire la cuisine, qu’elle soit étrangère ou québécoise, ça prend du temps … Alors quand on n’a plus le temps….  Et pourtant, des spécialités québécoises, il y en a. Et des bonnes:

 

La tourtière du lac aux 4 viandes, les côtes levées, le jambon glacé à l’érable, le gratin à l’effilochée de porc fumé (mon invention), les fèves au lard, le pouding chômeur, les grands-pères à l’érable, la tarte au sucre …

quand on a pas le temps, on peut faire des recettes simple en 15-20 minutes et c’est très bon aussi :thumbsup:

même si on travaille et qu’on arrive le soir, c’est faisable.  en semaine, il faut juste faire des plats simple et rapide. la fin de semaine, des plats plus élaboré. en faire plus et congeler. comme ça, la semaine, on peut sortir du congélateur des plats qu’on a fait nous même et pas manger les trucs dégueux des épiceries.

 

pour moi, y’a pas d’excuses pour manger que des plats déjà tout prêt ou du restaurent parce qu’on a pas le temps de faire la cuisine. en 20 minutes, tu peux avoir un bon plat de pâtes, sauce moutarde de dijon avec crème et lanière de poulet. :biggrin2:

———

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Premières impressions

Premières impressions

Ecrit par: Lizzie 14-09 à 14:09

Salut tout le monde,

Eh bien voilà, je vais enfin pouvoir donner mes premières impressions… quel bonheur de pouvoir se connecter de la maison. Bon, je suis à 4 pattes par terre car pas de bureau alors scusez pour les fautes.

1ère impression: c’est génial. Euh, je ne sais pas quoi dire d’autre, je me sens tellement bien ici que ca m’impressionne moi-même.

J’ai donc commencé les démarches administratives (seul point un peu négatif car ca me gonfle où que je sois et ca n’a rien à voir avec le Qc). J’ai donc fait le NAS et la carte soleil (où il va falloir que je retourne car n’ayant pas de bail, il faut que ma coloc fasse une attestation sur l’honneur devant un agent assermenté).

Je viens d’ouvrir un compte à la BNC ce matin et j’ai discuté pendant environ une heure avec l’agent qui est lui-même immigré tunisien depuis 6 ans. Bon, j’ai quand même pas oublié de lui demander ma carte interact avec tout ca.

J’ai acheté un matelas dans une boutique près de chez moi (merci Toursette de m’y avoir emmené) et j’ai été livrée 1 à 2h plus tard, efficace non? Pour le reste du lit, on verra plus tard… ah si, il faut maintenant un drap, ah ah ah.

Je me suis aussi promenée dans la rue Ste Catherine pendant… 3h tellement elle est longue. Et on va recommencer cet après-midi car j’ai plein de choses à acheter.

Je me suis super bien calée sur les heures québécoises et je n’ai quasiment pas souffert du décalage horaire, merci à tous ceux qui étaient chez Toursette vendredi soir de m’avoir tenue éveillée.

Voilà, c’est que du bonheur pour le moment d’être icitte, il fait un temps magnifique et ca valait vraiment la peine d’attendre si longtemps cette arrivée, de la rêver, de l’espérer, de l’imaginer. Mais bon, soyons aussi réalistes, c’est la lune de miel en ce moment. Mais c’est comme je l’imaginais.

Les choses qui m’ont “choquées” ou plutôt hallucinées:
– les parcmètres, c’est incroyable
– les conditions météo dans la station McGill
– la gentillesse des gens (on m’avait prévenu mais bon, ca hallucine toujours)
et puis il y en a plein d’autres auxquelles je ne pense pas en ce moment et sur lesquelles je reviendrai plus tard

Voilà, à bientôt pour de nouvelles nouvelles

———————————-

Ecrit par: Zogu 14-09 à 14:12

Wow, Lizzie! T’as l’air super heureuse… en fait, je ne t’ai jamais vue (lue?) aussi joyeuse et positive.

Continue à explorer la ville! Il y a encore de belles rues à arpenter, comme Saint-Denis, Mont-Royal, Rachel, Prince-Arthur ou Duluth.

J’espère que ta bonne humeur va demeurer pour longtemps… et en bonus, tu pourras admirer les splendeurs de l’automne.

———————————-

Ecrit par: Lizzie 14-09 à 19:36

je suis allée me promener cet après-midi avec ma coloc, nous sommes allée du côté du plateau après avoir magasiné toujours rue Ste Catherine. Etant donné que je veux faire profiter tout le monde de la nouvelle vie, j’ai acheté des jouets pour mon chat . Du coup, avec ce style de vie, les soirs je suis bien crevée, j’ai du mal à tenir mais c’est tellement agréable.

A demain pour de nouvelles aventures de la touriste Lizzie

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada