Premier job à Halifax - Immigrer.com
samedi , 18 mai 2024
Accueil FAQ Premier job à Halifax
FAQRégions du Canada

Premier job à Halifax

0
0
(0)

Premier job à Halifax

Ecrit par: parati 16-06 à 16:24

Bonjour tout le monde,
Je suis arrivée à Halifax le 23 mai et après une semaine et trouvé une sous-location, j’ai commencé à chercher du travail. Je vais tous les jours ou presque au bureau de Job Junction (voici leur site web au cas où vous n’auriez pas lu un de mes précédents message www.jobjunction.ca) pour répondre à des annonces et bénéficier des conseils de rédaction du personnel super sympathique et dynamique.
J’ai aussi rencontré quelques francophones qui m’ont donné des pistes et même qu’une personne sans trop me connaître, ben un petit peu quand même, je me suis occupée de son chat durant ses vacances, m’a dit de la mettre comme référence personnelle si j’en avais besoin.
Sur le forum, on a souvent parlé des réseaux pour la recherche d’emploi et je viens pour la 1° fois d’en bénéficier grâce à une française qui m’a fait parvenir l’annonce qu’elle avait reçu du mari d’une de ces connaissances professionnelles. (avez-vous suivi?)
J’ai donc répondu à cette annonce et envoyé mon super CV de logisticienne internationale. Comme la personne était un peu dans l’urgence, je la rappelle le lendemain, soit hier, et j’ai un rdv pour cette après-midi, duquel je viens de sortir plus que ravie. Je me suis sentie un peu lors de l’entretien car mon futur chef a été plus qu’impressionné par mon CV, car il est paraît-il rare de voir à Halifax un CV de logisticien international, il va falloir être à la hauteur, et heureusement je ne lui ai pas donné la lettre de recommandation de mon ancien manager en Argentine.
Mon travail en soit ce n’est pas la job aux grosses responsabilités auxquelles je suis habituée mais c’est dans mon secteur professionnel, la logistique international, je vais en effet travailler pour une des sociétés, qui appartient depuis 3 ans maintenant, à un grand groupe japonais de logistique, et qui opère un des terminaux du port d’Halifax et en plus elle est en expansion. Je vais retrouver mes chers containers qui commençaient vraiment à me manquer et l’ambiance professionnelle qui va avec.
Bon, ben me voilà occupée pour tous les week-end, eh oui, ce n’est que 2 jours semaines pour l’instant. Mais cela va mettre du beurre dans les épinards.
Il ne me reste plus qu’à trouver quelque chose à faire durant la semaine. Et là aussi j’y travaille. J’ai eu lundi un entretien et tests dans une agence de placement (Spherion) que je dois rappeler demain pour voir s’ils ont quelque chose pour moi et aujourd’hui j’ai eu un entretien téléphonique avec une personne d’Adecco suite à mon envoi d’un CV en réponse à une annonce et j’ai encore des tests à faire pour eux via internet.

Et l’anglais me direz vous dans tout cela, et bien ici on me considère comme bilingue et pas fonctionnelle comme à Montréal. Et au terminal portuaire, je vais travailler qu’en anglais, le fait de parler français n’était pas un élément clé pour le poste que je vais occuper.

Et le PVT, cela n’a pas posé de problèmes, j’ai dit que mon visa finissait mi septembre et que je devais rentrer à cette date là en France, mais que si il envisageait de me garder, il y avait la possibilité de faire une demande d’un autre visa, celui de stage professionnel. J’ai préféré qu’il le sache dès le départ. Bon on verra ce que le futur nous réserve, il ne faut pas faire de plan sur la queue d’une comète. En fait, ce qui importait le plus mon futur chef était mon NAS ici SIN, heureusement que j’ai ce célèbre numéro et mes coordonnées bancaires pour virer mon salaire.

——-

Bon côté boulot, cela avance un petit peu.
J’ai trouvé un 2° travail pour moins d’un mois. Je remplace la secrétaire de l’Alliance française d’Halifax. Pas de problème d’horaire, je peux même faire un mi-temps pour combiner avec mon 1° job.
Sinon côté boîtes, on a l’air d’être content de mes services, j’ai fait mon 2° week-end, et on m’a laissé toute seule comme une grande dimanche après-midi à expédier, décharger et ranger mes boîtes.
Et la cerise sur le gâteau pour le week-end est que mon part-time va sans doute se transformer en full-time (plus d’info sans doute début juillet, le chef est en vacances cette semaine), et donc cette semaine, je vais aller 3 jours au terminal de 15hs à 23hs, pour travailler avec la personne de ce shift. Elle doit aussi juger si je peux travailler toute seule pour le week-end de 3 jours, (les full-time ne sont pas de week-end et fériés) En allant durant la semaine cela me permet aussi de voir comment se passe une journée type car le week end personne n’appelle.

Bon les salaires, ce n’est pas le top mais je m’en moque, tant que je peux payer le loyer et manger, c’est le principal.

——-

Le week-end a été très long. J’ai travaillé en 3 jours environ 45 heures et en plus avec le brouillard, on n’a pas eu notre feu d’artifice pour le 1° juillet.
La 1° journée, toute seule au travail a été assez difficile car personne ne s’était rendu compte que nous avions un problème de réception avec les e-mails de CN pour actualiser par EDI la base de données. 3 jours sans actualisation. Et bien vendredi cela a explosé quand j’ai du effectuer le déchargement informatique de 2 trains. Je n’avais aucune information. Après quelques coups de fils, le problème a été résolu mais cela a bloqué pendant 2 heures et j’avais le personnel du terminal qui montait toutes les 10 minutes pour avoir leur papiers et finir leur travail.
Dimanche, j’ai eu la surprise et la joie d’avoir un nouveau compagnon de travail, un étudiant de l’université de Dalhousie en commerce-logistique, il est originaire du Nouveau-Brunswick, près de la frontière avec Nova Scotia. De famille anglophone, ses parents lui ont fait apprendre le français qu’il comprend très bien et manque un peu de pratique à l’oral mais il se débrouille très bien en fait.
Une fois qu’il sera formé et pourra travailler seul, nous allons nous arranger tous les deux pour faire au max durant le week end 24 heures et non 30 heures.
Avec un compagnon de travail, la journée passera plus vite, nous avons déjà pas mal papoté et j’ai pas mal appris de choses intéressantes surtour d’un point de vue marketing.
Durant la semaine je vais 2 fois par semaine au Terminal travailler avec la personne du tour de nuit (15-22h) et apprendre comment résoudre les petits imprévus et ainsi pouvoir être opérationnelle pour un éventuel full-time.

Parati

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

La ville la plus chère pour vivre au Canada n’est pas celle que vous croyez

0 (0) Les villes de Toronto et de Vancouver, longtemps reconnues pour...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com