Moral à plat - Immigrer.com
jeudi , 30 mai 2024
Déception, retour au paysFAQ

Moral à plat

0
0
(0)

Moral à plat

Ecrit par: pauline 29-10 à 19:53

bonjour,
a Montréal depuis 1 mois et demi, bien installée, avec des amis il m’arrive un truc bizarre : pour la première fois, mon pays me manque énormément, a tel point que parfois je ne pense qu’a rentrer!
Les différences d’ici se transforment pour moi en gros défauts et mon seuil de tolérance est vite franchit.
Ces moments la, quand je broie du noir, je compare le Québec avec mon pays.
Le plus etrange c’est que cette nostalgie arrive après presque 2 mois, alors que jusqu’ici, je ne voyais que du positif dans notre immigration et j’avais tendance a ne pas valoriser les petites difficultés de la vie quotidienne.
Qu’est ce qui m,arrive? Est-ce que quelqu’un a déja vécu la même chose? Parce que c’est pas facile a gérer tout ça! je crois que je fait une grosse déprime et ça ne me ressemble pas du tout.
merci pour vos témoignages.

—————————–

Ecrit par: nissart 29-10 à 20:52

Pauline, d’aprés ce que tu as deja ecrit ici tu as (tes enfants) traversé des difficultés d’adaptation, toutes ces choses s’accumulent et créent un gros ras le bol,j’ai eu un “mini” ras le bol moi aussi au bout de 2 mois, pas pour les memes raisons, moi c’etait a cause du boulot, bref, ce n’est pas de moi qu’il s’agit, mais il y a 2 solutions : soit ta situation s’ameliore (ex: tes enfants commence a avoir des copains, ton boulot te plait et te valorise, relation sociale de bonne qualité etc…) soit ca ne bouge pas et c’est un probléme….qui te fera rentrer au pays en fin de compte, car a mon avis si c’est pour etre malheureux (tous les membres de la famille) il vaut mieux envisager un retour, mais, parce qu’il y a un mais, essaye encore, souvent ca passe, et on trouve du positif, je te dis ca car moi c’est ce qui m’est arrivé, les choses se sont debloquées d’elle meme, sans forcer, les enfants se plaisent, ma femme encore plus, le boulot lui convient et moi je pense avoir trouvé ma voie en changeant completement d’orientation profesionnelle et en ayant trouvé qquechose qui me plait vraiment, en ce qui me concerne le declic a etait professionnel, mais pour toi cela peut etre autre chose.
Pour en revenir au sujet, laisse toi encore du temps, ce n’est pas s’enterrer que de s’accrocher, evidement si au bout d’un temps que tu juges raisonnable , les choses n’evoluent pas positivement , il faudra faire ce que tu jugera necessaire, mais encore une fois, essaye encore un peu.
Bon courage, tu n’es pas la seule a qui s’est arrivé, et il y a toujours une solution.

—————————–

Ecrit par: bencoudonc 29-10 à 21:01

C’est tout à fait normal, c’est une des phases de l’adaptation : vous êtes en plein choc culturel. Il y a des tas d’études très savantes à ce sujet, mais comme je ne suis pas une savante je me contente de vous suggérer ce petit lien qui explique un peu de quoi il s’agit… une petite recherche sur google vous en fournira plusieurs autres.

www.unesco.org/ccivs/New-SiteCCSVI/…

Comble de malheur, cette petite déprime vous arrive à un moment de l’année où il faut gris, froid et moche et où tout le monde tire une gueule longue comme ça… normal que tout vous horripile! Je ne vous connais pas donc je ne peux pas vous suggérer de remède idéal, mais c’est peut-être le moment de vous offrir une activité qui vous ferait vraiment plaisir ? Une journée dans un spa ? Un week-end à la campagne ou dans un hôtel chic ? Une belle exposition dans un musée? Un cours dans un domaine délicieusement inutile, mais qui vous amuse (bonne façon de vous faire de nouveaux amis) ?

—————————–

Ecrit par: caro67 29-10 à 23:33

Je comprend parfaitement ce que tu ressens… Je suis au Québec depuis 6 mois, certes en PVT, mais au départ c’était plutôt un tremplin pour poursuivre mes démarches de RP. Je ne peux pas dire que j’ai galéré puisque j’ai trouvé un emploi rapidement, pile dans le domaine que je voulais, avec mes colocs (puisque je ne suis pas partie seule) on avait notre logement avant notre départ. Financièrement, tout va bien, mieux qu’en France même, je suis entourée, je fais plein de choses et pourtant…. Je ne pense qu’à la France !!!! J’ai du mal à me comprendre, même si je n’ai aucun regret et que si c’était à refaire, je le referais mais il est hors de question pour moi de demander la résidence permanente !
Le conseil que je peux te donner, c’est de t’accrocher encore, ça ne fait pas si longtemps que tu es ici, quand tu auras prit tes repères ça ira mieux. Il faut prendre ça comme une expérience et si vraiment ça ne va pas, il n’y a pas de honte à se dire qu’on va rentrer en France !

—————————–

Ecrit par: ulysse 29-10 à 23:39

Ca me semble parfaitement humain et normal d’avoir la nostalgie de son pays.
Moi même je redoute l’instant ou ça va (immanquablement) m’arriver.
Je suis ici depuis 3 mois et pour minimum 3 ans.
Je viens de Provence, et quand je me tape 15 jours de nuages, sans voir le soleil plus qu’une journée, je commence à sentir le manque.
Je sais qu’une grosse proportion d’immigré de pays riches rentrent chez eux au bout de plusieurs années. Ceux des pays pauvres, on pas forcement le choix.
Je te souhaite du courage, je pense qu’il faut vivre l’aventure à fond, même dans les passages durs. De toute façon c’est tellement de sacrifice pour venir, il faut pas abandonner vite fait !
tu n’es pas seule, n’hesite surtout pas à venir exprimer ici, tes craintes, déprime et autre.

—————————–

Ecrit par: woody 30-10 à 4:51

Salut toi,

Je ne sais pas si mon experience peut t’aider mais je peux te dire que j’ai veçu la même chose ici en Allemagne.
Venant de Paris, une grande ville et vivante, je me santez pas très bien pendant 1 an à Berlin, c’est une très jolie ville mais …
Je peux te dire la seule personne qui peut t’aider c’est toi même. Essaies de revoir les raisons pour les quelles tu as immigré. Tes buts dans la vie et sur tt essaies de relativiser.
Ne te forces pas de tt accepter là bas, tu peux critiquer aussi si ça t’aide mais ne t’éloignes pas de tes objectifs.
Tu as bcp donné pour en arriver là, tiens bon, ton pays reste tj ton pays et tu peux tj y retourner mais ton nouveau pays est le Canada, respectes ton choix et essaies de t’ouvrir encore plus.
Tu vas voir ton pays va tj te manquer, c’est normal mais ce n’est pas une Raison pour tt abandonner et retourner chez toi sauf si tu ne supportes absolument pas ce nouveau pays!!
Tout va s’arranger faits moi confiance!

—————————–

Ecrit par: parati 30-10 à 5:36

C’est tout à fait normal. Quand tu immigres tu as une phase d’euphorie et ensuite vient la phase où tu vois tout en noir (pour diverses raisons) et ensuite c’est soit la décision du route ou on réussit à vaincre cette “dépression” et on reste dans son nouveau pays.
Je ne sais pas si tu fréquentes des personnes de ta communauté. Si ce n’est pas le cas, essaie de te rapprocher d’eux. Bien souvent cela peut aider.
Il faut aussi que tu prennes tes repères dans ce nouveau monde.
Je suis française, la nourriture est très importante pour moi, une fois que j’ai vu que je pouvais manger correctement (merci les marchés de Montréal), cela m’a rassuré. Mais je n’ai pas que mon côté français, mon vécu argentin (8 ans) m’a donné une double culture et je me sens plus à l’aise avec les hispanophones donc chaque fois que je le pouvais, je me rapprochais soit de la communauté argentine pour partager ce que nous avons en commun, soit des autres communautés hispanophones pour parler espagnol. A Montréal, je pouvais faire mes courses en espagnol et retrouver certains produits de la cuisine sud-américaine.
Pour des raisons professionnelles, j’ai du rester au Canada, et j’ai la chance de travailler avec 2 sudaméricains, donc je parle l’espagnol tout les jours. J’ai aussi rencontré à Halifax d’autres sudaméricains et nous sommes en contact.

Il se peut aussi que la vie à Montréal, ne convienne ni à toi ni à ta famille. Avez-vous pensé à aller voir dans une autre ville? Je sais qu’avec une famille ce n’est pas facile de se réinstaller et que tout le monde soit bien.

—————————–

Ecrit par: Ralf Dorper 30-10 à 7:55

Olá Pauline!
Ton installation a été un exemple de réussite pour les futurs immigrants. Je ne suis pas encore au Québec, donc je ne peux pas parler de mon propre expérience. Mais cette nostalgie semble être tout à fait normal. Boa sorte.

—————————–

Ecrit par: boreon 1-11 à 11:05

pas le moral normal sa arrive au debut un petit turc
tu va sur internet et tu recherche des photos de chez toi de ta region sa fait du bien,moi mes montagnes du sud de la france me manque de temps en temps alors je vais les voir sur le net ,ca peu etre une solution sympa

—————————–

Ecrit par: nissart 1-11 à 13:56

Sur google earth je vais carrement voir chez mes parents et mon ancienne maison (Valbonne et Levens), mais ca me fait pas vraiment du bien , j’y vais moins, mais ca depend des gens, il y en a pour qui c’est bien.

—————————–

Ecrit par: AugustClo 1-11 à 14:16

pendant mon année CREPUQ, les coups de blues revenaient generalement a intervalles reguliers de 2 mois, et pendant mon stage le plus dur a ete la periode ou mes parents ont demenages car tout le monde etait reuni autour de ce demenagement… sauf moi!!! j’ai toujours pas vu la maison, j’avais l’impressionde manquer quelque chose que j’aurais voulu vivre…

C’est bete, mais mon meilleur remede a ce moment la, c’est soit de deambuler dans montreal sans but, soit de manger du poulet roti avec des frites (souvenir d’enfance ou ce repas etait le repas du dimanche midi ). Aujourd’hui mon meilleur allier contre les coups de blues c’est mon chum: depuis que je vis avec lui je me sens bien et je sens que ma vie est ici. C’est sur que parfois j’aimerais vivre des choses avec ma famille, mais aujourd’hui je sais qu’un jour j’aurai ma famille ici, certes pas mes parents ni mes freres et soeurs… mais ma famille a moi: chum, enfants… c’est ici que mon reve se realise… Le Canada j’en ai rever tellement longtemps, avoir ma propre famille aussi! Aujourd’hui quand je me rend compte que je realise mon reve de m’installer au Canada avec un chum Canadien qui est tout ce qu’il y a de plus extra, je t’assure que je ne m’accorde pas le droit de regretter car je sais que je n’aurais pas ete aussi heureuse en France (la je dois y rentrer attendre ma RP et c’est ca qui me deprime!!!). Je garde contact avec ma famille, et amis mais aujourd’hui ma vie est ici et les coups de blues disparaissent…

Allez, tu as vecu quelque chose de dure en attendant ta RP, aujourd’hui tu en es a l’etape suivante: l’integration. C’est une etape au moins aussi difficile que l’attente mais elle en vaut la peine car une fois que tu auras trouver tes reperes ici, que tu auras reposer les bases de ta famille, etc… tu te sentiras enfin chez toi… C’est une fois de plus une question de patience, mais aussi une question d’aller de l’avant, de se rememorer pourquoi tu es RP, pourquoi tu as voulu venir ici…. prendre le vert le temps d’un week-end peut aussi t’aider a retrouver ca et a te ressourcer…

—————————–

Ecrit par: Natauquebec 1-11 à 15:14

faut s’acrocher, c’est normal, cela fait partie du chox culturel, une fois passé cela ira mieux
Alors accroche toi bien, c,est pas la meilleure période car le froid s’en vient et cela risque de jouer sur ton moral. Profite, sort, découvre ce nouveau pays, cela va t’aider, rencontre du monde

—————————–

Ecrit par: Bruno2000 1-11 à 21:25

Voila moi je viens de passer le cap des 5 ans au Québec. J’ai même obtenu la citoyenneté canadienne et je suis propriétaire d’une maison mais il y a des choses à laquelle on ne pourra jamais s’habituer. Je préfère ne pas trop m’étendre sur les cotés négatifs du Québec mais plus ca va plus je pense à la france. La maison est en vente et je n’ai qu’une idée en tête en ce moment. ‘Crisser mon camps de ce fichu pays’ !!! Douce France, pays de mon enfance……

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Exode inattendu : pourquoi certains immigrants songent à quitter le Canada

4.8 (6) Pour certains immigrants, leurs rêves de s’installer définitivement au Canada...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3208) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com