Avions nous immigrer avec nos… - Immigrer.com
samedi , 25 mai 2024
Accueil Bilans Avions nous immigrer avec nos…
Bilans

Avions nous immigrer avec nos…

0
0
(0)

De Ing.Charlemagne Mfera

Avions nous immigrer avec nos enfants ?, le vecu, les emotions de nos enfants

Bonjour les amis,

J’aimerais partager avec vous quelques erreurs que nous parents (pour certains)accumulons auprès de nos enfants quand on s’installe au Québec/Canada.
Déjà, pour certains, on a pas demander la permission a nos enfants pour les faire immigrer avec nous, nous avons décides comme toujours de ce qui était mieux pour l’avenir de la famille et des enfants, tout en oubliant que les enfants une fois sur place sont aussi quelques part déracinés, ils n’ont pas leurs meilleurs amis, leurs écoles, leurs grand-parents,leurs tantes et tontons etc etc…..

Il va de soi qu’a notre arrivée, l’accent est souvent mis du cote des parents par la force des choses, il faut trouver un job ,il faut faire des démarches, il faut se refaire des repères etc etc…; en cette période l’enfant ou les enfants sont souvent abondonnes a eux mêmes sinon a l’école, c.a.d on ne prend pas le temps de comprendre les émotions de l’enfant ou les enfants, c’est vrai que les enfants sont les immigrants qui s’intègrent rapidement dans notre pays d’acceuille, avant cette intégration, ils passent leurs difficultés aussi, qui a nous de comprendre cela et prendre le temps de nous en occuper,par exemple, trouver un temps de loisirs ensemble,leurs parler des certaines difficultés actuelles liées a notre arrivée dans un nouveau pays, leurs parler de l’avenir qui serait mieux, etc etc…. et pourquoi pas leurs demander comment ils vivaient ces moments.

Au niveau de la famille, l’installation dans une nouvelle société entraîne souvent quelques incompréhensions a la maison entre les parents, Papa qui travaille pas encore et Madame qui lui demande plus ou vis vers-sa, bref des incompréhensions que l’enfant ou les enfants ressentent même si nous tentons a les cacher, d’où une nécessite de bâtir des bases de compréhension mutuelle.

Il faudra aussi souligner que la compréhension du fonctionnement de la famille au Canada diffère( souvent) de celle que nous avons toujours eu dans nos pays d’origine; ici :
-Madame a ses droits ( Madame est ramené au niveau de Monsieur dans l’égalité, il y a certains document que Madame peut traiter et Mr ne peut rien faire bien que c’est sa femme)
-L’enfant a aussi ses droits.( on tape pas les enfants, ils sont plus libre par exemple etc etc…)
D’ailleurs les allocations familiales sont versées au compte de Madame qui pour la plus part du temps a retrouve son nom de jeune fille dans ses documents, car la loi veut que Madame porte son nom de jeune fille,même si elle a portée dans votre pays, le nom de Monsieur.

Alors un enfant qui n’est pas compris ou aide a la maison dans la recherche des nouveaux repères rapporte tout ces émotions a l’école et c’est le professeur qui ressent tout cela auprès de l’enfant; déjà sur l’éducation ou l’école au Canada/Québec, il faut noter que la manière d’enseigner ou apprendre diffère aussi de celle que nous avons eu dans nos pays, retenez que nous avions été éduqués pour être actif dans nos sociétés d’origines,ici nous enfants seront éduqués pour être actif dans la société d’acceuille, d’ailleurs dans la majorité des cas, les enfants restent une porte d’entre des mentalités et culture Québécoise dans la famille ou les parents conservent encore des traditions etc etc…..

Grossomodo, n’oubliant pas les enfants en phase d’installation, c’est tout le monde qui subit le choc, les émotions etc etc… donc il est a nous de les aider a mieux s’intégrer bien que nous sommes parfois engloutis par nos problèmes de début.

Souvent on se demande si un enfant qui arrive en milieu d’année scolaire peut être scolariser,permettez moi de vous rassurer que les choses avec les classes d’acceuilles sont tellement organisées que les enfants commenceront déjà a parler un petit Français au 2-3 em mois,ne vous inquiétez pas, en 6 mois vous remarquerez des résultats fantastiques.

Pour ce qui est de mon expérience, je suis agréablement surpris de constater que ma fille parle maintenant en 2-3 mois de cours en classe d’acceuille un Français acceptable, un anglais compréhensif et un peu de chinois avec ses copines.
Courage a tout le monde.

Ing.Charlemagne Mfera

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Message du jour

Les Messages du Jour sont des bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants, partagés sur le forum de discussions de la communauté d'Immigrer.com. Nous tenons à souligner que les opinions exprimées dans ces témoignages sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles d'Immigrer.com. Chaque expérience étant unique et personnelle, il est important pour nous de partager ces témoignages afin de donner un aperçu des différentes perspectives et vécus. Toutefois, nous tenons à rappeler que ces témoignages ne sont pas des éléments factuels, mais plutôt des histoires personnelles.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Grosse déception du Québec

4.3 (57) Bonjour, je voulais juste échanger sur mon ressenti concernant mon...

Bilan 10 mois après au Québec

4.2 (17) Il y a 10 mois, mon conjoint et moi avons...

Est-ce que je regrette d’avoir déménagé au Canada? Certainement

3.9 (56) Tout d’abord, un peu d’histoire sur moi : Je suis un...

Tour du poteau : petit retour sur mon passage à Stanstead

5 (1) Bonjour, Demande : renouvellement des deux fiches visiteurs des enfants...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com