Connaissance de la société québecoise - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Connaissance de la société québecoise

Connaissance de la société québecoise

Connaissance de la société québecoise

Ecrit par: ciano971 4-11 à 17:58

Bonsoir à tous,

Pour raison professionnelle, je ne peux dans l’immédiat immigrer au Québec. Dans l’attente de ce départ, je veux profiter pour me familiariser avec la culture québecoise. Aussi, j’aimerais par le biais de la littérature connaître la société québecoise : son histoire, ses écrivains, ses expressions, etc.

Auriez-vous quelques ouvrages à me conseiller ?

—————————–

Ecrit par: OM53 4-11 à 18:54

Le magazine Au Québec est parfait. Tu verras ça couverture en première page d’immigrer.com
Sinon, il y a tellement d’ouvrage…
Zogu, on t’appelle !!!!

—————————–

Ecrit par: Petit-Lion 4-11 à 19:48

C’est pas une anthologie, ce sont juste mes lectures . . .

– Michel Tremblay, « Chroniques du Plateau Mont-Royal », dans les années 50 à 70, quand c’était encore un quartier ouvrier. C’est une série de cinq ou six romans, dont « Des nouvelles d’Édouard », très drôle, les aventures d’un Québécois à Paris ! Tremblay est l’écrivain-dramaturge numéro un au Québec. Il s’est surtout fait connaître avec « Les belles-soeurs », une pièce de théâtre en joual.

– Yves Beauchemin, « le Matou », une histoire de restaurants et de mafia à Montréal, sur le mode un peu surnaturel (et aussi « L’enfirouapé », « Les émois d’un marchand de café », et le dernier que j’ai pas encore lu). Beauchemin doit être l’écrivain numéro deux, le Matou a été vendu à un million et demi d’exemplaires, traduit en quinze langues et adapté pour la télévision. Visiter aussi la Binerie Mont-Royal

– Bernard Clavel, « Harricana » et les cinq ou six romans suivants, avec en toile de fond la colonisation héroïque de l’Abitibi au cours du vingtième siècle, des mines d’or aux grands barrages d’Hydro-Québec, le tout écrit dans un style époustouflant.

– Gabrielle Roy, « Bonheur d’occasion », une bluette sentimentale à la mode d’autrefois (1945), sur fond de conscription pendant la deuxième guerre mondiale.

On m’a dit aussi beaucoup de bien de Marie Laberge . . .

—————————–

Ecrit par: Zogu 4-11 à 20:23

Marie Laberge: bof! Y’en a qui aiment ça… tout comme y’en a qui aiment Christian Jardin et Daniel Pennac.

Personnellement j’aime beaucoup les romans de Réjean Ducharme, en particulier “L’avalée des avalés”. L’histoire d’une fille qui est élevée par un père juif et une mère catholique, et qui finit par être toute mêlée sur sa propre identité. C’est une métaphore du Québec moderne et de sa quête identitaire.

Aussi… “Le souffle de l’harmattan”, un roman ambitieux de Sylvain Trudel… son premier et dernier roman. L’amitié de Hugues (québécois) et de Hébéké (africain), deux enfants mésadaptés qui s’invente un monde imaginaire… qui se transformera en enfer. Le style de l’écriture rappelle beaucoup Romain Gary.

Récemment j’ai lu “Un petit pas pour l’homme”, de Stéphane Dompierre. Un roman rigolo et sans prétention, qui raconte la vie d’un québécois moyen, début trentaine, qui redevient célibataire.

Les trois “V” de Christian Mistral. Trilogie bordélique dans un Montréal sale et sentant la bière. On y découvre le narrateur (c’est vaguement auto-biographique), et sa propension à tout gâcher: amour, travail, amitié, vie en général. Les titres: “Vamp”, “Vautour”, “Valium”. Une vision assez juste d’une certaine sous-culture montréalaise des années 90.

Un autre petit bijou…
“Les voyageurs malgré eux”, roman de science-fiction d’Élizabeth Vonarburg. Peut-être la plus grande auteure de science-fiction au Québec. Ce roman, cette brique, raconte l’histoire d’une femme qui fait des rêves étranges. Elle habite dans l’enclave française de Quartier-Latin, dans Montréal, une ville anglophone. Elle rêve du pays des Sags, un royaume situé au-delà de Quebec City, où tout pourrait être possible. Cependant, la réalité s’effrite. Des maisons disparaissent. Elle ne connaît personne qui ait jamais quitté l’Amérique du Nord. Et si… tout cela n’était pas réel? La Police des rêves aux trousses, elle tente d’échapper aux barbelés de son ghetto… et de mettre le cap vers le nord magnétique.

—————————–

Ecrit par: phil64qc 4-11 à 22:01

Salut,

Pour continuer: “l’histoire du Qc” en 4 tomes, de Jacques Lacoursière ou les romans de Denis Monette.

—————————–

Ecrit par: Diego 4-11 à 22:51

Ciano : faire des recherches sur Jacques Lacoursière et Marcel Tessier, effectivement, deux historiens québécois très compétents.

Sinon pour les auteurs, je serais tenté de t’en citer quelques uns, mais vouloir immigrer dans un pays, c’est nécessairement être curieux et trouver les références requises très très rapidement par soi-même, cela va de soi, crois-moi !

Bonnes recherches !

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada