Diversité canadienne Pour moi, immigrer… - Immigrer.com
mercredi , 22 mai 2024
Accueil Blogs Diversité canadienne Pour moi, immigrer…
Blogs

Diversité canadienne Pour moi, immigrer…

0
0
(0)

Diversité canadienne

Pour moi, immigrer, décider de s’installer dans un nouveau pays, c’est comme se donner la chance de voir les gens avec un nouveau regard, comme lorsque l’on a vu pour la première fois la Terre depuis la lune..
Bien sûr qu’on savait depuis longtemps qu’elle était ronde cette Terre, mais la voir telle qu’elle est vraiment, comme ça, on ne pouvait pas se l’imaginer vraiment, sans prendre de la distance.
Immigrer, c’est voir les gens en utilisant la distance que nous offre la prise d’indépendance par rapport à son pays et à notre société d’origine… Car qui dit société, dit tout un ensemble d’idées reçues, d’habitudes et de convictions.
Lorsque l’on décide de s’installer dans un nouveau pays, on se donne alors la chance de pouvoir considérer les gens avec d’autres critères, d’être aux premières loges de différences auxquelles on n’avait jamais pensé.
Certains et certaines acceptent ses différentes avec plaisir, d’autres sans s’en rendre compte, par habitude de voyager ou par ouverture d’esprit innée, par la particularité de certains types d’esprits buvards …. Pour d’autres c’est plus difficile…
Certains savent intuitivement, d’autres doivent apprendre, toujours plus chaque jour, comment atteindre la véritable indépendance individuelle de l’esprit, et ne plus se laisser dicter une conduite façonnée par une culture particulière ou les enseignements de parents ou professeurs…. On apprend en vivant ailleurs à trouver toute idée ou façon de vivre possibles, voire acceptables, et à comprendre pourquoi nos idées et façons de vivre n’ont pas à être partagés et acceptées par tout le monde.
Bien sûr certaines habitudes restent, qu’on le veuille ou non, mais cette indépendance, cette ouverture, se ressent toujours, il me semble, comme une libération chez ceux et celles qui se laissent porter par leur curiosité.
Découvrir la diversité de l’espèce humaine, alors que nos pays et nos cultures s’empressent généralement de nous en imposer une, est une telle joie, une telle richesse ! C’est comme la découverte d’un trésor qu’on nous avait caché. Au Québec, redécouvrir une autre forme de français a été pour moi un immense cadeau, comme tout à coup avoir à nouveau à sentir l’envie d’apprendre cette langue que je pensais connaître suffisamment.

Ce que j’aime au Canada, c’est que ce si souvent décrié manque d’identité canadienne est peut-être sa chance d’être un vrai pays ouvert et tolérant finalement où les gens sont plus détendus. Aux États-Unis, la façon de vivre et de se comporter est tellement criée sur les toits du monde entier que c’est comme une mode à suivre. On finit par avoir du mal à s’imaginer un États-unien qui ne parlerait pas fort ! Au Canada, en revanche, parce que c’est flou de savoir ce que c’est qu’un Canadien, c’est comme si on pouvait y accepter et y admettre plein des façons de vivre différentes. Peut-être est-ce pour cela que je trouve les gens plus cool, bien dans leur peau et ne se sentant pas jugés, heureux et sans honte de venir d’où ils viennent, tout simplement parce qu’on ne leur impose peut-être pas grand-chose, à part des choses de base, implicitement, comme le respect, le sourire et le travail. Bien sûr qu’il y a du racisme, mais je ne le trouve pas menaçant comme ailleurs.

De plus, je suis de plus en plus convaincue que c’est un avantage sur de nombreux aspects que le Canada soit si près des États-Unis tout en en étant si éloigné. Les immigrants qui viennent au Canada en espérant aller aux États-Unis et qui finiront par y aller, ne sont certainement pas des gens qu’on aurait voulu y garder J. Alors que ceux qui resteront, le feront en l’ayant vraiment choisi, en connaissance de cause, pour des principes plus précieux que l’argent et la gloire par exemple, des principes qui font que le Canada se construit avec des gens d’une plus grande valeur à mes yeux. Les gens qui choisissent une vie plus cool, plutôt que l’argent sont forcément plus souhaitables comme compatriotes il me semble.
Gilles me disait être fier qu’ici les gens qui veulent venir viennent pour réaliser leurs rêves et non pas pour faire de l’argent. Je lui disais que ces gens-là ne contribuent souvent pas à la prospérité d’un pays…. et nous avons conclu en souriant sans rien dire que c’est très bien comme ça de toute façon.

Bref, le Canada m’a apporté deux trésors : vivre avec des gens détendus et qui viennent de partout. Ça faisait longtemps que j’attendais ça ! Ici y’a du sang de partout! (« DE partout » pas « partout »!!). Ce mélange incroyablement régénérant et stimulant ouvre les esprits, fait rêver et apprend tant de choses !
Lors d’une soirée jeu chez moi, où nous n’étions pourtant que 10, il y avait du sang portugais, tunisien, zaïrois, calédonien, français, tahitien, belge, indonésien, brésilien, japonais et québécois !! et tout ça en français et sans aucun problème de compréhension fondamentale….
Et la cerise sur le Sundae, c’est de découvrir que certains ne sont jamais passés par la case France. Ça je trouve que c’est l’ultime plaisir : parler avec quelqu’un dont l’accent et les propos peuvent nous laisser penser qu’il ou elle a eu un parcours de vie similaire au nôtre et découvrir que non, que les Terriens se ressemblent tous suffisamment pour se comprendre malgré ce dont on essaie de se convaincre pour justifier les frontières….

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FrenchPeg

Cette Française originaire du Mans est arrivée au Québec en bateau en 2001. Elle a participé activement aux blogs du forum au début des années 2000. Peggy a toujours continué de travailler en traduction au Québec. Elle a pris racine à Montréal et a fait un bilan en 2017 de son immigration dans la Belle Province. https://www.immigrer.com/equipe-chroniqueurs-frenchpeg/

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

3 choses que j’aurais aimé savoir sur l’emploi au Québec

0 (0) Dans deux ans, je vais avoir 20 ans d’expérience québécoise. En...

Ce que j’aurais aimé savoir sur l’hiver à Montréal ?

0 (0) Avant de venir au Québec, je me posais la question :...

D’immigrante à responsable de l’attraction de travailleurs internationaux

0 (0) En juin 2010, je quittais la France avec mon mari...

Mieux comprendre les taxes au Québec

0 (0) Introduction pratico- pratique : Pour des raisons de commodité, l’utilisation...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com