Choisir sa province Voici une... - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Choisir sa province Voici une…

Choisir sa province Voici une…

Choisir sa province

Voici une histoire-avertissement vécue par un Ami immigrant de la région de Grenoble.

Yves a déposé sa demande de visa de résidence permanente pour lui-même, sa femme et ses deux enfants en 2001. À l’époque, ils pensaient s’installer en Ontario et n’ont pas fait la demande auprès de la Délégation du Québec, mais uniquement auprès de l’Ambassade du Canada. En cours de procédure, ils changent d’avis et optent finalement pour le Québec ? mais comment faire pour le CSQ ? Ils avaient déjà reçu leur visa de résidence canadienne lorsqu’ils ont déposé leur dossier de demande de CSQ en octobre dernier. Yves avait même décroché un stage à Sherbrooke ? qu’il n’a pas pu effectuer parce que le CSQ se faisait un peu attendre, et pour cause : les prix avaient changé entre-temps, et le dossier leur a été retourné. Seulement, Yves avait déjà pris ses dispositions pour venir en reconnaissance fin novembre, et là, plus rien ne l’arrêtait ! Résultat des courses : quand je l’ai récupéré à Dorval, il n’avait plus de passeport ni de visa de résident permanent les deux ayant été confisqués purement et simplement par les Services de l’Immigration.

Pas de souci pour la location de sa voiture, mais gros souci pour ouvrir un compte en banque. Pas de souci pour louer une maison et acheter une voiture mais souci ÉNORME pour la faire enregistrer à la SAAQ ! Le compte à la banque a pu se régler parce qu’on est dans un village et que je commence à être connue, mais pour la voiture, il a dû attendre d’avoir son passeport ! Et sans son visa ni CSQ, pas de NAS donc pas de carte soleil, nada !

Il a décroché un rendez-vous avec la MRCI à Sherbrooke au bout de plus de deux semaines, ce qui lui a permis d’avoir son CSQ familial en poche (ouf !). Trois jours après, il a dû se rendre à Dorval pour récupérer son passeport et son visa. Entre Noël et Jour de l’An, il a déposé sa demande de NAS. Et le 30/12, il est reparti en France chercher sa chère petite famille pour laquelle tout est prêt, ou presque ? Reste à scolariser les enfants (10 et 13 ans) et trouver un boulot pour ce paysagiste/boulanger/éleveur-de-chévres/technicien-informatique-MAC ? mais tout ça, c’est pour après le 17 janvier !

À retenir : essayez d’obtenir le CSQ avant de venir au Québec, parce que sinon, si vous ne connaissez personne ici, c’est la GALÈRE ! Si vous ne savez pas où vous voulez aller, demandez le CSQ au cas où ? personne ne vous demandera rien si vous ne restez pas au Québec, mais l’inverse est équivalent à démarches multiples qui auraient pu être évitées.

Ce qui est rassurant c’est que tout a bien fonctionné pour Yves et sa famille, et j’en remercie les Services de l’Immigration et la MRCI de Sherbrooke !

Bonne semaine à vous tous !

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada