Quelle est, selon toi, la meilleure raison de visiter le Québec et d'y rester - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Quelle est, selon toi, la meilleure raison de visiter le Québec et d’y rester

Quelle est, selon toi, la meilleure raison de visiter le Québec et d’y rester

NOM : Romain Thibaud
PAYS D’ORIGINE : France

– Quel est le cliché le plus ridicule que tu as entendu sur le Québec avant d’arriver?

Les températures, l’hiver, ne permettraient pas de rester à l’extérieur. Comme si tu ne pouvais y faire aucune activité car il y ferait -40 pendant six mois. Ben voyons, j’ai déjà fait du camping hivernal. Comme on le dit si bien en Tourisme plein air à l’UQAC, « au Québec, y’a pas de mauvaises températures, juste des gens mal habillés ».


– Depuis que tu vis ici, quelle est la phrase ou l’expression québécoise que tu as le plus entendue?
Ça a pas d’bon sens !

– Es-tu plutôt poutine ou cassoulet?
Malgré la fréquence de consommation nettement supérieure de la poutine, je resterai toujours Cassoulet (+ complet)

– Comment as-tu réussi à t’habituer à vivre dans un souterrain 6 mois par année? (référence au fait qu’en Europe on pense que les Canadiens vivent sous terre en hiver)
Je ne m’y habitue pas. Si le chemin est plus court, je le prends, mais sinon le froid me prouve que je suis toujours vivant, un bienfait de l’hiver québécois (ça dépend pour qui) Sinon si je devais m’y habituer, je dirais que j’espère toujours y croiser des musiciens, ils me font oublier l’odeur de « renfermé réchauffé » qui traine dans les souterrains.

– Quel adjectif utiliserais-tu pour décrire un québécois? Une Québécoise?
Attrayant.

– Quel est le meilleur truc pour entrer en contact avec un Québécois ou une Québécoise?
Réponse clichée mais pour un Français moyen qui débarque, je lui dirai : « Ne cruise/drague pas, t’as déjà assez l’air d’un colon/beauf comme ça ». En clair, être soi-même comme les Québécois-e-s les plus chill : pas de secret.

– Quel est ton top 3 des villes du Québec?
Gaspé – Rimouski – Québec (on parle du Québec, donc d’un fleuve/estuaire/golfe) d’Est en Ouest.

– Quelle est ta rue préférée à Montréal et pourquoi?
Ste-Élisabeth car petite, sombre, colorée et dotée d’un bar. Aussi l’une de mes premières découvertes lors d’un court passage, il y a quelques années.

– Quelle est la plus grande différence culturelle que tu as remarquée ? Entre quoi et quoi?
La bouffe : selon l’accessibilité, le prix et la qualité. Le Québec n’est pas le pire pays, mais si tu dois comparer à la France, mon choc culturel était celui-ci. Mais bon, les fromages, la charcuterie de Charlevoix, les bières, etc. me redonnent confiance.

– Quelle est la chose la plus « bizarre » que tu as vue au Québec?
Une publicité sur le bord d’une route du Saguenay. Elle proposait à des maris/enfants, à la veille de la fête des mères, d’offrir une « faciale » à 50%. Ok

– Connais-tu une bonne blague sur les Québécois?
Pour vrai, comme ça non, mais sur les Ontariens, oui.
Un génie accorde un souhait à un Ontarien et un autre à un Québécois. Le premier demande au génie de construire un mur tout autour des frontières de sa province pour être tranquille. Le second demande au génie de remplir de merde ce nouveau trou. Lourd (publication à votre discrétion)

– Quelle est, selon toi, la meilleure raison de visiter le Québec et d’y rester?
La drôle de sensation que quelque chose n’est pas terminée, qu’il se passe encore de quoi, qu’une nouvelle génération est là, à attendre une étincelle. Sinon le plein-air, les étendues vides, les produits du terroir, etc. Bref, ce que tu peux entendre d’une agence de voyage : et c’est pas faux.

– As-tu déjà croisé un amérindien chevauchant un caribou dans les sous-terrains de Montréal?
Oui, après qu’on m’ait prescrit des psychotropes. PS : ne jamais aller dans des sous-terrains lorsqu’on vous prescrit des psychotropes.

– Portes-tu des chemises à carreaux et pourquoi?
Non, les hypsters ont pris le monopole du carreau, donc c’est rendu trendy et à la mode. Plate.

– Quel conseil aimerais-tu donner à quelqu’un qui va bientôt immigrer au Québec?
Keep it your real, en bon français. Et ça exclut les douches.

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada