10 astuces pour choisir le bon manteau d’hiver lorsqu’on vit au Québec

C’est à l’âge de 5 ans que je quitte mon Maroc natal pour m’installer à Montréal en 1964 avec toute ma famille. En tant que propriétaire d’un magasin de vêtements d’hiver et fille d’immigrés, je prends plaisir à partager mon expérience de l’hiver québécois avec les nouveaux arrivants. Après avoir passé 50 années au Québec, j’ai réussi à m’adapter et à apprécier ma terre d’accueil malgré le froid, les différences culturelles et l’éloignement de mon pays natal 
 
Ça y est, l’hiver arrive à grands pas et vous avez l’intention d’investir dans un manteau qui vous gardera au chaud et qui survivra aux hivers québécois. Le manteau d’hiver est indispensable pour quiconque vit au Québec. Voici donc un guide pratique en 10 points pour vous aider à faire un choix éclairé.

Magasiner dans un magasin de plein air
 
Si vous magasinez dans une boutique spécialisée dans le plein air, vous êtes sûrs d’y trouver des manteaux de qualité, adaptés à l’hiver québécois et de recevoir des conseils d’experts en matière d’isolation, d’imperméabilité et de coquille. On analysera vos besoins et on prendra le temps de vous dénicher le manteau qui répondra le mieux à vos besoins.

Le mode de vie
 
Plutôt urbain : Si vous vous rendez au travail en autobus, le temps passé à l’extérieur influencera le degré de chaleur recherché. Dans ce cas, choisissez un manteau relativement long pour vous protéger du vent. Si vous vous déplacez en auto, optez pour un manteau trois quarts dans lequel vous vous sentirez plus à l’aise en conduisant.
 
Plutôt plein air : si vous êtes plutôt sports d’hiver, un manteau à la fois chaud, léger et respirant est préférable.
 
La composition
 
Les manteaux en duvet: ils sont chers mais ce sont les plus chauds et les plus durables. Le duvet est l’isolant par excellence. En général, on recommande 80 % de duvet et 80 % de plumes. Par contre, une fois mouillé, le duvet isole moins bien et prend du temps à sécher. De plus, si vous souffrez d’allergies, le duvet pourrait ne pas vous convenir.
 
Les manteaux en fibres synthétiques : à la différence du duvet, elles sont plus performantes dans un environnement humide. En plus d’emprisonner l’air et d’absorber très peu d’eau, elles sèchent rapidement. Les manteaux en fibres synthétiques sont un peu plus abordables que ceux en duvet et sont hypoallergéniques. Ils sont également plus légers, donc plus confortables et parfaits pour l’activité physique. Le Primaloft, le Thermadux et le Isosoft sont des technologies d’isolants synthétiques qui offrent une meilleure protection dans des conditions de froid extrême. Si vous pratiquez des sports d’hiver, les manteaux en fibres synthétiques sont faits pour vous.
 
Le manteau multicouche : ce type de manteau de plus en plus populaire est composé de deux épaisseurs. La première est une couche intermédiaire qui est généralement composée de laine naturelle ou de laine polaire. Avec la couche intermédiaire uniquement, ce manteau peut être porté en automne comme au printemps. Quant à la deuxième épaisseur q’uon appelle la coquille, elle protège contre la pluie, la neige et le vent. Cette couche est habituellement  imperméable et laisse sortir l’humidité. Le multicouche est conseillé pour ceux et celles qui pratiquent des activités extérieures ou qui prennent les transports en commun. Avec le multicouche, vous ajoutez ou retirez une pièce du manteau au fur et à mesure que la température diminue ou augmente.
 
La coquille
 
La couche extérieure du manteau, que l’on appelle également la coquille, protège contre la neige, la pluie et le vent. Il en existe plusieurs :
Le nylon  et le polyester : ils protègent du vent, ils sont légers, respirants et abordables. Toutefois, ils sont moins résistants au froid.
Les laminés de téflon : ces laminés, comme le Dryloft, offrent une excellente protection contre les intempéries. Ce matériau est fortement conseillé lorsque le taux d’humidité est élevé.
Le Gore-Tex : cette membrane imper-respirante permet d’évacuer plus facilement la transpiration et empêche la pluie et la neige de s’infiltrer.
La laine polaire : les manteaux qui sont composés de laine polaire ont l’avantage de sécher rapidement et de conserver leur pouvoir isolant même mouillés.

La capuche
 
Un manteau avec une capuche est essentiel. On choisit une capuche amovible avec de la fourrure pour balayer la neige en cas de tempête et éviter d’agresser son visage comme le font les Inuits depuis la nuit des temps.

La fermeture
 
Les manteaux avec fermeture éclair ne laisseront pas passer le froid comparés aux manteaux avec des boutons. Préférez les fermetures YKK qui sont robustes, résistantes et conformes aux normes de qualité et de sécurité.

Le col
 
Un manteau avec un col haut protégera votre cou contre toutes intempéries. Un col recouvert de laine polaire brossée est idéal car cette matière est douce, confortable et garde au chaud.
 
Les manches
 
Les manteaux avec des manches resserrées, avec velcro ou avec une extension où l’on peut insérer le pouce sont recommandés car ils sont efficaces pour lutter contre le froid. Aussi, les manches d’un bon manteau devraient toujours dépasser le poignet pour protéger les mains.
 
Des grandes poches
 
Assurez-vous de choisir un manteau avec des poches assez larges en molleton de polaire pour garder vos mains bien au chaud et y mettre votre tuque, vos gants, votre cellulaire et tout le reste. Malheureusement, avec des petites poches vous augmentez vos chances de perdre vos gants et d’avoir froid aux mains; ce que vous ne souhaitez certainement pas.

Cote de température
 
Ne vous fiez jamais aux cotes de température qui sont indiquées sur les manteaux. Ces étiquettes servent à rassurer le consommateur pour l’inciter à acheter. La condition physique, la masse de gras, l’alimentation, l’activité physique ou encore les conditions climatiques sont des facteurs qui sont les seuls à influencer le niveau d’isolation d’un manteau. Fiez-vous plutôt à ça.
 
Et vous, avez-vous déjà trouvé votre manteau ? Quels sont vos critères pour trouver le « bon » manteau  d’hiver ?

Haut
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com
Advertisement Advertisement
>