Universités: Cours à distance en septembre et possible accès aux étudiants internationaux

Les principales universités du Québec ont annoncé ces derniers jours que la rentrée de septembre prochain se passera majoritairement en ligne. En 2019, autour de 30 000 étudiants étrangers ont étudié au Québec.

En premier lieu, c’est l’Université de Montréal qui a lancé le bal en annonçant vendredi dernier que sa session d’automne 2020 sera majoritairement en ligne, l’Université McGill (également à Montréal) a suivi, ainsi que l’Université Laval à Québec. 

L’université montréalaise de Concordia prévoit également aller de l’avant principalement pour des cours en ligne à la rentrée automnale. L’Université du Québec à Montréal (UQAM) est également en train de planifier l’organisation du trimestre d’automne prochain. 

Le gouvernement du Québec espère que les CEGEP et les Universités offrent des cours en ligne dès septembre prochain.

Une autre chose très préoccupante pour les Universités et les GEGEP du Québec est la présence des étudiants internationaux. À Québec, l’Université Laval accueille 7000 étudiants étrangers annuellement. Par exemple, près de 25 % des 6500 étudiants à l’Université du Québec à Chicoutimi proviennent de l’international. Au GEGEP de Saint-Félicien, la clientèle internationale est très importante. « On travaille avec le ministère de l’Éducation pour voir si on peut recevoir du financement pour les étudiants internationaux s’ils étudient à distance », affirme Stéphane Leclerc, directeur des études à ce CEGEP

Avec le confinement et les incertitudes avec la prochaine venue des étudiants internationaux, plusieurs GEGEP et universités du Québec pressent actuellement le ministère pour faire reconnaitre les étudiants internationaux même s’ils prenaient leurs cours à distance. 

À l’Université Laval de Québec, la baisse d’inscriptions et la baisse d’occupation dans les résidences représentent une source de préoccupations puisque les estimations de manque de revenus qui s’élèvent jusqu’à 100 millions de $. Une situation critique dans de nombreux institutions d’enseignement post-secondaire au Québec.

Déjà plusieurs universités québécoises offrent des cours à distance cet été. En effet, à l’Université Laval, 94 % des cours sont offerts pendant la saison estivale, comparativement à la même période en 2019.

Sachez également qu’une université toute en ligne existe depuis des années des formations à distance au Québec, il s’agit de l’Université TELUQ.

Source: Journal de Montréal, Le Quotidien

Vos recherches:

  • il n y aura pas de rentrée universitaire en septem
Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Universités: Cours à distance en septembre et possible accès aux étudiants internationaux

  1. Bonjour, Après avoir obtenu son CAQ, suite à sa demande d’inscription à l’université de Laval, mon fils a vu sa demande de permis d’étude rejetée au motif qu’il n’y aurait pas suffisamment de preuve q’il retournerait dans son pays après ses études. Quelle perspective lui ouvre cette opportunité de cours à distance?

    Sa demande d’inscription et son CAQ restent-ils valides pour une prochaine tentative dans le cadre de cette offre d’étude ?

  2. Bonjour je souhaite savoir si les frais de scolarité pour les étudiants internationaux vont baisser avec les cours à distance sachant que certains étudiants internationaux payent le prix fort ! Notamment les étudiants en provenance du Maghreb sachant que ces pays ont été impacte par la crise du covi19

  3. Le Canada est le pays de mon rêve. Je serai très heureux lorsque vous m’aurez accordé cette opportunité de de devenir canadien , d’y vivre pour le reste de ma vie.

  4. Je vous remercie. Le Canada est mon pays de rêve, j’aime bien aller étudier au Canada et venir travailler dans mon pays en tant le fruit canadien. Meding en Canada. Je serais vraiment content si vous m’accordez cette chance d’arriver en fin de réaliser mes rêves d’enfance. Merci une fois de plus.

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut