Un marché du travail plus difficile pour les immigrants - Immigrer.com
mardi , 25 juin 2024
Accueil Actualité Un marché du travail plus difficile pour les immigrants
Actualité

Un marché du travail plus difficile pour les immigrants

0
0
(0)

Selon une étude de deux chercheurs de l’Université de Montréal (CIRANO), Maude Boulet et Brahim Boudarbat, les récents immigrants québécois trouvent moins facilement de travail que ceux du début des années 80. En effet, l’étude intitulée « Immigration au Québec : Politique et intégration au marché du travail » a été effectuée à partir des différents recensements effectués entre 1981 et 2006. Les immigrants des derniers années sont plus éduqués et maîtrisent mieux le français que ceux arrivés plus tôt, mais ils ont plus de difficultés à se trouver un emploi qu’il y a 25 ans.

Selon les résultats de l’analyse, les nouveaux venus d’Afrique du Nord et d’Asie méridionale ont beaucoup plus de difficultés à se trouver un emploi que les immigrants en provenance des États-Unis ou d’Europe de l’Ouest. Les employeurs québécois semblent aussi préférer les personnes qui ont obtenu leur diplôme québécois plutôt qu’à l’étranger. Aussi, les personnes qui débarquent au Québec avant l’âge de 20 ans ont de meilleures chances que celles qui arrivent après l’âge de 30 ans.

L’étude rappelle que 60,4 % des immigrants qui immigrent au Québec parlent le français et que 51 % arrivent avec un diplôme postsecondaire. Les auteurs de l’étude croient que l’État doit aider davantage les nouveaux arrivants à s’intégrer.

Pour en savoir plus : http://www.cirano.qc.ca/pdf/publication/2010RP-05.pdf

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Fin du « tour du poteau » pour certains temporaires

5 (1) Le gouvernement canadien a annoncé que les ressortissants étrangers ne...

L’acteur canadien Donald Sutherland est mort

5 (23) L’acteur canadien Donald Sutherland, né à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est...

Montréal : Top 10 mondial et meilleure en Amérique du Nord pour les étudiants

0 (0) Montréal a été reconnue comme l’une des meilleures villes étudiantes...

Plus de 597 000 immigrants temporaires au Québec

5 (1) Le Québec connaît une augmentation notable du nombre d’immigrants temporaires,...

Accueil Pensée du jour Un marché du travail plus difficile pour les immigrants
Pensée du jour

Un marché du travail plus difficile pour les immigrants

0
0
(0)

Selon une étude de deux chercheurs de l’Université de Montréal (CIRANO) les récents immigrants québécois trouvent moins facilement de travail que ceux du début des années 80. En effet, l’étude intitulée « Immigration au Québec : Politique et intégration au marché du travail » a été effectuée à partir des différents recensements effectués entre 1981 et 2006. Les immigrants des derniers années sont plus éduqués et maîtrisent mieux le français que ceux arrivés plus tôt, mais ils ont plus de difficultés à se trouver un emploi qu’il y a 25 ans.

Selon les résultats de l’analyse, les nouveaux venus d’Afrique du Nord et d’Asie méridionale ont beaucoup plus de difficultés à se trouver un emploi que les immigrants en provenance des États-Unis ou d’Europe de l’Ouest.
Les employeurs québécois semblent aussi préférer les personnes qui ont obtenu leur diplôme québécois plutôt qu’à l’étranger.
Aussi, les personnes qui débarquent au Québec avant l’âge de 20 ans ont de meilleures chances que celles qui arrivent après l’âge de 30 ans.

L’étude rappelle que 60,4 % des immigrants qui immigrent au Québec parlent le français et que 51 % arrivent avec un diplôme postsecondaire. Les auteurs de l’étude croient que l’État doit aider davantage les nouveaux arrivants à s’intégrer.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Les fabuleuses Laurentides

0 (0) Dans notre tournée des régions québécoises, nous nous arrêtons aux...

Découvrir la belle région de la Gaspésie

0 (0) La belle région de la Gaspésie a de quoi séduire...

Le temps des retours

0 (0) Chaque année à la fin de l’hiver, c’est le boom...

Le temps des sucres

0 (0) Chaque année les mois de mars et d’avril correspondent à...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com