Toronto domine le classement des villes canadiennes les plus coûteuses selon Mercer - Immigrer.com
mardi , 18 juin 2024
Accueil Actualité Toronto domine le classement des villes canadiennes les plus coûteuses selon Mercer
ActualitéCoût de la vieRégions du Canada

Toronto domine le classement des villes canadiennes les plus coûteuses selon Mercer

0
0
(0)

Selon une enquête récente menée par la firme de conseil Mercer, Toronto est la ville la plus coûteuse du Canada pour la deuxième année consécutive. L’étude, qui examine le coût de la vie dans 227 villes sur cinq continents, place Toronto au 90e rang mondial.

La deuxième place est occupée par Vancouver, qui se classe au 116e rang dans le classement global. Les villes de Montréal et Ottawa ont des coûts de vie très proches, se classant respectivement aux 135e et 137e rangs. Enfin, Calgary, la cinquième et dernière ville canadienne présente dans le classement, se situe au 145e rang.

Les trois villes canadiennes les plus chères ont un peu reculées dans le palmarès par rapport à l’an dernier. En effet, selon le palmarès 2022, Toronto était à la 89e place mondiale, et Vancouver et Montréal en 108e et 125e positions.

Malgré ces chiffres, Mercer souligne dans son rapport que les villes canadiennes sont parmi les moins coûteuses en Amérique du Nord. En comparaison, les trois villes nord-américaines les plus coûteuses sont New York (6e), Los Angeles (11e) et San Francisco (14e).

Dans une perspective mondiale, la ville de Hong Kong se distingue comme étant la plus coûteuse, suivie par Singapour. Trois villes suisses, Zurich, Genève et Bâle, complètent le top cinq des villes les plus coûteuses du monde.

Le rapport Mercer indique que toutes les villes canadiennes ont légèrement reculé dans le classement par rapport à l’année précédente. Nicole Stewart, conseillère principale du domaine Carrière chez Mercer Canada, a déclaré dans un communiqué : « Malgré les pressions inflationnistes qui affectent la qualité de vie générale au pays, le Canada demeure une destination attrayante pour les travailleurs à distance ».

En effet, la flexibilité accrue offerte par le travail à distance a conduit de nombreux employés à revoir leurs priorités et à reconsidérer l’endroit où ils souhaitent travailler et vivre.

Voici les dix villes les plus chères au monde, selon l’étude de Mercer de 2023 :

RangVillePays
1Hong KongChine
2SingapourSingapour
3ZurichSuisse
4GenèveSuisse
5BâleSuisse
6New YorkÉtats-Unis
7BerneSuisse
8Tel AvivIsraël
9CopenhagueDanemark
10NassauBahamas
Source: Mercer

Chaque année, Mercer examine le coût de la vie dans les grandes villes du monde afin de fournir une référence aux organisations qui ont des affectations nationales et internationales.

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
Laurence Nadeau

Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Montréal plus chère mais abordable comparativement aux autres villes canadiennes

5 (1) Montréal, célèbre pour son charme européen et sa culture vibrante,...

Le Québec doit-il réduire l’immigration temporaire ?

5 (1) La crise du logement au Québec atteint des proportions alarmantes,...

Microcertification CPA au Nouveau-Brunswick pour les experts-comptables français

5 (1) Introduction Face à la demande croissante de professionnels qualifiés dans...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com