Repartir au Québec presque 4 ans après mon retour en France ! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Bilans > Repartir au Québec presque 4 ans après mon retour en France !

Repartir au Québec presque 4 ans après mon retour en France !

Certains ici m’ont connu en 2015 lors de mon premier projet.
En effet, je suis parti étudier à Matane en Gaspésie, en DEP Mécanique Auto.
Ce projet, je l’ai compris après coup, était un peu mal bâti.
Je suis parti dans une “petite” ville, qui ne collait pas avec mes attentes globalement bien qu’il y faisait bon vivre (pour les 2 mois où j’y suis resté bien évidemment).

Trois ans après être rentré, la vie a mené son court et suis actuellement fonctionnaire dans les forces de l’ordre en France.
Je compare maintenant avec du recul la différence qu’il existe entre ce que j’ai vécu et la vie active ici en France et toutes ses déconvenues.
Depuis que je suis affecté en Ile de France dans mon boulot, j’ai quitté ma famille qui réside dans le sud de la France.
Et c’est tout le paradoxe puisque j’étais parti du Québec pour l’éloignement (7h30 d’avion contre 10h de voiture ici..)
Je réalise plusieurs années après l’erreur que j’ai faite.

L’idée de repartir m’est revenue par ma faute puisque je montrais mes photos à un ami qui n’avait pas pu partir en même temps que moi en 2015 et j’ai été assez triste. Triste d’être parti de là on je me sent de vivre…

Alors, avec un ami de la même fonction, nous avons longuement discuté et sommes venus à la conclusion qu’il fallait se lancer, que l’on était bien trop jeunes pour avoir des regrets quant à ce genre d’expériences.
Mieux vaut avoir des remords que des regrets, je l’ai compris à mes dépends.
Un sage ami, qui se reconnaîtra, m’a dit: “Fear is dream’s thief.”

 

Revenons à nos moutons.
Actuellement je suis stagiaire de la fonction publique, pas encore fonctionnaire.
Je serais fonctionnaire à mi octobre. Je pourrais alors demander un congés sans solde de 3 ans, qui s’appelle dans ma fonction la “mise à disposition pour convenances personnelles”.
L’objectif étant de repartir étudier pendant 2 ans et passer la RP pour avoir la possibilité et le délais de démissionner pour rester si cela me tente réellement.
Et c’est là tout l’enjeu, je m’explique:
En cas de démission, après 1 an de service “post-école”, je devrais environ 11.000 euros à mon administration pour le remboursement des frais de scolarité.

Concernant l’objectif, j’aimerais (enfin?) faire un DEP mécanique automobile, et ce, pour deux raisons: mon engouement pour la mécanique et l’employabilité nationale au Canada (avec ou sans Red Seal).
Concernant les fonds: je vends ma voiture achetée à crédit qui me rapporte 19.000 euros.
Précisions: je paie toujours le crédit sur ce véhicule, mais sur deux ans je serais large, aucun problème.
Petite spécificité, je suis papa d’un adorable berger allemand, qui me suivra coute que coute.

Je fais cette précision car le projet et le suivant: j’aimerais faire mes études à Montréal dont j’ai déjà deux établissement dans le viseur. Donc il faudra trouver un logement où les toutous sont acceptés, quitte à habiter dans un studio ce n’est nullement un problème.

Mes principales questions sont les suivantes:

– Le fait que je n’ai pas terminé mon DEP la première fois avec le permis d’étude et le CAQ qui m’ont été accordé influera-t-il sur ma deuxième demande de permis d’étude quatre ans après ?
– Le délais de traitement des demandes de CAQ et PE sont ils toujours de 1 mois et demi environ ? Je demande ça car m’a demande de congés sans solde durera 4 mois en tout.

Je vais continuer ce récit pendant tout le long du processus et de mon arrivée!
Merci pour les courageux qui ont réussi à accrocher jusqu’à la fin, bises de Paris !

D’après le récit de PIlotefr sur le forum de discussions.

Message du jour
Les messages du jour sont les meilleurs messages du forum concernant les bilans et témoignages d'immigrants, nouveaux travailleurs et étudiants publiés récemment sur le forum de discussion de la communauté d'immigrer.com.
https://www.immigrer.com/categorie/message-du-jour/

Commentaires sur “Repartir au Québec presque 4 ans après mon retour en France !

  1. Salut,

    beau témoignage et je te recommande fortement de contacter Accès Études Québec !
    http://www.aeqc.ca

    Tu auras une prise en charge complète et toutes les réponses à tes questions!

    (J’ai également à peu près le même parcours niveau fonction publique)

    Pascal
    PS: sinon, écris moi en mp

  2. Salut, tu n’as pas besoin de démissionner … tu pourras renouveler ta demande de disponibilité 2 fois (ce qui est mon cas).

  3. Bonjour /Bonsoir
    Merci de ton partage d’expérience ^^

    Je me permet de te répondre quant à la durée des délais : CAQ c’est un bon mois (je viens de recevoir le mien) et PE le site estime à 2 semaines l’attente.

    Quand à tes remboursements école ne peux-tu pas te faire réformer ? Cela éviterait peut-être de rendre cette somme.

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada