Taux de criminalité toujours en baisse au Québec - Quelles sont les villes les plus sécuritaires ? - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Taux de criminalité toujours en baisse au Québec – Quelles sont les villes les plus sécuritaires ?

Taux de criminalité toujours en baisse au Québec – Quelles sont les villes les plus sécuritaires ?

La sécurité d’un pays est un facteur important à considérer avant de décider de s’y installer temporairement ou définitivement. Qui ne veut pas offrir un univers sécuritaire à sa famille, ses enfants ? Le Québec excelle en la matière mais regardons en détails ces statistiques.

Selon les derniers chiffres publiés par la Sécurité Publique du Québec, on constate que le taux de criminalité continue de chuter au Québec. Même si cette chute n’est plus autant marquée que dans les années précédentes, on atteint un taux historiquement très bas. Remarquez que les dernières statistiques datent de 2015.

Le taux de criminalité est une mesure standardisée utilisée principalement pour effectuer des comparaisons dans le temps ou entre des territoires. Il permet de mesurer le volume de la criminalité déclarée en exprimant le rapport entre le nombre d’infractions et la population du territoire visé (par exemple, une région), calculé par 100 000 habitants. Les données sur la population proviennent des estimations de Statistique Canada.

 

L’indice de gravité de la criminalité maintient sa tendance à la baisse

L’indice de gravité de la criminalité (IGC), mis en place en 2009 par Statistique Canada1 , comprend trois mesures différentes, soit une pour la criminalité globale, une pour les crimes violents et une pour les crimes sans violence

L’indice de gravité de la criminalité est une mesure complémentaire au taux de criminalité qui permet d’examiner les variations annuelles de la criminalité sous l’angle de la gravité des crimes déclarés. Par l’attribution d’un poids de gravité attribué à chaque type d’infraction, l’indice prend en compte tant le volume des crimes enregistrés que leur gravité (Wallace et autres, 2009). Les poids sont déterminés à partir du taux d’incarcération multiplié par la durée moyenne des peines d’emprisonnement, en jours, qui ont été imposées par les tribunaux.

Cette particularité permet de réduire l’effet des infractions fréquentes et moins graves qui ont une forte incidence sur le taux de criminalité traditionnel. De plus, contrairement au taux de criminalité, l’IGC inclut toutes les infractions au Code criminel, y compris celles relatives à la conduite d’un véhicule ainsi que les infractions aux autres lois fédérales, notamment celles qui concernent les drogues et les stupéfiants.

1 L’IGC présenté dans ce rapport a été produit avec les données du ministère de la Sécurité publique.

 

Taux régionaux d’infractions au Code criminel, Québec

Si on regarde le découpage par région, on s’aperçoit sans surprise que Montréal a un taux de criminalité au dessus de la moyenne Québécoise, alors que le Nord-du-Québec, le Bas-Saint-Laurent et la Gaspésie obtiennent les meilleurs résultats dans ce palmarès.

Laurent Gigon
Originaire de l'est de la France, Laurent a travaillé 10 ans à Paris comme monteur en télévision sur des émissions de divertissement et des documentaires. En 1995, il immigre à Montréal et lance son entreprise de services internet. Il est cofondateur d'Immigrer.com.
http://immigrer.com

1 commentaire sur “Taux de criminalité toujours en baisse au Québec – Quelles sont les villes les plus sécuritaires ?

Les commentaires sont fermés.

Haut

Bienvenue au Canada