Réflexions sur l'éloignement familial - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > Réflexions sur l’éloignement familial

Réflexions sur l’éloignement familial

Ca y est je crois que l’été est officiellement terminé. En théorie il faut attendre le 21 septembre bien sûr mais les températures Ontariennes –descendues à 20° en 1 semaine- préviennent du changement de saison.

Mon été n’a pas été très productif. En réalité j’ai quitté mon emploi qui ne me plaisait pas après seulement 2 mois et depuis je suis à la recherche d’un emploi. Alors évidemment entre temps j’ai un peu travaillé à la maison en tant que freelance, chose que je n’avais encore jamais expérimenté en France et puis ma famille est venue nous rendre visite 2 semaine en août.

Ca a été un bol d’air frais mais qu’on ne s’y trompe pas, les au revoir sont toujours comme ceux de la première fois. Déchirants.

Ce n’est pas un scoop, je m’y attendais. Mais cela fait toujours bizarre. Je me dis que je serai toujours condamnée à dire au revoir en étant immigrée. Que plus jamais je n’aurais l’impression d’être avec ma famille pour de bon. C’est un choix de vie. Que j’assume. Bon pas tous les jours, surtout quand je n’ai pas d’emploi comme aujourd’hui mais au moins j’essaye de me tenir à cette immigration que j’ai choisie il y a maintenant presque 1 an.

Pas facile tous les jours mais je pense que tous les membres d’immigrer.com vivent la même chose. Je ne sais pas pour vous mais j’ai de mon côté l’impression que la famille guette notre retour avec impatience. Ils attendent que nous craquions pour finalement faire machine arrière. Ils ne l’avoueront jamais évidemment mais c’est un sentiment que j’ai depuis mon départ.
Et pour vous, comment ça se passe cette immigration sans la famille ?

Mon blog

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada