Québec : Projet pilote pour recruter plus de Français - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Actualité > Québec : Projet pilote pour recruter plus de Français

Québec : Projet pilote pour recruter plus de Français

«C’est la meilleure réponse que nous pouvons apporter ensemble pour les Français qui souhaitent venir travailler à Québec», a déclaré la consule générale de France dans la capitale québécoise, Laurence Haguenauer.

Face à un taux de chômage historiquement bas, le recrutement dans la ville de Québec est devenu particulièrement difficile. Les PME vivent une situation accablante de pénurie de main d’oeuvre. Le maire de la Ville, Régis Labeaume avait insisté sur la possibilité de permettre aux entreprises de la capitale nationale d’aller recruter directement en France. Son voeux est exaucé, et le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec en a fait l’annonce cette semaine. Il s’agit d’un projet pilote qui permettra, dès novembre, aux petites et moyennes entreprises de Québec d’annoncer leurs offres d’emploi sur le site internet de Pôle Emploi en France. Les postes en question doivent impérativement faire partie de la liste des professions éligibles au programme de traitement simplifié. Un soutien sera offert aux nouvelles recrues et à leur famille afin de faciliter leurs démarches d’immigration et leur intégration. « C’est la première fois qu’Emploi-Québec se met au service des employeurs pour favoriser l’immigration de travailleurs venant de l’étranger », a déclaré François Blais, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Il n’y a pour l’instant pas d’échéance à ce projet et le ministre a ajouté qu’il serait difficile de revenir en arrière une fois en place.

«Les gens sont d’accord là-bas pour que les jeunes Français viennent vivre une première expérience de travail ici au Québec et notre amitié mutuelle fait qu’il n’y a aucune embûche. Ce qu’il fallait, c’était un lien direct administratif et c’est ce qui a été créé aujourd’hui. Je trouve ça fantastique. Pour bien illustrer ce que ça veut dire, c’est comme si on était en permanence en mission de recrutement en France 365 jours par année», a ajouté Régis Labeaume, le maire de Québec.

Les travailleurs recrutés auront tout d’abord un statut de travailleur temporaire mais après un an, ils seront admissibles au Programme de l’expérience québécoise (PEQ) qui leur permettra d’obtenir un certificat de sélection du Québec et accéder au visa Canadien (résidence permanente).

Laurent Gigon
Cofondateur Immigrer.com
http://immigrer.com

Commentaires sur “Québec : Projet pilote pour recruter plus de Français

  1. bonjour je suis chauffeur routier en France pour le Quebec j ai le permis de classe 1 classe 3 classe 5 classe 8 a il du travail au Quebec pour des chauffeur routier de classe 1

  2. Franck, il s’agit d’une immigration choisi: diplôme, âge, expériences etc..
    Si vous avez moins de 35 ans, il existe le PVT..
    Si vous avez plus de 35 ans, vous devriez envisager de reprendre vos études au Québec Il existe d’autres possibilités:
    emploi salarié dans un domaine en forte demande ou bien investir au Canada.

    1. Choisi oui pi surtout avoir de l’argent en banque … car quand on est Français de France il faut justifier que nous avons un arbre a billets et à cash dans le jardin.
      Ne parlons des couts pour le CSQ et immigration Canada …. pour certains a 2 personnes entre 3000 $ et 14000$ ça fait mal hein … pi il faut l’aimer le Canada !

  3. Je confirme. Bardés de diplôme en securité, je désire faire reconnaître mes acquis et mon expérience mais rien n y fait. Un vrai mur d incompréhension….

      1. Si la demande existe j’ai vérifié. On veut du français mais on ne se donne pas la peine de favoriser les gens qui veulent participer à la richesse du canada. Trop de tracasseries administratives. Maintenant je comprends que les barrières sont obligatoires mais là c’est totalement exagéré pour des français.

  4. Encore de la poudre aux yeux ! cela fait 2 ans que j’essaie de partir ! et vu que je n’ai pas de diplômes, je ne passe même pas le questionnaire d’éligibilité ! alors que j’ai 15 ans d’entreprenariat derrière moi !

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada