Pas de doute… l’été est… - Immigrer.com
lundi , 27 mai 2024
Accueil Blogs Pas de doute… l’été est…
Blogs

Pas de doute… l’été est…

0
0
(0)

L’hiver s’en vient.

Pas de doute…. l’été est fini. C’est la saison de la chasse qui prend la relève. Déjà, les pick-up défilent avec fierté dans les rues de la petite ville de Chibougamau, brandissant leur trophées. Les têtes d’orignaux gisent fièrement au sommet des King cabs. Des ours, aplatis sur les toits des Jeeps, viennent lécher les pare-brise, la langue coincée entre les dents.

Déjà, le soleil brûlant du mois d’août cède la place aux nuages. Un ciel maussade, il faut le dire, couvrira la région jusqu’à l’été des indiens que nous attendons tous avec impatience. Un mélange exquis de couleurs jaunes et rouges vient se greffer aux immenses étendues d’épinettes noires qui font le charme de la forêt boréale.

Les gens n’ont qu’un mot à la bouche : « l’hiver s’en vient…. ». Alors, ils ricanent et décrivent avec émotion la beauté de la région lorsque la neige l’aura recouverte. Ils ont hâte d’allumer leurs ski-doos, qui attendent devant chaque maison, et de profiter à nouveau de leur saison favorite.

Samedi soir, nous avons passé la nuit dans un camp au milieu des bois. Nous attendions ce moment depuis longtemps. Il fallait que quelqu’un nous invite (ici, tout le monde possède un chalet au bord d’un lac). Et samedi, nos voisins nous ont emmenés à leur camp où une immense bâtisse de bois nous attendait au bord du lac Chibougamau. Des aurores boréales ont illuminé le ciel dès le début de la nuit et à 3 heures du matin nous nagions tous dans le lac après avoir sué dans le sauna de fortune qu’ils avaient conçu au milieu de nulle part….

Et puis…. sont arrivés de la lointaine Europe les parents de Manu amenant avec leurs bagages le stress du vieux continent qui les avait suivi jusqu’ici. Les deux premiers jours ont été fantastiques et puis ils ont commencé à critiquer tout : « on ne mange pas bien ici, la vie est chère, ils font recuire le café, ils ont un drôle d’accent on ne comprend rien, etc. etc. » Et ensuite : « vous êtes fous, vous vous enthousiasmez et vous n’avez même pas un boulot valable, pourquoi vous ont-ils fait venir? »

Alors, un petit conseil gratuit aux nouveaux immigrants : attendez quelques dizaines d’années avant d’inviter vos parents….

Kroston

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

3 choses que j’aurais aimé savoir sur l’emploi au Québec

0 (0) Dans deux ans, je vais avoir 20 ans d’expérience québécoise. En...

Ce que j’aurais aimé savoir sur l’hiver à Montréal ?

0 (0) Avant de venir au Québec, je me posais la question :...

D’immigrante à responsable de l’attraction de travailleurs internationaux

0 (0) En juin 2010, je quittais la France avec mon mari...

Mieux comprendre les taxes au Québec

0 (0) Introduction pratico- pratique : Pour des raisons de commodité, l’utilisation...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com