Canada : Baisse de l’immigration de 68% en 2020

Avec la pandémie mondiale et la fermeture des frontières, le Canada accueillera beaucoup moins d’immigrants que prévu cette année. En effet, dans un récent rapport, la Banque Royale estimait que le Canada, qui a accueilli 341 203 immigrants l’an dernier, ne pourrait en recevoir qu’environ 110 000 en 2020. Il s’agirait d’une baisse de 68 % par rapport à l’année précédente, plus importante que prévue puisque le 29 mai nous apprenions que les seuils d’immigration seraient réduits de 50%.

Toujours selon la Banque Royale, le ralentissement de l’immigration au Canada menace de freiner, au moins temporairement, la croissance économique du pays. « Le plein effet du ralentissement de l’immigration en raison de la COVID-19 sur l’économie canadienne et ses défis démographiques ne sera ressenti qu’à partir de l’année prochaine. Pour limiter l’impact, on recommande d’inciter les étudiants étrangers et les travailleurs temporaires à s’installer d’une manière permanente au pays », peut-on lire dans le rapport.

«Le Canada, qui fait face aux défis démographiques de la prochaine décennie (vieillissement de la population, croissance des villes canadiennes, rareté de la main-d’œuvre, attraction des étudiants et talents étrangers…), doit maintenir une forte immigration », souligne-t-on dans le rapport.

Et en effet, lors d’une entrevue avec le journal La Presse, le ministre Mendicino affirme que l’immigration sera fondamentale à la stratégie de la relance économique du gouvernement Trudeau. Le ministre canadien de l’Immigration doit présenter au Parlement une mise à jour du plan d’immigration d’ici quatre semaines.

Source: La Presse

Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

Commentaires sur “Canada : Baisse de l’immigration de 68% en 2020

  1. Les banques veulent des immigrants qui apportent les économies d’une vie.
    Les entreprises, de la main d’oeuvre qualifiée bon marché.
    On se fait plumer à l’arrivée puis exploiter tous les mois.
    Le peuple lui est raciste et ne veut pas d’immigrants.
    Quand allons nous arrêter de tromper des familles pleine de rêves qui perdent tout dans ce marketing de l’immigration?

    1. Je ne suis absolument pas d’accord avec vous!!!
      Aucun rêve n’est brisé si le projet est bien préparé, on n’immigre pas dans un pays les mains dans les poches, sans s’être renseigner sur la vie quotidienne, le travail, la culture, les valeurs, …
      Les Québécois sont accueillant et ouvert d’esprit. Mais fasse à des personnes comme vous avec de tels propos déplacer car pour l’instant c’est vous le raciste… Ils ont le droit de se fermer un peu..
      Et puis, clairement si vous êtes pas content retourner dans votre pays d’origine.

  2. Selon moi le taux a diminué pas uniquement à cause de la pondemi mais aussi à la lourdeur de la procédure en mettant des conditions des fois délicate, l’obstacle aujourd’hui c’est le test de langue française, l’institut français aujourd’hui a trouvé une autre source d’argent en attribuant des notes inférieure s à la moyenne demandé, pourquoi ne pas pas prendre en considération la moyenne pour l’ensemble des épreuves, pourquoi comptabiliser uniquement la note la plus basse, pourquoi exiger des sujets purement littéraire, c’est pour pousser le candidat à refaire le test plusieurs fois et comme ça l’institut français gagnera encore de l’argent, parceque à la fin si on va au Canada c’est pour travailler et pas pour devenir écrivain.

  3. Bonsoir, je ne suis pas immigré , mais je suis particulièrement intéressé par l question car d’actualité.la contradiction que je note dans les actions des autorités canadiennes c’est cette politique lourde et trop bureaucratique de l’immigration pour décourager certes l’accroissement de cette population de sans papiers alors que par la même occasion ce sont belle et bien des entreprises canadiennes qui utilisent cette main d’oeuvre bon marché et à bien des égards de meilleure qualité que la main d’oeuvre locale.la situation de la covid a été assez édifiante poussant le gouvernement fédéral et provincial a faire un geste humanitaire en directions des personnels soignants demandeurs d’asile . Ces derniers ne sont pas des criminels même s’ils ont enfreint quelque part la loi , il serait donc plus efficient d’assouplir cette politique d’immigration et faire preuve de plus d’ouverture et de générosité en favorisant une régularisation massive des sans papiers qui sont réguliers vis à vis de la sécurité publique et permettre ainsi à l’économie d’engranger un nouveau souffle post covid .

  4. Bonjour,je suis fiére aujourd’hui d’éxposer mon commantaire qui sera enfin parmis tous nos citoyens a travers le monde Francophone pour lutter contre le chomage et aider le CANADA a augmenter son économie,qui a pour but principale l’aide direct aux émigréés qui ont la volonté de vivre dans leurs deuxieme pays le CANADA vive le CANADA et vive le pays qui donne la vie a des milliers de citoyens de plusieurs nationalité. signé BELHADJ BELKACEM BECHAR ALGERIE;

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut