J'ai accouché en urgence au Québec !!! - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > Blogs > J’ai accouché en urgence au Québec !!!

J’ai accouché en urgence au Québec !!!

Coucou les amis,

 

Bonne année à tous, on est encore en janvier, pfiou !!! Mes voeux sont encore de circonstances.

 

 

5742_10207354727739458_8221668292085169988_n

Je n’étais plus trop sur la toile depuis 2 mois et pour cause ! J’ai accouché en novembre d’un tout petit bébé de 1690g en extrême urgences. 

J’avais eu un premier trimestre de grossesse dans la norme, quelques petites nausées avec un peu de fatigue, puis un deuxième trimestre avec la pêche, tout se passait trés bien, mon gynécologue me prédisait un beau bébé de 3 kg grâce aux échographies, le bébé se présentait tête vers le bas, on m’annonçait même un accouchement voie basse ( le luxe !!!!)

Puis à 32 SA patatras l’échographie de contrôle montre un léger fléchissement de la courbe de croissance ( comme 8 ans plutôt pour mon premier enfant ) mais le doppler ( les échanges au niveau du placenta sont pas folichons ) on me garde

 

 

 

 

12509299_10207564870832904_2720395788865250132_n

 

donc en observation, avec injections de cortisone pour maturer les poumons au cas ou ?

Puis le doppler s’améliorant, j’ai le droit de retourner à la maison, mais sous contrôle aux 2  jours, pour arriver à 34 SA et là, la nouvelle échographie montre un arrêt total de prise de poids ( 1er percentile) doppler pas trés folichon non plus, transfert en grossesse pathologie et au bout de 3 jours césarienne en urgence comme dans la série en 10 minutes mon bébé Noah, mon petit Canadien était né !

En France alors que j’étais hospitalisée en grossesse pathologiques, jamais les médecins ne m’ont parlé de ce qu’ils prévoyaient pour mon cas, chaque jour, un troupeau de médecins étudiants, externes et autres franchissaient ma porte et se racontaient mon cas sans même m’adresser directement la parole…. Au Québec c’est un autre monde. On vous parle, on s’adresse à vous, on vous écoute s’il y a un doute.

La diffèrence au Québec est majeure, le médecin de garde est venu à minuit me parler ( j’étais arrivée à 20 h en service ), chacun des spécialistes m’ont tout expliqué au cas ou…Et en 3 jours j’étais rassurée, dans tous les cas je savais ou aller.

Quand il y a eu ma césarienne et que 15 personnes m’entouraient pour aller au plus vite, un médecin anesthésiste se tenait à ma tête et m’expliquait tout ( au dernier moment avant l’anesthésie générale, le coeur de Noah s’est stabilisé et j’ai pu avoir une rachis anesthésie pfiou et voir sa naissance  .)

À la fin de l’interventien le gyneco de garde est venu à ma tête pour me donner des précisions sur ma situation, et quand il a vu mon mari dans le couloir lors de mon transfert il lui a nouveau tout expliqué. J’ai toujours senti qu’on me laissait le choix de dire oui ou non pour les traitements pour moi ou pour Noah.

Quand on parle de la qualité des soins au Québec et bien je dois le dire oui il y a une prise en charge plus humaine et c’est vraiment plus appréciable. Oui certes quand vous faites la queue aux urgences pur avoir des antibiotiques, c,est tannant , mais quand il y a une urgence on voit le savoir faire, la relation d’aide et le soutien ( support ) des équipes soignantes.

En matière d’allaitement maternel en service de néonatologie j’ai aussi pu constater également une diffèrence par rapport à ce que j’avais connu en France ( je ne dis pas que dans toutes les maternités Françaises c’est la même chose ) dès la sortie de salle de réveil on m’a invité à faire de la compression manuelle pour extraire du colostrum, j’ai donc pu donner le sein 6 h après mon intervention chirurgicale ( lever précoce après l’intervention diminue les douleurs et les risques  de thrombose ) et mon fils a tout de suite pu prendre une première tétée ( pour mon premier cela n’avait pas été le cas, j’etais resté alitée 24 h et je devais presque pleurer pour qu’on m’emmène voir mon fils en fauteuil roulant ).

Là, le personnel a été toujours très positif aimable et aidant ( en France cela n’avait pas été si facile, malheureusement il suffit d’une ou deux personnes de mauvais caracteres dans un service pour vous faire une réputation  ).

 

Je pense que le fait que les soignants aient moins d’enfants à prendre en charge, et qu’ils font participer les parents aux soins,  apporte une meilleure acceptation pour les parents, de ne pas avoir leur bébé avec eux tout de suite.

Je me souviens que pour mon premier bébé, je me suis sentie dépossédé, pas d’accouchement classique, pas de bébé avant 24 h ( alors que cela faisait 2 mois que j’étais hospitalisée pour le maintenir au chaud le plus longtemps possible) tout cela faisait qu’on était plus a cran.

 Pour finir Noah va trés bien maintenant, ici comme en France nous avons eu la visite de naissance à la maison d’une infirmière de CLSC ( un peu comme la PMI )  car Noah n’avait pas atteint 2400 g en sortant de service.

Les vacccins ont commencé dès 2 mois on peut aller soit au clsc soit en clinique pédiatrique.

Nous n’avions pas de médecins traitant donc le service de neonat nous a transféré en clinique ( donc un soucis de moins hihihi ).

Voilà pour mon expérience, je sais que ma situation est spécifique aux endroits ou j’ai été prise en charge ( en France comme au Québec ) donc c’est simplement mon vécu personnel que je vous partage.

Pour les formalités administratives au niveau de la naissance au Québec, dès la maternité vous remplissez la déclaration de naissance avec un papier commun pour les allocations familiales et la sécurité sociale, c’est trés pratique pas besoin de courir partout. Notre enfant est donc Canadien et Français, nous allons pouvoir lui faire les deux passeports :).

Sinon moi j’ai la forme, j’ai repris le sport depuis peu, je n’avais pas beaucoup à perdre car j’ai vraiment fait attention pendant la grossesse, et le sport m’a aidé pour me mobiliser plus rapidement après la chirurgie.

J’ai même droit à un congé maternité bien que travailleur autonome,ce qui est bien confortable.

Je vous laisse mes coordonnées si vous avez envie de suivre un programme de sport à la maison et avoir une coach dynamique qui vous aide à atteindre vos objectifs :)

https://www.facebook.com/Une-Française-et-son-Beach-Body-257794904392271/?ref=hl

Si vous souhaitez avoir encore plus d’anecdotes sur notre expatriation visitez mon blog : Les Aventuriers du fjord
Si vous souhaitez avoir une coach de motivation dynamique pour vous faire atteindre vos objectifs contactez-moi sur ma page Facebook

12509116_10207565559490120_2500139486424354142_n

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aloane
Née en 1981 et originaire de Lorraine, cet infirmière française arrivée au Québec en 2012 dans la région de Saguenay, s'est réorientée quelques années après son installation. Avec son mari travailleur de l'industrie des jeux vidéo, la famille habite maintenant dans la région de Québec.
http://www.immigrer.com

Laisser un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada