Il manque 26 000 employés issus des minorités visibles dans les services publics du Québec

Dans un nouveau rapport qui passe en revue les effectifs de 331 organismes publics, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ) affirme que « les organismes publics du Québec ont enregistré trop peu de progrès dans la représentation des Autochtones, des minorités visibles, des minorités ethniques et des personnes handicapées, au sein de leurs corps d’emplois ».

Par exemple, la Société des alcools du Québec (SAQ) ne compte que 122 minorités visibles parmi ses quelques 7500 employés (1,6 %). Il en faudrait 691 (9 %) conclut la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse (CDPDJ).

À la Ville de Montréal, 9,4 % des employés sont des minorités visibles. La ville est en voie d’atteindre son objectif de 11 %.

Dans son rapport, la CDPDJ écrit qu’« il est primordial de « s’attaquer efficacement aux problèmes de discrimination systémique, d’où la nécessité de miser sur les Programmes d’accès à l’égalité qui, eux, ont le potentiel bien réel de contribuer à une plus grande égalité de résultats entre les citoyens »».

Source: Radio-Canada, La Presse

Laurence Nadeau
Laurence Nadeau
Originaire de Montréal, Laurence Nadeau, cofondatrice d'immigrer.com, conférencière et aussi auteure de plus d'une dizaine de guides publiés (et mises à jour) en France sur l'installation, le travail et l'immigration au Québec et au Canada aux Éditions L'Express (et L'Étudiant). Auteure de "S'installer et travailler au Québec" aux éditions L'Express.
https://www.immigrer.com

1 commentaire sur “Il manque 26 000 employés issus des minorités visibles dans les services publics du Québec

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut