Vie professionnelle au Québec, quelques présentations et témoignages - Immigrer.com
lundi , 27 mai 2024
Accueil FAQ Vie professionnelle au Québec, quelques présentations et témoignages
FAQPremier emploi, marché du travail

Vie professionnelle au Québec, quelques présentations et témoignages

0
0
(0)

Vie professionnelle au Québec

Triskelle76   Ecrit

Salut
J’aimerais savoir ce que vous faites comme travail au Québec ?
est ce toujours dans la même branche qu’en France ?
avez vous “galéré” à votre arrivée
que vous inspire le mode de travail au Québec ?
bon j’me présente …
J’ai 26 ans, je suis responsable de la gestion/comptabilité d’une PME (bac+4 avec 5 ans d’expérience)
je viens d’apprendre que nous avions été racheté (sympa le retour de vacances )
mais heuresement La comptabilité en France est un domaine en pénurie
Entreprise et cabinet recrutent à la pelle et c’est bien payé !!!!!
Je suis actuellement en pleine réflexion d’aller passer 1 an au Québec, pour voir autre chose, de nouvelles expériences et aussi voir si j’aurais envie d’y vivre définitivement !!!
mais j’ai peur qu’à mon retour en France (si je décide de ne pas aller vivre au QUébec) ce soit mal perçu sur mon CV. Qu’en pensez vous ?
merci d’avance
Triskel

——————–

epona Ecrit

Salut Triskel,
Pour ma part, je fais un stage dans ma même branche, la communication. J’ai un BTS de communication et 7 ans d’expérience professionnelle. Mais pour tout te dire, j’ai beaucoup galéré pour trouver ce poste.
D’ailleurs, j’ai fini par me retourner vers les Etats-Unis, où j’ai trouvé un job en deux temps trois mouvements. Mais têtue comme une bretonne (je suis bretonne), j’ai repris mon baton de pélerin pour le Québec et bingo !
Cependant, la difficulté aurait été moindre si j’étais venue sur place. C’est ainsi que fonctionne le marché du travail ici.
J’ai commencé une demande de résidence permanente. En ce moment, je me fais pas mal de contacts professionnels, au cas où ? Mon carnet d’adresse commence à se remplir et j’ai envoyé pas mal de CV un peu partout. Une fois les premiers liens récréés, les contacts seront plus faciles par la suite (enfin, c’est ce que je pense).
Cela dit, en espérant que ma demande de résidence me soit accordée, je ne m’attends pas à ce que l’on me déroule le tapis rouge à mon retour. Et s’il me faut faire sauter des crêpes, pendant quelques mois, en attendant de retrouver un poste dans mon domaine (ce sera mon chemin de croix), alors j’irai faire des crêpes au Québec. AU fait, si quelqu’un connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui recherche un crêpière…
Ton projet de venir un an au QUébec, c’est très judicieux. QUant à ‘problème’ du retour, ne t’inquiète surtout pas là-dessus mon cousin l’a fait (lui aussi est dans la comptabilité), il n’a eu aucun souci pour retrouver du travail en France. Alors vas-y.
Epona

————–

kremmig Ecrit

Salut le Breton,
lors comme je suis dans la même branche que la tienne, à savoir la comptabilité-gestion je vais pouvoir te répondre.
En France j’ai fait de la comptabilité pure, de l’audit etc… bref pas mal de chose dans le domaine de la gestion et compta. J’ai travaillé aussi dans la programmation (rien à voir avec la compta) qq années.
Ici je suis rentré en tant que commis au encaissement (le cash application comme on dit ici). Ma Cie a voulu voir ce que je valais avant de me donner quelque chose plus interessant.
Je suis resté commis comptable 1.5 mois, après ils ont vu que je pouvais leur apporter plus, ils m’ont passé responsable dans le cash … et après 2 mois je suis devenu analyste financier senior et responsable de la partie USA.
Jamais je n’aurais pu avoir une telle promotion (aussi rapide) en France. Définitivemement ici si tu es compétent (enfin sans m’envoyer des fleurs, ce n’est pas le but de mon message) et que tu montres que tu en veux … c’est très bien vu.
Si tu retournes en France après une expérience Canadienne ce sera bien vu aussi surtout si tu parles l’anglais. Tu connais la France et le bilinguisme n’est pas légion, surtout dans la compta.
Pour obtenir des postes avec des Cies qui deal avec l’Europe, c’est un gros plus. Surtout que tu auras fait la preuve que tu peux d’adapter à l’étranger.
Si tu peux je te le conseille … pas que pour le boulot mais pour ton expérience perso.
Moi je ne regrette pas ce choix d’avoir quitter la France, rien que professionnellement parlant
Kenavo et si tu as d’autres questions … tu sais ou me trouver
Kremmig
——————–

Triskelle76 Ecrit

Merci Epona et kremmig
Kremmig tu as fait quoi comme études en compta ?
les normes comptables et fiscales ne sont pas les mm qu’en France, ça n’a pas été un obstacle pour toi ?
mm si j’ai envie de voir des boulots autre que la compta, est ce qu’il y a des contrats temporaires ds le domaine de la compta ?
Y-a-t-il d’autres membres qui pourraient expliquer leur parcours professionel au Québec ?
Triskel(le) la bretonne (c’est vrai je ne l’avais pas précisée !!! )

——————–

Triskelle76 Ecrit

juste pour faire remonter le message
Y-a-t-il d’autres membres qui pourraient nous faire part de leur intégration professionnelle au Québec ?
je pense ne pas être la seule intéressée
merci d’avance
Triskelle

——————–

Monikebek Ecrit

Allez, je le fais remonter un ti coup aussi, hihi …
Je n’ai pas le même profil, ni mon mari non plus, mais voici deux expériences pour te rassurer ..
1) Bac plutôt littéraire en Allemagne 1978, premier boulot = secrétaire trilingue export en France de fin 1978 à été 1992 (1 x 15 mois, 1 x 12 ans et demi), 1 an de chômage, encore 13 mois secrétaire bilingue, toujours en France. PAS d’études universitaires “pantoute”. 2 ans au Colorado (pour être près de mon barbu préféré). Donc, en arrivant ici au Québec en avril 2000 = secrétaire trilingue/export avec aucun autre diplôme que mon bac allemand, mais avec + 15 ans d’expérience “pertinente”. Tests agences intérim. Salon de l’emploi à Drummondville. 1er boulot comme secrétaire bilingue 3 semaines plus tard (je devais choisir entre trois jobs …). Au bout de 6 mois démission cause déménagement. Chômage 3 JOURS … 1 mois plus tard, choix entre 3 jobs encore une fois. TOUT VA BIEN !
2) Diplôme d’ingénieur électromécanique 1988, 12 ans ingénieur SAV international dans la même boîte dont 4 en Belgique, 5 en France, 3 au Colorado. En arrivant au Québec avril 2000, 1er boulot au bout de 3 semaines qui a duré 3 semaines (il a démissionné). 3 semaines de recherche, nouveau boulot pendant lequel il a trouvé celui qu’il a depuis 2.5 ans, superviseur laboratoire de recherche & développement dans une boîte qui fabrique des valves etc dimension industrielle.
Il veut changer parce que les voyages lui manquent finalement, et les choses ayant trait au traitement des liquides et gas avec équipement rotatifs aussi.
Salaires : Moi, je gagne finalement plus qu’avant. Pascal lui, gagne un peu moins. On a plus de sous qui nous restent une fois tout payé.
Age : 44 (lundi prochain …) et Pascal 39, donc pas jeunes pantoute.
Bonne journée de mercredi !
Amicalement
Monika

——————–

O’Hana Ecrit

Salut,
Mon expérience est à prendre au conditionnelle car avant d’intégrer le marché du travail québécois, j’ai complété des études ce qui m’a évité les problèmes d’équivalence.
Cependant, lorsque je suis arrivé ici avec mon diplôme de sup de co Toulouuuuse en poche, j’ai constaté que les employeurs étaient très peu réceptifs à ma formation en management, privilégiant systématiquement les formations “locales” en administration, le fameux MBA en tête de liste. En outre, avec une spécialisation en RH, j’étais mal parti car tout ce qui est santé et sécurité au travail, gestion de la rémunération et conventions collectives par exemple, les normes du travail au Québec sont différentes de celles de France.
La compta, on oublie ca : ils ont pas les mêmes règles comptables ici et de toute façon, compta et finance n’ont jamais constitué mes objectifs de carrière
Finalement, cela a été une très bonne chose de faire des études ici !!
O’Hana

——————–

zaziefrance Ecrit

triskell et kremming,
me voilà rassurée, car la comptable, que je suis ,se demandait si la compta anglo-saxonne (que j’ai déjà pratiquée officieusement dans une entreprise française rachetée par des hollandais ) était vraiment une barrière pour une française qui cherche un emploi au canada. J’ai un BTS et une expérience de 7 ans (déjà!!!! ) en comptablité.
en tout cas Kremming, tu me rassures sur la réputation des comptables qui sont dit ” pas marrant et coincé”, là tu prouves par ta bonne humeur et ton sens de l’humour (tes interventions me font beaucoup rire, faut continuer !!) que ce n’est qu’une légende!!
kenavo à tous les deux (non, non, je ne suis pas bretonne mais la celtitude est une de mes passions)
zazie

——————–

Triskelle76 Ecrit

t’as rasion zazie, y’ a une trop mauvaise réputation sur les comptables !!!
(il suffit de regarder la tête des gens qd tu dis ce que tu fais : “oh moi j’aime pas les chiffres trop ennuyeux “!!!)
c’est terrible, allez mobilisons-nous !!!
NON nous ne sommes pas coincés
O’hana finalement tu fais quoi comme métier ?
Monikebec, pour avoir travaillé en france, states et québec quels sont les constats que tu as fait dans les expériences professionnelles de chacun de ces pays ?
merci pour vos messages !!
Triskelle

——————–

Monikebek Ecrit

Salut Triskel
(A Dijon, il ya(vait?) une crêperie avec ce nom, et c’était boooon là-dedans, hmmmmmm….)
Comparaison travail France-USA-Québec. Beau sujet que voili t’encore, hein !
Je ne peux bien sûr parler que de NOS expériences et constats.
France : tu bosses comme un(e) cinglé(e), jamais de compliment, juste des critiques sur un ton humiliant, on recherche toujours le coupable (et pas la solution pour s’en sortir). Aucune chance d’avancement et la formation continue ne fait pas vraiment partie du quotidien. Impossible de changer carrément de métier sans rencontrer de gros obstacles. MAIS, parce qu’il y en a un de MAIS : 5 semaines de congés… et 1-3 mois de préavis.
USA et Canada : cooooool, on t’encourage constamment, en cas de connerie on cherche la solution ensemble au lieu de montrer le gros méchant coupable du doigt donc droit à l’erreur, ta vie privée existe et tu as tout à fait le droit de la vivre TOUS LES JOURS, si si. Tu veux essayer quelque chose de complètement différent : ben, vas-y, on va t’aider ! et si ça ne marche pas, tu vas faire autre chose, pas grave ! MAIS : seulement 2-3 semaines de congés, selon les boîtes, et 2 semaines de préavis.
En Amérique du Nord, tu rencontres quelque chose qui n’existe pas en Europe : le respect de ta personne et la considération. Et tu sais, travailler de 8 h à 16 h 30 (avec une heure pour ton midi), et partir vraiment à 16 h 30 la tête tranquille, ça rend le besoin de 5 semaines de vacances beaucoup moins important !
Avis aux autres : quel est VOTRE sentiment sur la question ?
Bonne journée de jeudi !
Monika

——————–

baloo911 Ecrit

S il faut parler d experience professionnelle et de reclassement….Ma petite experience peut avoir de la valeur…
En France j avais ma petite entreprise dans un milieu tres special et specialise….Mon associe et moi avions acquis une solide reputation de qualite et de serieux dans le milieu ce qui fait que j etais quelqu un de “connu” et “reconnu”…
Mon choix d installation au Quebec c est faire pour la qualite de la vie …Ma reposne preferee a la grande question : ” Mais que vas tu faire au Quebec??/” “VIVRE” c est vrai je n avais aucune promesse de job si ce n est des belles paroles, bien vite envolees d ailleurs….donc je me suis reclasse , reparti de rien et maintenant j evolue dans le domaine de la tele-satellite….J ai commence comme representant a la clientele et apres 2 mois de travail “de base ” . On m a selectionne pour une equipe de futurs formateurs de l entreprise….Est ce que j aime ce que je fais???Oui Les gens avec qui je travaille sont tres gentils et on s entend bien, mais derriere tout ca on sent bien la pression relative au fait que tu es ejectable a souhait….Je ne suis pas parano ni menace, mais la realite est telle que des +/- 120 personnes recutes sur le mois de mon entree…il en reste aujourdhui +/- 40, beaucoup de departs volontaires mais aussi beaucoup de “remerciements a 4 %”…Donc on s accroche…Et comme dit monikebek…Il n y a pas de chantages a la performance ici, fais ton job correctement sur tes 9 h de shift / jour et tu seras remarque a un moment ou l autre si tufais ce qu il faut pour….
Reconversion reussie…je ne sais pas, j espere et l avenir le dira..
bon courage a toi…
]Et au fait, je n ai jamais connu d entreprises qui penalisaient pour une experience professionnelle etrangere…au contraire ca fait preuve d une ouverture d esprit et de polyvalence…

Évaluez cette page

Cliquez sur l'étoile pour voter

Note moyenne 0 / 5. nombres de votes: 0

Aucun vote! Soyez le premier à voter

Nous sommes désolés que vous ayez trouvé cet article peu utile

Améliorons cet article!

Dites-nous comment l'améliorer ?

Écrit par
FAQ

La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!

Leave a comment

Centre Éducatif

Publicité

Les plus lus récemment

Publicité

Abonnez-vous à notre Newsletter

S’abonner

Publicité

Les plus commentés récemment

Derniers commentaires

Discussions en cours

Articles similaires

Salaire minimum au Québec en 2024 : ce que vous devez savoir

4 (2) Depuis 2004, le 1er mai, qui marque la Journée internationale...

Document officiel : Équivalence des diplômes France Québec

4.9 (3207) Tableau comparatif études France – Québec Équivalence des diplômes entre...

Devenir policier au Canada, comment faire ?

4.7 (23) Bonjour, Actuellement je suis en France et je suis gendarme...

Amener ses lapins nains au Canada

5 (2) Voici un guide simplifié pour emmener des lapins au Canada...

>
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com