Vers une réforme du programme des travailleurs étrangers - S'expatrier, travailler et étudier au Québec, Canada
Vous êtes ici
Accueil > FAQ > Vers une réforme du programme des travailleurs étrangers

Vers une réforme du programme des travailleurs étrangers

De immigrer.com

Vers une réforme du programme des travailleurs étrangers

Mise à jour le lundi 29 avril 2013 à 6 h 43 HAE
 
 

 

Le gouvernement fédéral doit annoncer aujourd’hui des changements majeurs au programme des travailleurs étrangers temporaires, selon ce que le quotidien Globe and Mail a appris de la bouche d’un représentant du gouvernement.

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à pourvoir. Il s’agit d’une réforme essentielle qui obligera les employeurs à favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

Les autres mesures qui doivent être annoncées comprennent l’obligation pour les employeurs de payer certains frais pour avoir le droit de recruter à l’étranger. Les règles permettant que certains travailleurs étrangers soient moins bien rémunérés que leurs confrères canadiens pourraient également être resserrées.

L’objectif est de faciliter l’accès aux emplois disponibles pour les Canadiens en recherche de travail.

Travailleurs étrangers embauchés au Canada

2001 :

186 753

2011 :

446 847

 

Le nombre de travailleurs étrangers temporaires – dont font partie les personnes embauchées pour les récoltes, pour travailler dans l’industrie touristique, les travailleurs d’usine, ou les professionnels hautement qualifiés – est passé de 186 753 en 2001, à environ 446 847 en 2011.

Le nombre de plaintes concernant des Canadiens qui essuient un refus d’emploi parce que l’employeur préfère la main-d’oeuvre étrangère serait d’ailleurs en constante augmentation.

source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/04/29/003-changements-programme-travailleurs-etrangers-canada.shtml

———

De Nadège et Philippe

 

Vers une réforme du programme des travailleurs étrangers

Mise à jour le lundi 29 avril 2013 à 6 h 43 HAE
 
 

 

Le gouvernement fédéral doit annoncer aujourd’hui des changements majeurs au programme des travailleurs étrangers temporaires, selon ce que le quotidien Globe and Mail a appris de la bouche d’un représentant du gouvernement.

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à pourvoir. Il s’agit d’une réforme essentielle qui obligera les employeurs à favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

Les autres mesures qui doivent être annoncées comprennent l’obligation pour les employeurs de payer certains frais pour avoir le droit de recruter à l’étranger. Les règles permettant que certains travailleurs étrangers soient moins bien rémunérés que leurs confrères canadiens pourraient également être resserrées.

L’objectif est de faciliter l’accès aux emplois disponibles pour les Canadiens en recherche de travail.

Travailleurs étrangers embauchés au Canada 2001 : 186 753 2011 : 446 847

 

Le nombre de travailleurs étrangers temporaires – dont font partie les personnes embauchées pour les récoltes, pour travailler dans l’industrie touristique, les travailleurs d’usine, ou les professionnels hautement qualifiés – est passé de 186 753 en 2001, à environ 446 847 en 2011.

Le nombre de plaintes concernant des Canadiens qui essuient un refus d’emploi parce que l’employeur préfère la main-d’oeuvre étrangère serait d’ailleurs en constante augmentation.

source : http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/04/29/003-changements-programme-travailleurs-etrangers-canada.shtml

 

 

hummm !!! tout cela ne sent pas très bon, les critères d’immigration risquent de ce durcir encore plus   :crying:

———

De Serge Mbiakop

wow on y est à suivre

———

De LOIC_BRETON

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

———

De Nadège et Philippe

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Je pense que cela concerne surtout le travail saisonnier “récolte” et certain job précaire dans la restauration pas bien payé :bye:

———

De Kweli

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Huuuummmm … ta question est très très difficile. 

 

Les personnes qui ont des qualifications reconnues n’ont pas vraiment de problèmes à se trouver un emploi. Ici, le mot clé est bien sûr “reconnues” si tu vois ce que je veux dire. ça n’empêche pas de connaître quelques “creux” dans son parcours professionnel par contre. 

 

Les personnes qui n’ont aucune qualification particulière n’ont aucun problème non plus. Le hic, c’est de trouver un travail qui est bine payé (“bien” étant assez relatif) et dont les conditions sont acceptables pour la personne (horaires, exigences physiques, avantages sociaux, etc.)

 

Le gouvernement pense qu’il va peut-être pouvoir obliger les Canadiens à cueillir leurs fraises eux-mêmes mais j’en doute. Remarquez, ce ne serait peut-être pas une mauvaise chose d’obliger certaines personnes à décrocher leurs fesses de leur sofa au lieu d,aller chercher des Mexicains pour cela. 

———

De Blueberry

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Tu peux demander aux résidents permanents aussi, ils peuvent te renseigner.

 

Cela dépend tout de ton domaine et du lieu où tu te trouves au Canada, très vaste pays. Ce qui est en demande dans une province ne le sera pas forcément dans une autre.

 

Il y a certains secteurs où la pénurie de main d’œuvre est sévère, d’autres ou elle ne l’est pas. Certains secteurs sont bouchés. Comme partout je dirai!

 

L’obstacle majeur des nouveaux arrivants est le manque d’expérience locale et la non-reconnaissance des diplômes étrangers par les employeurs. Pour la majorité des nouveaux immigrants, il est toujours plus difficile de trouver un emploi que pour les Canadiens ou les gens étant là depuis un certain temps.

Je pense que cela concerne surtout le travail saisonnier “récolte” et certain job précaire dans la restauration pas bien payé :bye:

 

Attention à ne pas faire dans la désinformation totale! Le Canada n’est pas la corne d’abondance que l’on présente à tous les coins de rue.

 

Il y a du chômage ici et cela ne concerne certainement pas que l’agriculture et la restauration!!

———

De Nadège et Philippe

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Tu peux demander aux résidents permanents aussi, ils peuvent te renseigner.

 

Cela dépend tout de ton domaine et du lieu où tu te trouves au Canada, très vaste pays. Ce qui est en demande dans une province ne le sera pas forcément dans une autre.

 

Il y a certains secteurs où la pénurie de main d’œuvre est sévère, d’autres ou elle ne l’est pas. Certains secteurs sont bouchés. Comme partout je dirai!

 

L’obstacle majeur des nouveaux arrivants est le manque d’expérience locale et la non-reconnaissance des diplômes étrangers par les employeurs. Pour la majorité des nouveaux immigrants, il est toujours plus difficile de trouver un emploi que pour les Canadiens ou les gens étant là depuis un certain temps.

>Je pense que cela concerne surtout le travail saisonnier “récolte” et certain job précaire dans la restauration pas bien payé :bye:

 

Attention à ne pas faire dans la désinformation totale! Le Canada n’est pas la corne d’abondance que l’on présente à tous les coins de rue.

 

Il y a du chômage ici et cela ne concerne certainement pas que l’agriculture et la restauration!!

 

 

 

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

———

De Blueberry

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

L’économie Canadienne ne se limite pas a l’agriculture et la restauration, heureusement d’ailleurs. Attention à renseigner correctement les gens, qui dans votre cas semble un peu difficile étant donné que vous n’êtes pas sur place et n’avez encore pas fait l’expérience de l’économie Canadienne et du marché de l’emploi….

———

De Kweli

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

Ce que Blueberry essaie de te dire est que le Canada est vaste et que ça varie d’un endroit à l’autre. 

 

Oui, dans les régions agricoles, on a besoin de “saisonniers” et dans la restauration, de serveurs. Mais les mines ont aussi besoin du monde (ça te tenterait, toi, de descendre dans une mine?), tout comme les écoles peinent à embaucher des psychologues. 

———

De Cherrybee

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Oui. Et cela n’affecte pas que les immigrants. Je veux dire par là qu’on ne sent pas la préférence québécoise. J’ai une amie québécoise  universitaire diplômée dans les RH, ayant été à Marie-de-France, qui cherche depuis plusieurs mois. Le problème des employeurs est qu’ils cherchent l’employé parfait regroupant absolument TOUS les critères et à des salaires de plus en plus stagnants, si ce n’est à la baisse pour les nouveaux arrivants. 

Sûr que là, si tu ne veux pas te donner la peine de former ton monde, tu vas avoir du mal à en trouver qui possèdent toutes les certifications de la terre.

———

De Cherrybee

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Je pense que cela concerne surtout le travail saisonnier “récolte” et certain job précaire dans la restauration pas bien payé :bye:

 

Ben non, justement. L’affaire de la RBC citée dans l’article est un exemple tout a fait frappant. Les travailleurs canadiens qui étaient obligés de former des indiens étaient tout à fait aptes à remplir les exigences du poste. Ils avaient peut-être juste un défaut : leur salaire.

———

De Nadège et Philippe

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

Ce que Blueberry essaie de te dire est que le Canada est vaste et que ça varie d’un endroit à l’autre. 

 

Oui, dans les régions agricoles, on a besoin de “saisonniers” et dans la restauration, de serveurs. Mais les mines ont aussi besoin du monde (ça te tenterait, toi, de descendre dans une mine?), tout comme les écoles peinent à embaucher des psychologues. 

 

Demain je n’ai pas de travail je descend dans la mine sans souci, si cela peu permettre de faire manger ma famille ! pour moi il n’y a pas de sous métier !

———

De kobico

Petite question tout bête pour les canadiens. Est ce que vous avez du mal a trouver du travail ? J’ai lu rapidement quelques articles disant que le taux de chomage est en augmentation mais je n’ai pas l’impression que cela soit inquiétant (?) Si non effectivement je comprend les mesures qui sont prises même si elles ne m’arrangent pas trop à dire vrai…

 

Ben non,les gens d’ici sont aussi inquiets et touchés par le chômage. J’ai un frère de 56 ans qui s’est retrouvé au chômage. Il a mis 10 mois pour se retrouver quelque chose de convenable. Avec 4 enfants, Il ne l’a pas trouvé drôle du tout….

———

De Nadège et Philippe

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

L’économie Canadienne ne se limite pas a l’agriculture et la restauration, heureusement d’ailleurs. Attention à renseigner correctement les gens, qui dans votre cas semble un peu difficile étant donné que vous n’êtes pas sur place et n’avez encore pas fait l’expérience de l’économie Canadienne et du marché de l’emploi….

 

Merci pour la cartouche :thumbsup:

 

Depuis quelque temps je suis presque tout les jours en relation téléphonique et par mail avec des recruteurs de chaines hôtelière et des patrons de restaurants et a chaque fois ils me parlent de leurs problèmes de recrutement, la restauration est un métier relativement difficile et pas bien payé sauf pour les poste d’encadrement ” directeur de restaurant, gérant de restaurant, chef de cuisine”

 

Pour l’agriculture je n’en sais pas plus que les autres, juste que les Mexicains travail dure et ils ne sont pas forcement bien payés 

 

Pour ma par ce n’est pas une critique mais juste une constatation que des Québecois professionnel de la restauration me remontent et en plus nous avons le même problème en France !!!

———

De Blueberry

 

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

Ce que Blueberry essaie de te dire est que le Canada est vaste et que ça varie d’un endroit à l’autre. 

 

Oui, dans les régions agricoles, on a besoin de “saisonniers” et dans la restauration, de serveurs. Mais les mines ont aussi besoin du monde (ça te tenterait, toi, de descendre dans une mine?), tout comme les écoles peinent à embaucher des psychologues. 

 

Demain je n’ai pas de travail je descend dans la mine sans souci, si cela peu permettre de faire manger ma famille ! pour moi il n’y a pas de sous métier !

 

Rien à voir avec le fait d’accepter un sous-métier ou sot métier. D’ailleurs l’activité minière paye très bien soi dit en passant.

 

Pour donner un exemple plus concret, Kweli parle de la difficultés de trouver des psychologues au Québec, ce n’est pas le cas en Colombie-Britannique. Ce qu’on essaye d’expliquer est que l’économie Canadienne ne se limite pas uniquement à l’agriculture et la restauration -même si 50 amis vous ont dit cela-. Un peu de recherche montre en fait la très grande variété de l’économie Canadienne, logique vu l’étendue du territoire.

 

Par la suite chaque province et territoire a ses propres secteurs d’activités.

 

Affirmer que la pénurie de main d’œuvre est uniquement dans la restauration et l’agriculture est erroné.

———

De Kweli

 

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

Ce que Blueberry essaie de te dire est que le Canada est vaste et que ça varie d’un endroit à l’autre. 

 

Oui, dans les régions agricoles, on a besoin de “saisonniers” et dans la restauration, de serveurs. Mais les mines ont aussi besoin du monde (ça te tenterait, toi, de descendre dans une mine?), tout comme les écoles peinent à embaucher des psychologues. 

 

Demain je n’ai pas de travail je descend dans la mine sans souci, si cela peu permettre de faire manger ma famille ! pour moi il n’y a pas de sous métier !

 

 

Ce n’est pas une question de “sous-métier” (en tout cas pas au Canada, les mineurs sont mieux payés que moi et je pense sincèrement qu’ils méritent leur paye) mais vouloir le faire est une chose et être à la hauteur (surtout sur le plan physique) en est une autre. 

———

De dounet

Le Programme des Travailleurs Etrangers Temporaires a été conçu pour combler des pénuries de main d’oeuvre ponctuelles, d’où l’importance du terme temporaire.
C’est pour ça qu’il est également limité dans le temps. C’est 4 ans maximum.
 
Il est donc particulièrement adapté aux travailleurs saisonniers en tout genre, car il présente l’avantage d’avoir des délais plus courts pour faire venir les travailleurs au Canada.
 
Le problème est qu’il a été pas mal détourné de son usage initial, parce que justement les délais pour embaucher un travailleur qualifié sont beaucoup trop longs, pour les employeurs comme pour les immigrants.
Le gouvernement Harper porte également une lourde responsabilité du fait d’avoir autorisé à payer les dits travailleurs 15% de moins et il cherche aujourd’hui à rattraper le coup, ni plus ni moins.
 
Ajoutez à cela le scandale de la RBC, qui n’a en réalité qu’un lointain rapport puisque lié à des causes plus larges (mondialisation, externalisation, sous-traitance), quelques amalgames plus ou moins malhonnêtes et vous avez la situation de ce jour.
 
On verra ce qu’il en sortira.

———

De Nadège et Philippe

 

 

oui peut être, alors pourquoi dans l’agriculture saisonnière on emploi principalement de la main d’œuvre Mexicaine et dans la restauration certain restaurants emploi beaucoup de Français fraichement arrivés  alors que sur beaucoup de site d’emploi dédiés à la restauration il y a beaucoup de Québécois ” et souvent les même personnes” qui passent des annonces pour trouver un job  !

 

Ce que Blueberry essaie de te dire est que le Canada est vaste et que ça varie d’un endroit à l’autre. 

 

Oui, dans les régions agricoles, on a besoin de “saisonniers” et dans la restauration, de serveurs. Mais les mines ont aussi besoin du monde (ça te tenterait, toi, de descendre dans une mine?), tout comme les écoles peinent à embaucher des psychologues. 

 

Demain je n’ai pas de travail je descend dans la mine sans souci, si cela peu permettre de faire manger ma famille ! pour moi il n’y a pas de sous métier !

 

 

Ce n’est pas une question de “sous-métier” (en tout cas pas au Canada, les mineurs sont mieux payés que moi et je pense sincèrement qu’ils méritent leur paye) mais vouloir le faire est une chose et être à la hauteur (surtout sur le plan physique) en est une autre. 

 

 

Mouais !!! c’est le chien qui ce mort la queue ce poste.

 

Quand tu veut bosser et que tu as la santé tu fonce que ce soit dans la mine, dans les champs, au cul du camion a ramasser les poubelles, a faire la plonge en cuisine, a faire couler le bitume sur les routes par 35° ………..

 

 

En France il y a un taux de chômage record et dans la restauration personne ne postule résultat des restaurants mettent la clé sous la porte !!!

———

De Kweli

Le gouvernement Harper porte également une lourde responsabilité du fait d’avoir autorisé à payer les dits travailleurs 15% de moins et il cherche aujourd’hui à rattraper le coup, ni plus ni moins.

 

Et pourtant, il ne compte pas reculer là-dessus. Or, c’est essentiellement cela qui rend les travailleurs étrangers attirants. 

 

Quel employeur ne rêve pas de baisser la masse salariale de son entreprise de 15%? 

 

Je veux bien voir des Canadiens (surtout ceux qui se complaisent sur le BS) aller ramasser des fraises dans les champs, mais mon petit doigt me dit que le prix de la livre de fraises va tripler. Qui va être gagnant? 

———

De dounet

Il faut savoir ce que l’on veut comme on dit  :biggrin2:

 

On ne peut pas maintenir les emplois au Canada, sans qu’il y ait des contreparties telles que des répercutions sur le prix.

 

En France, il semblerait que le “made in France” ait de plus en plus la cote et que les consommateurs sont prêts à payer un peu plus pour des produits fabriqués en France et de meilleure qualité. Je parle de produit manufacturés et non produits agricoles.

Et il semble y avoir des cas de relocalisation.

 

Reste à voir si le consommateur canadien est sur la même longueur d’onde  😉

———

De claire682

C’est en direct live pour ceux que ca intéresse

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2013/04/29/003-changements-programme-travailleurs-etrangers-canada.shtml

 

Parmi ces mesures : l’imposition de frais d’utilisation pour les permis de travail et l’augmentation du pouvoir fédéral de suspendre ces permis. Les employeurs qui embauchent des travailleurs étrangers temporaires devront en outre se doter d’un plan ferme pour passer à un effectif canadien.

L’objectif est de faciliter l’accès aux emplois disponibles pour les Canadiens en recherche de travail.

Les travailleurs étrangers temporaires ne seront par ailleurs plus payés 15 % de moins que les travailleurs canadiens, a assuré le ministre Kenney lors d’un point de presse à Ottawa. Cette disposition prévue dans le programme des travailleurs étrangers n’était de toute façon qu’un « projet pilote », a ajouté le ministre.

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

Ces changements surviennent quelques jours après la controverse entourant l’embauche à la Banque Royale du Canada (RBC), qui devait remplacer 45 de ses employés par des travailleurs temporaires venus d’Inde, dépêchés au pays par une multinationale de sous-traitance. La ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, Diane Finley, avait qualifié la décision de la RBC d’inacceptable.

Le gouvernement avait indiqué lors de l’annonce du budget, en mars, qu’il ferait des changements au programme, qui sont inclus dans la loi de mise en oeuvre du budget.

———

De Kweli

Il faut savoir ce que l’on veut comme on dit  :biggrin2:

 

On ne peut pas maintenir les emplois au Canada, sans qu’il y ait des contreparties telles que des répercutions sur le prix.

 

En France, il semblerait que le “made in France” ait de plus en plus la cote et que les consommateurs sont prêts à payer un peu plus pour des produits fabriqués en France et de meilleure qualité. Je parle de produit manufacturés et non produits agricoles.

Et il semble y avoir des cas de relocalisation.

 

Reste à voir si le consommateur canadien est sur la même longueur d’onde  😉

 

 

Il est tellement sur la même longueur d’ondes qu’il va se ruer au sud de la frontière pour acheter à moins cher et ce, avec la bénédiction du fédéral qui lui accorde une belle exemption fiscale.

 

On est cohérent … ou pas  :whistlingb:

———

De dounet

CQFD  :thumbsup:  Donc tout cela est de la plus parfaite hypocrisie  :whistlingb:

———

De melow02

Envoyé par l’application mobile Forum IC

———

De urion59

Il faut savoir ce que l’on veut comme on dit  :biggrin2:

 

On ne peut pas maintenir les emplois au Canada, sans qu’il y ait des contreparties telles que des répercutions sur le prix.

 

En France, il semblerait que le “made in France” ait de plus en plus la cote et que les consommateurs sont prêts à payer un peu plus pour des produits fabriqués en France et de meilleure qualité. Je parle de produit manufacturés et non produits agricoles.

Et il semble y avoir des cas de relocalisation.

 

Reste à voir si le consommateur canadien est sur la même longueur d’onde  😉

 

 

Il est tellement sur la même longueur d’ondes qu’il va se ruer au sud de la frontière pour acheter à moins cher et ce, avec la bénédiction du fédéral qui lui accorde une belle exemption fiscale.

 

On est cohérent … ou pas  :whistlingb:

 

Etant frontalier avec la belgique, vous croyez qu’on fait quoi ?????

 

On a même du made in France moins cher a l’étranger !!!!!!!

 

Pour le même produit, on va au moins cher, c’est normal, Les pays frontaliers nous déroulent le tapis rouge car on booste leurs économies au détriment de la notre.

 

Pour mon cas et la belgique, Tabac, alcool, voitures, grains, combustibles la liste est longue…..

 

Si une voiture est quelques milliers de dollars moins cher au US, vous faites quoi ?? Vous privilégiez le made in Canada ou un voyage au costa rica avec femme et enfants ??

 

Donc l’immigrant payé moins cher ca arrange tout le monde, la bas comme ici en France

———

De urion59

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

———

De LOIC_BRETON

Merci a tous pour vos réponses.

 

Disons que ce qui m’inquiète c’est surtout le “climat” sociale. En d’autres termes c’est la monté de la xénophobie qui m’intéresse ici. Même si je pense que c’est très exagéré pour le moment c’est un phénomène qui se produit toujours quand les personnes ont du mal a trouver un emploi dans leur propre pays. En France ainsi qu’en Espagne je trouve que c’est clairement le cas.

 

Je suis consultant en système d’information et enseignant chercheur en management et ma femme est médecin donc a priori j’ai cru comprendre que nos professions étaient plutôt recherchées. Nous souhaitons nous expatrier dans un horizon de 3 ans et si moi et ma femme nous installons au canada, je ne souhaite pas être vu comme un intrus et que cela soit source de tension… 

———

De LOIC_BRETON

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

Disons que ce n’est peut être pas dit de manière très clair mais je peux vous assurez que ça marche exactement comme ça en France aussi. J’ai beaucoup de collègues maghrébins, et il a fallut justifier avec hargne qu’il n’y avait pas de français pour remplir leur fonction sans quoi leur titre de séjour aurait été refusé

———

De dounet

Comme toujours, il ne faut pas se laisser abuser par le traitement médiatique et essayer d’en tirer des conclusions sur le climat social. Et encore moins faire des parallèles avec la situation en Europe.
 
Tout ceci ne sont que des effets d’annonce, destinés à éteindre un incendie provoqué par une sombre affaire. 
 
C’est de la politique politicienne. L’opposition s’est emparée de l’affaire et comme il y a clairement eu des dérives sur le programme PTET plus la responsabilité du gvt par rapport aux 15% que j’ai déjà évoquée, le gouvernement s’est retrouvé au pied du mur.
 
Mais, cela ne concerne qu’un programme bien particulier et en rien le programme d’immigration permanente.
 
Donc on se relaxe et on ne donne pas à cette affaire plus d’importance qu’elle n’en a.

———

De urion59

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

Disons que ce n’est peut être pas dit de manière très clair mais je peux vous assurez que ça marche exactement comme ça en France aussi. J’ai beaucoup de collègues maghrébins, et il a fallut justifier avec hargne qu’il n’y avait pas de français pour remplir leur fonction sans quoi leur titre de séjour aurait été refusé

En tant que salarié c’est surement vrai.

Mais perso, en tant qu’employeur, si un jour, sur un emploi je favoriserais un francais plutot qu’un maghrébin, je me fais lincher sur place..

———

De LOIC_BRETON

 

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

Disons que ce n’est peut être pas dit de manière très clair mais je peux vous assurez que ça marche exactement comme ça en France aussi. J’ai beaucoup de collègues maghrébins, et il a fallut justifier avec hargne qu’il n’y avait pas de français pour remplir leur fonction sans quoi leur titre de séjour aurait été refusé

En tant que salarié c’est surement vrai.

Mais perso, en tant qu’employeur, si un jour, sur un emploi je favoriserais un francais plutot qu’un maghrébin, je me fais lincher sur place..

Ah ça c’est sur ! Dans le cas ou un employeur dit ouvertement qu’il favorise un BBR (bleu blanc rouge) plutôt qu’un maghrébin (ce qui est de la discrimination) c’est clair et net qu’il se fera flinguer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Mais après dans ce cas précis j’ai envie de dire que ça me parait assez normal…

———

De claire682

 

 

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

Disons que ce n’est peut être pas dit de manière très clair mais je peux vous assurez que ça marche exactement comme ça en France aussi. J’ai beaucoup de collègues maghrébins, et il a fallut justifier avec hargne qu’il n’y avait pas de français pour remplir leur fonction sans quoi leur titre de séjour aurait été refusé

En tant que salarié c’est surement vrai.

Mais perso, en tant qu’employeur, si un jour, sur un emploi je favoriserais un francais plutot qu’un maghrébin, je me fais lincher sur place..

Ah ça c’est sur ! Dans le cas ou un employeur dit ouvertement qu’il favorise un BBR (bleu blanc rouge) plutôt qu’un maghrébin (ce qui est de la discrimination) c’est clair et net qu’il se fera flinguer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Mais après dans ce cas précis j’ai envie de dire que ça me parait assez normal…

Vous me semblez confondre un peu les choses là.

En France, il est vrai que de plus en plus ils privilégient les français, donc les gens de nationalité française. Dans “ces” gens, il y a aussi des gens d’origine maghrébine.

Donc, non, si tu privilégie un français au détriment d’un algérien, tu ne te fera pas flinguer.

De toute façon, c’est l’employeur qui va se faire taper sur les doigts s’ils ne prouvent pas qu’il a fait toutes les choses possibles pour embaucher un français.

 

 

 

J’ai vu des reportages sur ces situations, mais ca concerne également d’autres pays 

———

De Kweli

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

 

 

En Belgique, une entreprise peut embaucher des étrangers avant les Belges?

 

Ou vous confondez “étrangers” et “citoyens nés à l’étranger”? 

———

De Blueberry

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

 

En fait c’est une phrase à interpréter comme “citoyens Canadiens nés au Canada, citoyens Canadiens nés à l’étranger ou résidents permanents du Canada -qui par définition n’ont pas la nationalité Canadienne-“.

 

C’est partout pareil. Ne pas s’imaginer qu’en France, on va aller embaucher un travailleur en Russie si la main d’œuvre Française ou résidents permanents peuvent faire le travail.

 

Cela n’a rien à voir avec de la discrimination ou du racisme.

———

De Silicon

L’autre façon est de dire on vous rappellera si besoin puis mettre le cv a la poubelle.

Est ce mieux ??

Le Canada a beaucoup de chomeurs , n’est t’il pas mieux de leur trouver un emploi avant d’aller recruter a l’étranger ??

———

De urion59

 

 

 

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

Disons que ce n’est peut être pas dit de manière très clair mais je peux vous assurez que ça marche exactement comme ça en France aussi. J’ai beaucoup de collègues maghrébins, et il a fallut justifier avec hargne qu’il n’y avait pas de français pour remplir leur fonction sans quoi leur titre de séjour aurait été refusé

En tant que salarié c’est surement vrai.

Mais perso, en tant qu’employeur, si un jour, sur un emploi je favoriserais un francais plutot qu’un maghrébin, je me fais lincher sur place..

Ah ça c’est sur ! Dans le cas ou un employeur dit ouvertement qu’il favorise un BBR (bleu blanc rouge) plutôt qu’un maghrébin (ce qui est de la discrimination) c’est clair et net qu’il se fera flinguer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Mais après dans ce cas précis j’ai envie de dire que ça me parait assez normal…

Vous me semblez confondre un peu les choses là.

En France, il est vrai que de plus en plus ils privilégient les français, donc les gens de nationalité française. Dans “ces” gens, il y a aussi des gens d’origine maghrébine.

Donc, non, si tu privilégie un français au détriment d’un algérien, tu ne te fera pas flinguer.

De toute façon, c’est l’employeur qui va se faire taper sur les doigts s’ils ne prouvent pas qu’il a fait toutes les choses possibles pour embaucher un français.

 

 

 

J’ai vu des reportages sur ces situations, mais ca concerne également d’autres pays 

 

C’est le principe de préférence nationale que tout le monde rejete.

 

Je ne parlais pas spécifiquement des enfant d’immigrés qui sont pleinement francais car nés sur le sol francais et qui subissent une discrimination a l’embauche de part leurs noms, leurs cultures, leurs religions….

 

Je parlais aussi des vrais immigrés, non francais. Lors de mes recherches de candidats, a pole emploi, on a clairement parlé du cas de candidats immigrés (hors Union européenne, je précise). Il m’est impossible officiellement de refuser pour ce motif cette candidature.

———

De urion59

L’autre façon est de dire on vous rappellera si besoin puis mettre le cv a la poubelle.

Est ce mieux ??

Le Canada a beaucoup de chomeurs , n’est t’il pas mieux de leur trouver un emploi avant d’aller recruter a l’étranger ??

 

Encore faut il que les chomeurs acceptent les postes qu’on leur propose….

 

Perso, j’ai du mal a comprendre que dans un pays, il y ait plus d’offres d’emploi que de demandes…..

 

Si les gens ne sont pas qualifiés pour les postes vacants, on les forme non ??

———

De Blueberry

Je parlais aussi des vrais immigrés, non francais. Lors de mes recherches de candidats, a pole emploi, on a clairement parlé du cas de candidats immigrés (hors Union européenne, je précise). Il m’est impossible officiellement de refuser pour ce motif cette candidature.

 

Oui, cela c’est de la discrimination. Au Canada, tu ne peux pas refuser l’embauche à un candidat juste pour le motif qu’il vient d’ailleurs. Le candidat pourrait déposer une plainte.

———

De Kweli

L’autre façon est de dire on vous rappellera si besoin puis mettre le cv a la poubelle.

Est ce mieux ??

Le Canada a beaucoup de chomeurs , n’est t’il pas mieux de leur trouver un emploi avant d’aller recruter a l’étranger ??

 

Encore faut il que les chomeurs acceptent les postes qu’on leur propose….

 

Perso, j’ai du mal a comprendre que dans un pays, il y ait plus d’offres d’emploi que de demandes…..

 

Si les gens ne sont pas qualifiés pour les postes vacants, on les forme non ??

 

Malheureusement, ce n’est pas exactement cette mentalité qui prévaut chez les employeurs. Et ils ont aussi raison d’être frileux à investir dedans, car les travailleurs sont devenus des oiseaux migrateurs par ici. 

———

De dounet

L’autre façon est de dire on vous rappellera si besoin puis mettre le cv a la poubelle.

Est ce mieux ??

Le Canada a beaucoup de chomeurs , n’est t’il pas mieux de leur trouver un emploi avant d’aller recruter a l’étranger ??

 

Encore faut il que les chomeurs acceptent les postes qu’on leur propose….

 

Perso, j’ai du mal a comprendre que dans un pays, il y ait plus d’offres d’emploi que de demandes…..

 

Si les gens ne sont pas qualifiés pour les postes vacants, on les forme non ??

 

 

C’est pas un peu simpliste comme vision des choses ?

 

Ça prend combien de temps de former une infirmière ou un professionnel de l’informatique (les deux professions qui bénéficient le plus de ce type de visa) ?

Actuellement, on demande aux infirmières d’avoir un baccalauréat (donc 4 ans) d’après ce que j’ai compris.

 

Alors qu’on peut faire venir un étranger formé et souvent expérimenté en quelques mois.

 

Faudrait peut-être arrêter de raconter n’importe quoi  :whistlingb:

———

De claire682

 

 

 

 

Les modifications visent à assurer que les travailleurs non
canadiens ne soient embauchés qu’une fois que tous les efforts ont été
déployés pour offrir aux Canadiens la priorité sur les postes à
pourvoir. Il s’agit d’une réforme qui obligera les employeurs à
favoriser les travailleurs canadiens avant que des permis d’embauche
pour travailleurs étrangers ne soient accordés.

 

 

Je suis épaté par cette phrase : Ce qui parait normal au Canada serait passible de prison ici :crying: :crying: :crying: :crying:

Disons que ce n’est peut être pas dit de manière très clair mais je peux vous assurez que ça marche exactement comme ça en France aussi. J’ai beaucoup de collègues maghrébins, et il a fallut justifier avec hargne qu’il n’y avait pas de français pour remplir leur fonction sans quoi leur titre de séjour aurait été refusé

En tant que salarié c’est surement vrai.

Mais perso, en tant qu’employeur, si un jour, sur un emploi je favoriserais un francais plutot qu’un maghrébin, je me fais lincher sur place..

Ah ça c’est sur ! Dans le cas ou un employeur dit ouvertement qu’il favorise un BBR (bleu blanc rouge) plutôt qu’un maghrébin (ce qui est de la discrimination) c’est clair et net qu’il se fera flinguer en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ! Mais après dans ce cas précis j’ai envie de dire que ça me parait assez normal…

Vous me semblez confondre un peu les choses là.

En France, il est vrai que de plus en plus ils privilégient les français, donc les gens de nationalité française. Dans “ces” gens, il y a aussi des gens d’origine maghrébine.

Donc, non, si tu privilégie un français au détriment d’un algérien, tu ne te fera pas flinguer.

De toute façon, c’est l’employeur qui va se faire taper sur les doigts s’ils ne prouvent pas qu’il a fait toutes les choses possibles pour embaucher un français.

 

 

 

J’ai vu des reportages sur ces situations, mais ca concerne également d’autres pays 

 

C’est le principe de préférence nationale que tout le monde rejete.

 

Je ne parlais pas spécifiquement des enfant d’immigrés qui sont pleinement francais car nés sur le sol francais et qui subissent une discrimination a l’embauche de part leurs noms, leurs cultures, leurs religions….

 

Je parlais aussi des vrais immigrés, non francais. Lors de mes recherches de candidats, a pole emploi, on a clairement parlé du cas de candidats immigrés (hors Union européenne, je précise). Il m’est impossible officiellement de refuser pour ce motif cette candidature.

Je ne comprends pas ce que tu dis :S

J’ai le cas d’un ancien collègue de travail, bulgare (non français) qui a reçu une lettre de “je ne sais pas quel ministère” lui indiquand qu’il ne pouvait pas exercer le métier dans notre société car X personnes de Pole Emploi en Ile de France correspondaient “supposément” au profil. Il a fallu qu’il justifie avec la boite que gnagnagnagna. On a déjà discuté de ça sur un autre fil en fait 😀

 

Il y a donc peut-être d’autres termes juridiques qui nous échappent ^^

———

De Blueberry

Perso, j’ai du mal a comprendre que dans un pays, il y ait plus d’offres d’emploi que de demandes…..

 

Cela dépend des domaines. Certains sont en pénurie de main d’œuvre, mais beaucoup ne le sont pas, contrairement à ce que les medias Français font croire. Il y a du chômage ici aussi!

———

De urion59

 

L’autre façon est de dire on vous rappellera si besoin puis mettre le cv a la poubelle.

Est ce mieux ??

Le Canada a beaucoup de chomeurs , n’est t’il pas mieux de leur trouver un emploi avant d’aller recruter a l’étranger ??

 

Encore faut il que les chomeurs acceptent les postes qu’on leur propose….

 

Perso, j’ai du mal a comprendre que dans un pays, il y ait plus d’offres d’emploi que de demandes…..

 

Si les gens ne sont pas qualifiés pour les postes vacants, on les forme non ??

 

 

C’est pas un peu simpliste comme vision des choses ?

 

Ça prend combien de temps de former une infirmière ou un professionnel de l’informatique (les deux professions qui bénéficient le plus de ce type de visa) ?

Actuellement, on demande aux infirmières d’avoir un baccalauréat (donc 4 ans) d’après ce que j’ai compris.

 

Alors qu’on peut faire venir un étranger formé et souvent expérimenté en quelques mois.

 

Faudrait peut-être arrêter de raconter n’importe quoi  :whistlingb:

 

Faudrait savoir :

 

Silicon considère qu’il vaut mieux donner du boulot aux canadiens avant d’aller chercher des immigrés.

 

Vous considérez vous que c’est mieux d’aller chercher des immigrés plutôt que de former des canadiens.

 

Le deficit de ces métiers ne s’est pas fait en un jour, on sait quelles sont les professions qui vont manquer dans les années a venir.

 

C’est juste un choix politique, Préférence nationale ou immigration …

 

Aprés certains domaines sont en pénuries , d’autres en surplus de main d’oeuvre. Donc chomage d’un coté et manque d’un autre.

 

Ca dépend des secteurs et des domaines d’activités.

 

 

Mais je persiste à dire qu’un travailleur doit savoir se reconvertir afin de s’adapter au marché du travail. Notre domaine d’activité du début de carrière ne sera surement pas dans les mêmes conditions dans 30 ou 40ans.

On doit changer de métier, se former, se remettre en question, s

FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Haut

Bienvenue au Canada