Tour du poteau, parfois risqué !

Tour du poteau, parfois risqué !

De La tine

Je tiens à évoquer ce sujet assez épineux que celui du tour du poteau car en ayant vécu l’expérience, j’espère que mon témoignage sera considérer sérieusement pour ceux qui pensaient entreprendre l’aventure. Mon cas est spécial mais cela ne change rien au fait que je vous déconseille fortement de le faire.

Cela fait 5 ans que je réside au Québec. J’ai passé ma première année en 2008 à faire des petits boulots à droite et à gauche ainsi que voyager partout sur le territoire. Je suis ensuite retournée en France quelques semaines afin de me procurer un permis d’études. J’ai obtenu mon diplôme en juin dernier. En 5 ans, j’ai petit à petit fait ma vie là-bas (Montréal), mes amis sont ma famille et l’on peut considérer que j’y suis très bien installée/intégrée. Du moins j’y étais jusqu’à ce que l’on me refuse l’entrée après une journée passée à Burlington, Vermont. Mon visa expirait à la fin du mois d’août 2013 et n’ayant pas pris connaissance des démarches à réaliser pour y rester en toute légalité, j’ai tenté ma chance ; quelques jours avant l’expiration de mon statut, deux amis québécois et moi-même avons passé la frontière américaine pour une journée dans l’espoir de revenir sur le territoire canadien avec un prolongement de visa touriste. Bon ok, je me suis très mal renseigné mais encore faut-il pouvoir les trouver ces informations. Sur ce point, je suis d’ailleurs très déçue par le vrac de la bureaucratie canadienne mais c’est un autre sujet que je n’aborderai pas.

1h du matin. Je me trouve en compagnie des mes deux amis dans les bureaux d’immigration à la frontière. Une dame (d’apparence beaucoup trop sérieuse) se charge de mon cas. Bombardement de questions sur mes intentions de retourner au Québec. Je lui explique que j’ai récemment terminé mes études, j’ai obtenu mon CSQ et mon désir était d’achever ma demande de résidence permanente sur le territoire québécois. D’accord mais suis-je capable financièrement de subvenir à mes besoins ces trois prochains mois? Nous voilà donc partis sur un ordinateur du bureau. Je lui donne accès à mon compte bancaire afin qu’elle constate que le soutien de mes parents m’aide à vivre pour chaque mois mais pas assez selon elle. Ce qui est très justifié et c’est la raison pour laquelle j’avais un petit travail non déclaré à Montréal. Je ne le crie pas sur les toits mais il arrive un moment où c’est la seule façon pour les étudiants d’arrondir les fins de mois.

Bref, après une quinzaine de minutes d’attente, dix ongles en moins et plus un poil de sec, je suis convoquée au comptoir. Et là, j’ai senti par son regard effroyable qu’il y avait un pépin : « As-tu un travail à Montréal? » ( d’ailleurs je trouve que le tutoiement dans ce contexte n’est absolument pas d’augure, un minimum de respect s’il vous plait). C’est évident que je n’allais pas répondre dans l’affirmative à cette question. Donc « Non ». Mais madame est allé fouiner sur mon compte facebook pendant ces 15 min et manque de bol, il était écrit que j’occupais un travail à Montréal. Je l’attendais pas du tout celle-là. J’ai tant bien que mal essayé de me défendre en prétextant qu’il s’agissait du travail que j’exerçais lorsque j’avais un permis en poche pendant mes études et que la mise à jour sur facebook n’avait pas été faite ( le pipo n’étant pas l’instrument que je joue le mieux). Pas convaincue la madame. Elle me demande alors de lui apporter mon cellulaire et finit par découvrir un message destiné à un ami disant qu’un certain jour je finis de travailler à une certaine heure. Oups… 

Autant vous dire que ça ne s’est pas bien mis du tout par la suite, en passant par « tu as menti à un agent fédéral » à « ici ça n’est pas ton pays, tu occupes la place de quelqu’un sur le marché du travail canadien » et bla-bla-bla. En tout cas, je ne faisais pas la fière, à la limite de faire imploser mon cur. Sur ce, je retourne m’assoir et quelques minutes plus tard, la douanière me tend un papier sur lequel est écrit « autorisation de quitter le pays » et me fait savoir que cette info s’applique à partir de maintenant. Et là tout s’écroule. Je fond en larmes, je n’ai pas d’argent, pas de vêtements, aucun moyen de prévenir personne à Montréal et l’on me lâche au bord de la route sans aucune ressource. Heureusement, j’ai des amis extraordinaires qui ont pu nous conduire à un hôtel à burlington ( il était 3h du matin), ont eu la gentillesse de me payer un billet de retour en France et qui m’ont soutenu jusqu’au bout. Mais sans eux, honnêtement j’aurais été complètement pommée sachant que la ville la plus proche se trouvait à une heure de la frontière et que je n’avais aucun moyen de communication. Ce qui m’a « sauvé », c’est le fait d’avoir entamé ma demande de residence et d’avoir en main un CSQ. Sinon, j’aurais été expulsé du pays pendant 2 ans.

Alors conclusion, je vous déconseille de faire le tour du poteau. Aujourd’hui, les fédéraux ont accès à toute votre vie privée et il est clair que tous les cas ne sont pas le mêmes mais si vous décidez quand même de tenter votre chance, pensez à tout, mais absolument tous les moindres détails. Aucune empathie n’est accordée et le silence est imposé. La douane canadienne est d’ailleurs très au courant de cette pratique, il ne faut pas se leurrer. Je vous promets que lorsque l’on échoue à cela, c’est toute une vie qui s’écroule. Personnellement ça a été mon cas car la mienne est au Québec.

Merci d’avoir pris le temps de lire cette petite hisoire et je souhaite que cela n’arrive à personne. Méfiez-vous et renseignez-vous! 

T.

———

De Blueberry

Effectivement, le tour du poteau pour obtenir un nouveau visa de touriste est toujours très risqué. Et malheureusement tu es tombée sur un agent très  zélé qui a fouillé dans ton ordinateur et ton téléphone. 

———

De kuroczyd

C est clair que c est triste mais d un autre côté si tu n avais pas menti (ici le mensonge est un faute peu tolérée ) cela se serait peut être mieu passé. (très différent de la France ou on peut mentir à l assemblée nationale dans le blanc des yeux de la nation)
L autre point, je ne pense pas qu il faille avoir peur du tour du poteau si l’on est en règle.
En tout cas je te souhaite que cela s arrange pour ta situation.

———

De foufou83140

Le respect de la vie privée n’existe pas au Québec?
Les agents peuvent fouillés dans un ordinateur ou cellulaire?

———

De kuroczyd

Le respect de la vie privée n’existe pas au Québec?
Les agents peuvent fouillés dans un ordinateur ou cellulaire?

Quand on dit que le Canada n est pas la France… 😉

———

De kjaerlighet

Ils ont accès à toute ta vie privée si tu l’étale sur facebook c’est évident mais si tu étale pas ta vie sur internet ils ont pas accès à ta vie privée … :whistlingb:

———

De yow_lys

 

Le respect de la vie privée n’existe pas au Québec?
Les agents peuvent fouillés dans un ordinateur ou cellulaire?

 Oui il existe, mais un douanier a des pouvoirs comme les douaniers en France d’ailleurs… et parmi ces pouvoirs celui d’accéder à ton téléphone ou ordinateur portable pour vérifier ce que tu essaye de raconter comme bobard. Ils peuvent aussi faire une fouille corporelle, une fouille à nu, vérifier ton dossier aérien, appeler des gens.
Ce sont les agents qui ont le plus de pouvoirs quasiment après les services secrets. un flic n’a presque pas le droit de te fouiller dans la rue, ou controler ton identité sans motif valable.
Mais c’est pas mal similaire en france.. c’est juste qu’on fait rarement face à cete étape là en tant que citoyen.

———

De La tine

Exactement, il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’agents fédéraux et qu’ils ont beaucoup plus de droits qu’on ne le le pense. Et ça n’est pas une question d’étaler sa vie sur facebook, car à part mon lieu de residence et mon travail, je ne dévoile rien alors il faut arrêter de lancer des jugements qui n’ont pas rapport avec le sujet. Je tenais juste à préciser qu’aucune informations ne passent à côté des agents et qu’il faut vraiment penser à tous les détails avant de se lancer.

———

De Blueberry

Le respect de la vie privée n’existe pas au Québec?
Les agents peuvent fouillés dans un ordinateur ou cellulaire?

 

Oui les douanes Canadiennes ont le droit de fouiller non seulement tes bagages et ta personne, mais aussi de regarder le contenu de tout appareil type, téléphone et ordinateur si l’agent pense que tu racontes des mensonges. 

 

Beaucoup sous-estiment le pouvoir des douanes Canadiennes. 

———

De claire682

C’est flippant cette histoire  :crying:  :crying:

Par contre, si tu n’apportes ni cellulaire, ni ordinateur portable, ils ont quand même accès aux infos ??

———

De La tine

Oui en effet

———

De dentan

C’est flippant cette histoire  :crying:  :crying:

Par contre, si tu n’apportes ni cellulaire, ni ordinateur portable, ils ont quand même accès aux infos ??

Ni cellulaire, ni téléphone = sérum de vérité, les tortures etc! Comme dans les meilleurs films d’espionnage! :zorro:  :girl_devil:  :biggrin2:

 

Pour toi il ferait venir le dernier James Bond pour te questionner!

———

De rayjean

Les agents des douanes sont des personnes particulières avec lesquelles il ne vaut mieux pas plaisanter. On peut niaiser un policier peut-être mais pas un agent des douanes.

Chaque personne en situation irrégulière ou commettant une fraude qui pense passer sous le radar ignore que peut-être une dizaine de personnes avec le même profil se sont fait attraper la même semaine donc il est fort possible La tine que vous êtiez « grillée » avant de vous en apercevoir.

 

———

De Working girl

Est-ce vrai que c’est risqué  de faire le tour du poteau pour obtenir un visa touristique?

En tous cas, je pense que quand on est en règle, qu’on ne ment pas (il ne faut jamais mentir à la douane!!!) et qu’on passe la douane pour donner sa lettre d’introduction il ne doit pas y avoir de problème. Bien sûr que les douaniers connaissent la pratique du toru du poteau, et au fond c’est tant mieux. 

 

Ton expérience est assez traumatisante (heureusement que tu ne t’es pas risquée à faire le tour du poteau toute seule!) mais si j’ai bien compris ça s’est arrangé pour toi? Tu as pu retourner au Canada?

———

De dounet

Comment dire ?

 

Aussi traumatisante qu’ait pu être l’expérience, c’est malheureusement ce qui peut arriver quand on ne respecte pas la loi. Nul n’est censé ignorer la loi comme on dit.

Donc c’est un peu fort de prétexter que l’information n’est pas expliquée à droite ou à gauche alors qu’il est écrit en long en large et en travers sur le site de CIC qu’il est interdit de travailler sans permis.

 

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Merci néanmoins pour ton témoignage qui a le mérite de rappeler certaines réalités à ceux qui pensent que le visa de touriste de six mois est un droit. Et bien, non c’est un privilège tel qu’écrit sur le site de CIC là encore.

———

De marionnette1979

Euh oui des tas de personnes font le tour du poteau chaque jour sans aucun problème… tout se passe bien si on est en règle ! Les douanes et autres agents d’immigration sont en plus très facilement joignables pour poser nos questions (je les ai moi même appeler à une époque où j’avais peur de me retrouver entre deux visas)

 

J’ai juste un ami qui a eu un souci en faisait le tour du poteau… il bossait aussi illégalement mais ne le savait pas, l’entreprise où on bossait tous les deux avait mal fait les papiers (super quoi !)

 

Vaut mieux savoir qu’en Amérique du Nord on niaise pas avec les douanes 😛

———

De Kweli

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Depuis 2011, on n’a plus besoin de faire le tour du poteau pour activer sa RP. Ça se fait dans les bureaux de CIC. 

———

De LaserGuillaume

C est clair que c est triste mais d un autre côté si tu n avais pas menti (ici le mensonge est un faute peu tolérée ) cela se serait peut être mieu passé. (très différent de la France ou on peut mentir à l assemblée nationale dans le blanc des yeux de la nation)
L autre point, je ne pense pas qu il faille avoir peur du tour du poteau si l’on est en règle.
En tout cas je te souhaite que cela s arrange pour ta situation.

 

Les douaniers ne font qu’appliquer la loi, avec plus ou moins de zèle. Mais soyez assuré qu’ils restent dans le cadre de la loi, alors si vos papiers sont en règle, n’ayez pas peur de faire le tour du poteau!!

———

De kuroczyd

 

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Depuis 2011, on n’a plus besoin de faire le tour du poteau pour activer sa RP. Ça se fait dans les bureaux de CIC. 

 

 

C’est bon a savoir ça : as tu qqchose a lire sur ce sujet?

———

De crazy_marty

Ben là en l’occurence, c’est pas que tu as été refusée sans motif valable, ou que c’est risqué de faire le tour du poteau, c’est que tu as travaillé illégalement et que la douane s’en est aperçu. Tu as joué avec le feu, tu as été pognée, et voila. C’est pas un manque d’informations de ta part (ce que tu sembles croire), c’est que tu étais dans l’illégalité, c’est tout.

 

Et je dis ça en ayant vécu une situation similaire quand j’étais en BC, mais moi c’était avec les douaniers américains qui voulaient même pas que je passe pour aller chercher mon visa au consulat canadien à Seattle. Sauf que j’étais 100% légal, simplement que un jeune sans ressource qui va se promener tout seul aux USA, ça fait bizarre.

 

Ceci dit, j’espère surtout que le fédéral va pas te refuser la RP à cause de cette histoire, CSQ ou pas CSQ.

———

De Kweli

 

 

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Depuis 2011, on n’a plus besoin de faire le tour du poteau pour activer sa RP. Ça se fait dans les bureaux de CIC. 

 

 

C’est bon a savoir ça : as tu qqchose a lire sur ce sujet?

 

 

 

http://www.cic.gc.ca/francais/centre-aide/reponse.asp?q=748&t=22

 

Comment puis-je faire valider une confirmation de résidence permanente ou un document d’immigration au Canada?

Ces directives ne concernent que les personnes qui se trouvent au Canada ou qui sont dispensées de l’obligation d’obtenir un visa de résident temporaire.

Pour faire valider une confirmation de résidence permanente (CRP) ou un document d’immigration au Canada, vous devez :

  • soit apporter votre CRP ou votre document d’immigration à un poste frontalier et le montrer à un agent;
  • soit vous présenter sur rendez-vous à un bureau local de CIC avec les membres de votre famille si nous vous demandons de le faire.

Dans tous les cas, vous devrez montrer à l’agent tous les documents suivants :

  • votre passeport, titre de voyage ou pièce d’identité ;
  • votre CRP, document d’immigration, lettre de présentation et toute autre directive provenant du bureau canadien des visas;
  • une preuve de votre statut légal au Canada, comme un permis de travail, un permis d’études, un permis de séjour temporaire ou un document de visiteur valide, ou tout autre document d’immigration que vous avez (qu’il soit valide ou non);
  • une preuve de statut implicite (si vous avez présenté une demande pour prolonger votre séjour avant la fin de la période de séjour autorisé). Voici des exemples de preuves de statut implicite :
    • reçu de paiement;
    • copie de votre demande de prolongation de séjour;
    • copie imprimée de la demande en ligne;
    • preuve d’envoi de la demande par la poste.

Pour savoir où se trouve le poste frontalier le plus près de chez vous, veuillez consulter le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada ou la liste des bureaux locaux de CIC.

Vous pouvez aussi quitter le Canada et faire valider votre document à l’aéroport ou au poste frontalier lors de votre retour.

———

De marionnette1979

Ben là en l’occurence, c’est pas que tu as été refusée sans motif valable, ou que c’est risqué de faire le tour du poteau, c’est que tu as travaillé illégalement et que la douane s’en est aperçu. Tu as joué avec le feu, tu as été pognée, et voila. C’est pas un manque d’informations de ta part (ce que tu sembles croire), c’est que tu étais dans l’illégalité, c’est tout.

 

Et je dis ça en ayant vécu une situation similaire quand j’étais en BC, mais moi c’était avec les douaniers américains qui voulaient même pas que je passe pour aller chercher mon visa au consulat canadien à Seattle. Sauf que j’étais 100% légal, simplement que un jeune sans ressource qui va se promener tout seul aux USA, ça fait bizarre.

 

Ceci dit, j’espère surtout que le fédéral va pas te refuser la RP à cause de cette histoire, CSQ ou pas CSQ.

Oui il aurait mieux valu que le titre soit :

Tour du poteau, si vous êtes dans l’illégalité, à éviter!

 

:whistlingb:

———

De kuroczyd

 

 

 

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Depuis 2011, on n’a plus besoin de faire le tour du poteau pour activer sa RP. Ça se fait dans les bureaux de CIC. 

 

 

C’est bon a savoir ça : as tu qqchose a lire sur ce sujet?

 

 

 

http://www.cic.gc.ca/francais/centre-aide/reponse.asp?q=748&t=22

 

Comment puis-je faire valider une confirmation de résidence permanente ou un document d’immigration au Canada?

Ces directives ne concernent que les personnes qui se trouvent au Canada ou qui sont dispensées de l’obligation d’obtenir un visa de résident temporaire.

Pour faire valider une confirmation de résidence permanente (CRP) ou un document d’immigration au Canada, vous devez :

  • soit apporter votre CRP ou votre document d’immigration à un poste frontalier et le montrer à un agent;
  • soit vous présenter sur rendez-vous à un bureau local de CIC avec les membres de votre famille si nous vous demandons de le faire.

Dans tous les cas, vous devrez montrer à l’agent tous les documents suivants :

  • votre passeport, titre de voyage ou pièce d’identité ;
  • votre CRP, document d’immigration, lettre de présentation et toute autre directive provenant du bureau canadien des visas;
  • une preuve de votre statut légal au Canada, comme un permis de travail, un permis d’études, un permis de séjour temporaire ou un document de visiteur valide, ou tout autre document d’immigration que vous avez (qu’il soit valide ou non);
  • une preuve de statut implicite (si vous avez présenté une demande pour prolonger votre séjour avant la fin de la période de séjour autorisé). Voici des exemples de preuves de statut implicite :
    • reçu de paiement;
    • copie de votre demande de prolongation de séjour;
    • copie imprimée de la demande en ligne;
    • preuve d’envoi de la demande par la poste.

Pour savoir où se trouve le poste frontalier le plus près de chez vous, veuillez consulter le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada ou la liste des bureaux locaux de CIC.

Vous pouvez aussi quitter le Canada et faire valider votre document à l’aéroport ou au poste frontalier lors de votre retour.

 

Le pb c est qu il n y a pas dans la liste de bureau au Quebec, je me trompe ?

———

De d.ide

 

 

 

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Depuis 2011, on n’a plus besoin de faire le tour du poteau pour activer sa RP. Ça se fait dans les bureaux de CIC. 

 

 

C’est bon a savoir ça : as tu qqchose a lire sur ce sujet?

 

 

 

http://www.cic.gc.ca/francais/centre-aide/reponse.asp?q=748&t=22

 

Comment puis-je faire valider une confirmation de résidence permanente ou un document d’immigration au Canada?

Ces directives ne concernent que les personnes qui se trouvent au Canada ou qui sont dispensées de l’obligation d’obtenir un visa de résident temporaire.

Pour faire valider une confirmation de résidence permanente (CRP) ou un document d’immigration au Canada, vous devez :

  • soit apporter votre CRP ou votre document d’immigration à un poste frontalier et le montrer à un agent;
  • soit vous présenter sur rendez-vous à un bureau local de CIC avec les membres de votre famille si nous vous demandons de le faire.

Dans tous les cas, vous devrez montrer à l’agent tous les documents suivants :

  • votre passeport, titre de voyage ou pièce d’identité ;
  • votre CRP, document d’immigration, lettre de présentation et toute autre directive provenant du bureau canadien des visas;
  • une preuve de votre statut légal au Canada, comme un permis de travail, un permis d’études, un permis de séjour temporaire ou un document de visiteur valide, ou tout autre document d’immigration que vous avez (qu’il soit valide ou non);
  • une preuve de statut implicite (si vous avez présenté une demande pour prolonger votre séjour avant la fin de la période de séjour autorisé). Voici des exemples de preuves de statut implicite :
    • reçu de paiement;
    • copie de votre demande de prolongation de séjour;
    • copie imprimée de la demande en ligne;
    • preuve d’envoi de la demande par la poste.

Pour savoir où se trouve le poste frontalier le plus près de chez vous, veuillez consulter le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada ou la liste des bureaux locaux de CIC.

Vous pouvez aussi quitter le Canada et faire valider votre document à l’aéroport ou au poste frontalier lors de votre retour.

 

Salut,

 

on a voulu faire ça, prendre RDV, pour valider la RP mais il faut attendre minimum 1 mois pour le RDV, du coup, l’agente m’a conseillé de passer par un poste  de douane si je voulais que ce soit plus rapide (comme Lacolle).

ce que l’on a fait sans problème (juste le temps de donner mes empreintes et ma photos aux states car mon passeport n’est pas biométrique :P).

 

Les douaniers sont très au fait du tour du poteau.

En effet ne connaissant pas trop le système, avant de passer la frontière, on est directement aller au poste douanier canadien, et là, le douanier nous dit qu’il fallait qu’on passe d’abord le douane américaine avant de venir le revoir, il nous a demandé les papiers,  confirmation de RP, passeport et autre,  et nous en a garder pour commencer le dossier le temps de faire le tour.

Il nous a expliquer la démarche à la douane américaine (comme quoi on allait se faire refouler :P) et nous a dit de revenir.

Ce qu’on a fait et pas de soucis. faisable même quand on est une bille  en anglais, car même le douanier américain souriait après m’avoir pris en photos, car il ne parlait même plus vu que je ne comprenais rien à ce qu’il disait il me faisait les gestes 😛 )

Exemple de ce qui c’est passer 😛 

http://www.youtube.com/watch?v=VefsbgMglLA 

à voir avant  de passer la douane, lol.

———

De Prins'Steph Succes

Puree c’est chaud!
Moi j’ai plein d’amis qui l’ont fait et qui avaient exactement la meme situation que toi… une fois ou j’ai ete temoin,  nous etions partis a New York, ce qui fait que ca paraissait un peu moins louche…(genre passer la journee a  Burlington …) donc quand on nous a demande ou on etait on a dit a New york pour le week end… la la dame ne s’est pas attarde a regarder ki avait besoin d’un visa touriste vu que nous etions 5 visa etudiants… c passe comme une lettre a la poste… (Elle a obtenue son visa sans meme une question).
Par contre j’ai une amie a moi qui a essaye de fr son permis d’etude a la frontiere on l’a recalle… elle avait tous les papiers et la douaniere lui a dit k’elle n’a jamais entendu parle de ca et qu’on ne peut pas renouveller son permis d’etude a la frontiere… horrible! Surtout que moi je l’avais fait la semaine d’avant… bref ils lui ont donne un 2 semaines pour regulariser ses papiers… et vu que je partais en france pour les vacances avec une derogation de sa part j’ai du fr son permis d’etude au consulat a paris…. la frontiere canadienne au Quebec est des plus feroces a mon avis… ils sont bien plus cool au Montana 🙂

———

De marionnette1979

Moi comme ça me soulait l’histoire de me faire refouler, on en avait profité pour passer le week-end complet aux US :biggrin2:

———

De Kweli

 

 

 

 

Donc, je suis désolé mais NON le tour du poteau n’est pas à éviter quand on respecte les critères de la loi. On n’a même pas le choix dans certaines circonstance, comme pour activer son visa de RP.

 

Depuis 2011, on n’a plus besoin de faire le tour du poteau pour activer sa RP. Ça se fait dans les bureaux de CIC. 

 

 

C’est bon a savoir ça : as tu qqchose a lire sur ce sujet?

 

 

 

http://www.cic.gc.ca/francais/centre-aide/reponse.asp?q=748&t=22

 

Comment puis-je faire valider une confirmation de résidence permanente ou un document d’immigration au Canada?

Ces directives ne concernent que les personnes qui se trouvent au Canada ou qui sont dispensées de l’obligation d’obtenir un visa de résident temporaire.

Pour faire valider une confirmation de résidence permanente (CRP) ou un document d’immigration au Canada, vous devez :

  • soit apporter votre CRP ou votre document d’immigration à un poste frontalier et le montrer à un agent;
  • soit vous présenter sur rendez-vous à un bureau local de CIC avec les membres de votre famille si nous vous demandons de le faire.

Dans tous les cas, vous devrez montrer à l’agent tous les documents suivants :

  • votre passeport, titre de voyage ou pièce d’identité ;
  • votre CRP, document d’immigration, lettre de présentation et toute autre directive provenant du bureau canadien des visas;
  • une preuve de votre statut légal au Canada, comme un permis de travail, un permis d’études, un permis de séjour temporaire ou un document de visiteur valide, ou tout autre document d’immigration que vous avez (qu’il soit valide ou non);
  • une preuve de statut implicite (si vous avez présenté une demande pour prolonger votre séjour avant la fin de la période de séjour autorisé). Voici des exemples de preuves de statut implicite :
    • reçu de paiement;
    • copie de votre demande de prolongation de séjour;
    • copie imprimée de la demande en ligne;
    • preuve d’envoi de la demande par la poste.

Pour savoir où se trouve le poste frontalier le plus près de chez vous, veuillez consulter le site Web de l’Agence des services frontaliers du Canada ou la liste des bureaux locaux de CIC.

Vous pouvez aussi quitter le Canada et faire valider votre document à l’aéroport ou au poste frontalier lors de votre retour.

 

Le pb c est qu il n y a pas dans la liste de bureau au Quebec, je me trompe ?

 

 

 

Il y a des bureaux de CIC, sauf que le site présente uniquement les bureaux qui traitent les demandes. 

 

Le bureau de Québec est fermé mais celui de Montréal demeure ouvert:

 

Bureau de Citoyenneté et Immigration Canada / Citizenship and Immigration Canada Office
1025 rue St-Jacques Ouest / 1025 St-Jacques Street West
Montréal (Québec) H3C 1B2

———

De chachawa

Je suis d’accord avec ce qui a été dit : non, le tour du poteau n’est pas à déconseiller, il est même parfois un passage obligé. Maintenant, effectivement, quand on n’est pas canadien, on s’abstient de travailler au noir au Canada, surtout si on veut y rester à l’avenir.

On reste dans l’illégalité, ou alors, si on se fait prendre, on ne peut pas se plaindre.

Néanmoins, merci d’avoir partagé l’expérience : c’est peut-être ce qui permettra à d’autres de réaliser les enjeux…

———

De maxo09

 

Ben là en l’occurence, c’est pas que tu as été refusée sans motif valable, ou que c’est risqué de faire le tour du poteau, c’est que tu as travaillé illégalement et que la douane s’en est aperçu. Tu as joué avec le feu, tu as été pognée, et voila. C’est pas un manque d’informations de ta part (ce que tu sembles croire), c’est que tu étais dans l’illégalité, c’est tout.

 

Et je dis ça en ayant vécu une situation similaire quand j’étais en BC, mais moi c’était avec les douaniers américains qui voulaient même pas que je passe pour aller chercher mon visa au consulat canadien à Seattle. Sauf que j’étais 100% légal, simplement que un jeune sans ressource qui va se promener tout seul aux USA, ça fait bizarre.

 

Ceci dit, j’espère surtout que le fédéral va pas te refuser la RP à cause de cette histoire, CSQ ou pas CSQ.

Oui il aurait mieux valu que le titre soit :

Tour du poteau, si vous êtes dans l’illégalité, à éviter!

 

:whistlingb:

Voilà le titre du sujet……J’aimeeeeeeeeeeeee

———

De bencoudonc

 

Oui il aurait mieux valu que le titre soit :
Tour du poteau, si vous êtes dans l’illégalité, à éviter!

 

:whistlingb:

 

 

Ou plus simplement : être dans l’illégalité, à éviter !

———

De oncques

Mets toi un peu à la place des douaniers: Un étranger qui veut franchir la frontière pour venir travailler au noir ! Tu donnes des raisons à ces douaniers d’être sévères car, s’ils n’étaient pas là, ce serait une belle pagaille comme en Europe.

Moi, je suis venu d’abord pour 6 mois, j’ai montré mes relevés de comptes à la douane et je n’ai pas travaillé du tout pendant presque un an; j’ai fait du bénévolat (j’ai renouvelé mon visa de touriste sans faire le tour du poteau).

J’ai vu assez de Sans Papiers en France: pourquoi abuserais-je moi-même ? 

Je comprends tes problèmes et tu comprends certainement maintenant que la réflexion précède l’action.

 

P.S.: Mon tour du poteau s’est passé comme une lettre à la poste quand j’ai eu mon certificat de Résident permanent

———

De dentan

Mets toi un peu à la place des douaniers: Un étranger qui veut franchir la frontière pour venir travailler au noir ! Tu donnes des raisons à ces douaniers d’être sévères car, s’ils n’étaient pas là, ce serait une belle pagaille comme en Europe.

Moi, je suis venu d’abord pour 6 mois, j’ai montré mes relevés de comptes à la douane et je n’ai pas travaillé du tout pendant presque un an; j’ai fait du bénévolat (j’ai renouvelé mon visa de touriste sans faire le tour du poteau).

J’ai vu assez de Sans Papiers en France: pourquoi abuserais-je moi-même ? 

Je comprends tes problèmes et tu comprends certainement maintenant que la réflexion précède l’action.

 

P.S.: Mon tour du poteau s’est passé comme une lettre à la poste quand j’ai eu mon certificat de Résident permanent

Wow tu as la réponse, est-ce permis de faire du bénévolat! On entend les 2 versions.

———

De Cèdre

Salut tout le monde,

 

Moi aussi j’ai déjà eu un problème avec le tour du poteau, mais plutôt du côté Etats Unis, les canadiens ont été sympas à mon retour.

 

En fait, je pense que j’ai été trop direct: j’ai carrément dit au douanier américain que je comptais simplement faire le tour du poteau. Comme ça. Naïf, je pensais que c’était une pratique courante, et qu’il saurait de quoi je parle. C’est ça oui, j’ai été retenu pendant quelques heures dans leurs bureaux, ça m’a calmé…

 

Cerise sur le gâteau, je me suis mal renseigné, je pensais que mon statut de touriste me permettait de rester uniquement 3 mois. J’ai appris dan sles bureaux de la douane canadienne que c’était en fait 6 mois… alors que je serais resté 5 mois en tout et pour tout… :girl_devil:

 

Bref, si j’ai un conseil à donner, à part celui d’être clean, c’est de passer la frontière avec une raison valable.

———

De oncques

 

Mets toi un peu à la place des douaniers: Un étranger qui veut franchir la frontière pour venir travailler au noir ! Tu donnes des raisons à ces douaniers d’être sévères car, s’ils n’étaient pas là, ce serait une belle pagaille comme en Europe.

Moi, je suis venu d’abord pour 6 mois, j’ai montré mes relevés de comptes à la douane et je n’ai pas travaillé du tout pendant presque un an; j’ai fait du bénévolat (j’ai renouvelé mon visa de touriste sans faire le tour du poteau).

J’ai vu assez de Sans Papiers en France: pourquoi abuserais-je moi-même ? 

Je comprends tes problèmes et tu comprends certainement maintenant que la réflexion précède l’action.

 

P.S.: Mon tour du poteau s’est passé comme une lettre à la poste quand j’ai eu mon certificat de Résident permanent

Wow tu as la réponse, est-ce permis de faire du bénévolat! On entend les 2 versions.

 

J’avais pris les services d’un consultant ex sous-ministre de l’immigration. C’est lui qui m’a fait mon dossier et, s’il était interdit de faire du bénévolat, il me l’aurait dit (il était très pointilleux et rigoureux). Ce qui est interdit, c’est de pratiquer un travail rémunéré.

———

De kuroczyd

 

 

Mets toi un peu à la place des douaniers: Un étranger qui veut franchir la frontière pour venir travailler au noir ! Tu donnes des raisons à ces douaniers d’être sévères car, s’ils n’étaient pas là, ce serait une belle pagaille comme en Europe.

Moi, je suis venu d’abord pour 6 mois, j’ai montré mes relevés de comptes à la douane et je n’ai pas travaillé du tout pendant presque un an; j’ai fait du bénévolat (j’ai renouvelé mon visa de touriste sans faire le tour du poteau).

J’ai vu assez de Sans Papiers en France: pourquoi abuserais-je moi-même ? 

Je comprends tes problèmes et tu comprends certainement maintenant que la réflexion précède l’action.

 

P.S.: Mon tour du poteau s’est passé comme une lettre à la poste quand j’ai eu mon certificat de Résident permanent

Wow tu as la réponse, est-ce permis de faire du bénévolat! On entend les 2 versions.

 

J’avais pris les services d’un consultant ex sous-ministre de l’immigration. C’est lui qui m’a fait mon dossier et, s’il était interdit de faire du bénévolat, il me l’aurait dit (il était très pointilleux et rigoureux). Ce qui est interdit, c’est de pratiquer un travail rémunéré.

 

Huuuumm, un stage non-rémunéré a pourtant besoin d’un permis … entre ça et du bénévolat ?

———

De La tine

En effet je devrais changer le titre du sujet. Pouvez-vous me dire comment on fait svp? Je ne suis pas du tout familière avec le site.

Merci

 

Nous l’avons fait.

———

De claire682

En effet je devrais changer le titre du sujet. Pouvez-vous me dire comment on fait svp? Je ne suis pas du tout familière avec le site.

Merci

A priori, on peut pas par nous même, il faut passer par les admin ou les modo  :flowers:

———

De ionkilche

Bonsoir à tous…

Cela fait une semaine que j’ai recu mon Amt et CAQ. Nous avions décidé donc d’aller faire le tour du poteau avec ma blonde pour valider mon permis de travail.

Aujourd’hui nous allons bruncher, j’ai vérifié mes papiers ( ils sont tous classé dans un classeur, par date etc…) je vérifié que j’ai tout.

Nous partons pour la frontière américaine à 13h30, à 14h nous arrivons….mon dieu mon coeur bat fort fort…

Nous arrivons à la douane américaine, ma blonde, qui conduit, explique que nous souhaitons sortir du pays et rerentrer pour faire valider mes papiers. Le douanier nous demande si nous allons rester aux États-Unis ou bien nous allons retourner tout de suite au Canada? Elle précise que nous souhaitons retourner immédiatement au Canada.

Le douanier prend une feuille, inscrit des informations, nous l’a donne et nous explique qu’il suffit juste d’aller sur la gauche la tout de suite…oui tout de suite c’est à dire que nous sommes au guichet et qu’il faut avancer légérement et tourner à gauche…et oui en passant devant les petites cabines de la douane.

on tourne à gauche et nous voici devant la frontière Canadienne….et oui aussi rapidement…

Je dois dire que je pense que nous sommes resté environs 8 min au États-Unis…. c’est fou.

Là le dounier nous demande depuis quand nous avons quitté le territoire, où lui dit il y a quelques minutes…on lui dit que nous venons pour faire valider mon permis de travail. Il nous pose quelques questions: avez vous des des armes, des feux d’artifices…10 000$….NON. Et puis il nous  dit d’aller nous garer au parking et d’aller au service d’immigration.

On se gare, puis allons à l’immigration, il y a personne!!

On arrive au guichet de l’immigration, j’explique ma situation, je donne donne mon CAQ, AMT et offre d’emploi et c’est tout. 

Elle me demande qu’est ce que je vais faire comme job…vérifie mon adresse et ma situation de couple… 

Elle me précise que je dois payer 150$. Je me dirige à la caisse, je paye…et je retourne la voir.

Elle me dit que ca va prendre 3 min pour l’impression…enfin plutôt 1 min, et voilà mon visa agrafer sur mon passeport.

 

Et voilà, un tour de poteau bien simple et rapide….

SI certaines personnes on besoin de conseil je suis disponible….

———

De Miss Cerise

 

 

 

Mets toi un peu à la place des douaniers: Un étranger qui veut franchir la frontière pour venir travailler au noir ! Tu donnes des raisons à ces douaniers d’être sévères car, s’ils n’étaient pas là, ce serait une belle pagaille comme en Europe.

Moi, je suis venu d’abord pour 6 mois, j’ai montré mes relevés de comptes à la douane et je n’ai pas travaillé du tout pendant presque un an; j’ai fait du bénévolat (j’ai renouvelé mon visa de touriste sans faire le tour du poteau).

J’ai vu assez de Sans Papiers en France: pourquoi abuserais-je moi-même ? 

Je comprends tes problèmes et tu comprends certainement maintenant que la réflexion précède l’action.

 

P.S.: Mon tour du poteau s’est passé comme une lettre à la poste quand j’ai eu mon certificat de Résident permanent

Wow tu as la réponse, est-ce permis de faire du bénévolat! On entend les 2 versions.

 

J’avais pris les services d’un consultant ex sous-ministre de l’immigration. C’est lui qui m’a fait mon dossier et, s’il était interdit de faire du bénévolat, il me l’aurait dit (il était très pointilleux et rigoureux). Ce qui est interdit, c’est de pratiquer un travail rémunéré.

 

Huuuumm, un stage non-rémunéré a pourtant besoin d’un permis … entre ça et du bénévolat ?

 

Il me semble qu’il y a effectivement une ambiguité pour le bénévolat. Il est toléré mais pas explicitement permis. Dans le doute, mieux vaut éviter de trop en parler à la douane, mais à part ça, je ne pense pas que la police débarque pour t’expulser parce que tu fais tu bénévolat.

———

De Miss Cerise

Faire le tour du poteau pour valider des nouveaux documents, ça se fait encore, et généralement sans souci. 

 

Par contre le faire pour prolonger son visa touriste, c’est de plus en plus risqué. Les douaniers ne sont pas niais, il savent que peu de gens peuvent rester plusieurs mois en touriste sans travailler. Ils sont de plus en plus soupçonneux et ont un pouvoir discrétionnaire de refus. 

———

De Blueberry

 

 

 

Et voilà, un tour de poteau bien simple et rapide….

SI certaines personnes on besoin de conseil je suis disponible….

 

Ton tour du poteau était pour demander un permis de travail en ayant tous les documents requis….une situation bien différente de l’auteure de ce fil qui espérait obtenir un renouvellement de visa touristique direct à la frontière…beaucoup plus risqué…

———

De futurquébecois

Bien plus risqué, ouais…

De plus, si t’es pas réglo, t’entres droit dans le poteau !

———

De MAGGA

TOUR DU POTEAU FAIT EN JUIN 2013 POUR UN JP! ET AVEC SUCCÉS.

EN NOUS POSANT LA QUESTION : ON A SIMPLEMENT RÉPONDU POUR FAIRE UN VISA!

VISA EN 30 MIN! IL A VÉRIFIÉ CERTAINES CHOSES POUR MON MARI, MON ENFANT ET MOI!

 

BON COURAGE

———

De Blueberry

Bien plus risqué, ouais…

De plus, si t’es pas réglo, t’entres droit dans le poteau !

 

Mais tu as bientôt fini toi! Enfin  :ph34r2: !

———

De paceo

 

J’avais pris les services d’un consultant ex sous-ministre de l’immigration. C’est lui qui m’a fait mon dossier et, s’il était interdit de faire du bénévolat, il me l’aurait dit (il était très pointilleux et rigoureux). Ce qui est interdit, c’est de pratiquer un travail rémunéré.

 

 Ton consultant ça m’a l’être d’être un sacré charlatan !! Qu’il ouvre la loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et il verra quelle est la définition de travail …

———

De claire682

 

 

J’avais pris les services d’un consultant ex sous-ministre de l’immigration. C’est lui qui m’a fait mon dossier et, s’il était interdit de faire du bénévolat, il me l’aurait dit (il était très pointilleux et rigoureux). Ce qui est interdit, c’est de pratiquer un travail rémunéré.

 

 Ton consultant ça m’a l’être d’être un sacré charlatan !! Qu’il ouvre la loi sur l’immigration et la protection des réfugiés et il verra quelle est la définition de travail …

 

ouai ben non vous avez tord tous les deux et raison tous les deux …

Tu peux faire du bénévolat mais pas tout type de bénévolat … la différenciation entre les 2 ? je n’en sais rien …

 

Moi j’avais eu la réponse suivante  quand je m’étais renseignée sur la question …

puisque le bénévolat est un geste libre et gratuit, rien d’empêche cette dame d’en faire signé Carole Deschamps – Conseillère en partenariat – Immigration Québec De Bleury

 

Une forumiste que je vois plus beaucoup (LaLinea pour ne aps la citer) avait soulevé un point important : Qu’en est-il en cas d’accident ?

 

La question est …. ouverte  :flowers: 

———

De felipe

Les Douaniers Canadiens sont surpuissants,

depuis les dernières années le nombre d’anciens directeurs de Camps de Concentration Nazis qui ont tenté de venir faire du tourisme couchsurfing ou des études de premier cycle au Canada ne cesse de diminuer grâce à un révolutionnaire (et ingénieux) système de carte à remplir avec un crayon à papier.

Non sérieux du coup tu es en France ?

bah c’est très bien, nourriture, culture, métro, santé, justice, euros, paysages, histoire, transport, climat en plus t’as la nationalité pas besoin de travailler au black pendant 4 ans en attendant que d’autres douaniers comme eux sortent de leur grève et retrouvent ton dossier qu’ils ont perdu …

———

Vos recherches:

  • tour de poteau permis de travail
  • faire le tour du poteau comme on dit
  • papiers à fourinir pour valiser un prmis détude to
  • peut on rentrer et sortir du québec avec un csq
  • tour du poteau armstrong
  • tour du poteau empeche de rentrer aux usa
  • visa américain tour du poteau
Avatar
FAQ
La Foire aux Questions (FAQ) est la sélection des meilleurs messages du forum de discussion archivée selon une centaine de rubriques allant de l'ouverture de compte, aux différents métiers et au système de santé ou d'éducation. Merci de participer à la mémoire du forum et du site en recommandant des sujets!
http://www.immigrer.com/faq/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Haut

Bienvenue au Canada